Les couronnes dentaires : toutes les informations dont vous aurez besoin

À la fois pratique et esthétique, la couronne dentaire devient un incontournable à partir d’un certain âge. Ce type de prothèse dentaire fixe qui ne nécessite pas ou très peu d’entretien est une excellente alternative pour reconstruire à l’identique une dent abîmée. Mais quel type de couronne dentaire choisir ? Dans quelle situation recourir à une couronne dentaire ? Comment se passe la pose ? Quels sont les entretiens à prévoir ? Et surtout, quel budget faut-il prévoir pour un tel soin ? Voici les réponses à tous vos questionnements !

Les types de couronnes dentaires

Il existe en effet différents types de couronnes dans le secteur de la chirurgie dentaire, comme l’élaborent les experts de Dentakay. Si l’aspect extérieur et la couleur restent le même, c’est au niveau des matériaux de conception qui varient et ce n’est pas sans impacter la solidité de la couronne dentaire. En tout, on distingue 4 types de couronnes dentaires que nous allons voir en détail ci-dessous :

Couronne céramo-métallique

La couronne céramo-métallique est un type de couronne dentaire constitué de deux matériaux distincts, à savoir la céramique et le métal. Pour ce type en particulier, un alliage de métaux est utilisé pour constituer la base de la couronne, celle qui couvre directement la dent. Cette base est ensuite recouverte par la céramique qui donnera la forme de la dent. Par sa solidité et son apparence semblables aux dents naturelles, ce type de couronne est le plus fréquemment utilisé.

Couronne céramo-céramique

On a ensuite la couronne céramo-céramique. Il s’agit ici d’une couronne dentaire entièrement en céramique que ce soit sur la base ou la partie extérieure. C’est le type de couronne le plus similaire aux dents naturelles. Il sera difficile de distinguer une couronne céramo-céramique des dents voisines.

La céramique étant biocompatible, ce type de couronne peut vivre en harmonie avec le corps pendant de longues années. À noter toutefois que ce type de couronne n’est pas compatible avec une malocclusion importante. C’est un paramètre à retenir avant de choisir sa couronne dentaire.

Couronne métallique

Il y a également la couronne métallique qui, comme vous l’aurez compris, est conçue entièrement en métaux. Si ce type de couronne est à la fois abordable et relativement solide, c’est sur l’esthétique qu’on peut lui trouver un reproche. Les couronnes métalliques contrastent entièrement avec les dents naturelles, même si certains patients choisissent intentionnellement des couronnes en or ou en argent.

Couronne en résine

Enfin, il y a la couronne en résine dont on parle peu puisqu’il ne s’agit pas d’une couronne permanente. Conçue entièrement en résine, il s’agit en effet d’une couronne provisoire installée en attendant une prothèse définitive. Ce type de couronne n’est pas très convaincant quant à son esthétique et n’a pas non plus la solidité nécessaire pour être installée de façon définitive.

Quand recourir à une couronne dentaire ?

Ce qu’il faut savoir avant tout c’est qu’une couronne dentaire est installée de façon à améliorer le potentiel masticatoire d’une dent abonnée. Son utilisation est aussi esthétique, mais ce n’est pas forcément une priorité, notamment si la dent à couronner se trouve en fond. Ainsi, on peut recourir à la couronne dentaire pour l’une des raisons suivantes :

  • –              Dent cariée ou cassée : La couronne dentaire est dans ce cas utilisé pour réparer la dent afin qu’elle puisse assurer sa fonction principale, celle de mastiquer les aliments.
  • Une dent qui perd sa couleur : Dans ce cas, la couronne dentaire est utilisée dans un but exclusivement esthétique. Avec une belle couronne dentaire en céramo-céramique, on peut facilement améliorer l’apparence du sourire en uniformisant la couleur des dents dégradées.

Procédure d’installation d’une couronne dentaire

L’installation d’une couronne dentaire se déroule sous 4 étapes bien déterminées et ne se fait pas en une journée. Chaque patient étant unique, chaque couronne dentaire doit être conçue de manière à épouser parfaitement la dent de son futur propriétaire. Voici les 4 étapes d’une pose de couronne dentaire :

  • Préparation de la dent : Lors du premier rendez-vous avec le chirurgien-dentiste, une préparation préalable de la dent qui va recevoir la couronne est nécessaire.
  • Prise de l’empreinte dentaire : Une fois que la dent concernée est préparée à la réception de la couronne, une prise de l’empreinte dentaire est ensuite effectuée pour que la conception de la couronne.
  • Conception de la couronne : Vient ensuite la conception de la couronne et, entre-temps, le prothésiste et le dentaire vont s’assurer que la couronne ainsi conçue correspond effectivement au patient. Cette étape peut durer plusieurs jours.
  • Installation de la couronne : L’installation de la couronne est l’étape finale. Elle consiste à cimenter la couronne finale à la dent.

Comment bien entretenir sa couronne dentaire ?

Il n’y a pas d’entretien spécifique destiné aux couronnes dentaires. D’ailleurs, qu’elle soit en métaux, en céramo-métallique ou en céramique, une couronne dentaire est bien souvent plus résistante qu’une dent. On ne parle pas ici de la couronne en résine qui n’est que provisoire. Il est plus important de bien entretenir les dents naturelles voisines que la couronne dentaire en elle-même.

Le coût d’une couronne dentaire

Il est difficile de se fixer sur le prix d’une couronne dentaire vu qu’on peut facilement passer du simple au double, voire au triple, en fonction du type de matériau utilisé et des autres paramètres. On parle d’une moyenne de 2000 euros pour la pose d’une couronne dentaire, mais ce chiffre n’est qu’une référence. Le prix peut largement varier d’une dent à l’autre et d’un patient à l’autre.

Vincent

Sur Masculin, je vous parle de rhum, et parfois d'autres spiritueux que l'on déguste ensemble. Je vous parle aussi de voitures avec des essais réguliers !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.