Pourquoi compter les calories pourrait nuire à votre santé ?

©istock

De nos jours, de nombreuses personnes se focalisent sur le décompte des calories consommées dans le but de perdre du poids et d’atteindre un meilleur état de santé. Cependant, cette approche peut s’avérer contreproductive pour plusieurs raisons.

Un aspect trompeur : la composition des aliments

L’un des principaux problèmes associés au comptage des calories réside dans le fait que cela ne prend pas en compte la qualité des aliments consommés. En effet, tous les aliments n’ont pas la même valeur nutritive et leurs effets sur notre organisme peuvent être très différents malgré un apport calorique identique.

Si vous souffrez de migraines, vous savez qu'il ne s'agit pas seulement d'un simple mal de tête. Les migraines peuvent être handicapantes, provoquant des douleurs intenses, des nausées et une sensibi...Lire la suite

Par exemple, une barre chocolatée et une portion d’amandes peuvent présenter un apport calorifique similaire, mais leurs impacts sur la santé sont bien distincts. Les amandes fournissent des nutriments essentiels tels que des protéines, des fibres et des graisses saines, tandis que la barre chocolatée contient principalement des sucres et des graisses saturées. Ainsi, il est préférable de privilégier la qualité plutôt que la quantité lorsqu’il s’agit de choisir ce que l’on met dans son assiette.

Fausses économies de calories

Le comptage des calories peut également inciter certaines personnes à faire des choix alimentaires peu judicieux en optant pour des produits allégés ou diététiques qui affichent un faible apport calorique. Toutefois, ces aliments peuvent contenir des ingrédients nocifs pour la santé, tels que des édulcorants artificiels, des conservateurs ou encore des colorants. Il est donc essentiel de privilégier les aliments naturels et non transformés plutôt que de se préoccuper uniquement du nombre de calories.

Le comptage des calories : une source de stress

Se focaliser sur le décompte des calories peut engendrer un stress inutile et néfaste pour la santé mentale et physique. En effet, cela peut générer des sentiments de culpabilité et de frustration lorsque l’on dépasse son quota calorique quotidien ou lorsque l’on craque pour un aliment considéré comme « interdit ».

Ce stress chronique peut alors avoir des conséquences néfastes sur notre organisme, notamment en augmentant le risque de maladies cardiovasculaires ou en perturbant le fonctionnement du système immunitaire.

©Usman Yousaf/ Unsplash

Un impact négatif sur la relation à la nourriture

Le comptage des calories peut également entraîner une relation malsaine avec la nourriture en associant celle-ci à des chiffres et des restrictions plutôt qu’à des plaisirs gustatifs et à des apports nutritifs nécessaires au bon fonctionnement de notre corps. Cette obsession du contrôle peut conduire à des troubles du comportement alimentaire tels que l’orthorexie (fixation sur la qualité des aliments) ou l’anorexie mentale (restriction alimentaire excessive).

L’importance de l’équilibre et de l’écoute de ses besoins

Plutôt que de se concentrer sur le décompte des calories, il est recommandé d’adopter une approche plus globale et équilibrée de l’alimentation en tenant compte de la qualité des aliments et de ses besoins individuels. Cela implique de privilégier les aliments naturels et riches en nutriments, tels que les fruits, les légumes, les céréales complètes, les légumineuses, les noix et les graines, et de limiter la consommation d’aliments transformés et riches en graisses saturées ou en sucres ajoutés.

Il est également essentiel d’apprendre à écouter son corps et ses signaux de faim et de satiété pour être en mesure de répondre adéquatement à ses besoins énergétiques sans tomber dans l’excès ou la restriction.

Le rôle de l’activité physique

Enfin, il ne faut pas négliger l’importance de l’activité physique dans la gestion du poids et la santé globale. Pratiquer une activité physique régulière permet non seulement de brûler des calories, mais aussi de renforcer ses muscles, d’améliorer sa condition cardiovasculaire et de réduire le risque de maladies chroniques.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Ainsi, plutôt que de s’enfermer dans une logique comptable et restrictive, il convient d’adopter une approche plus holistique et bienveillante envers soi-même et son corps, en privilégiant une alimentation équilibrée et variée, et en pratiquant une activité physique adaptée à ses capacités et ses envies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *