La Rédac' Masculin
Il y a 8 ans

Ménage à deux, ménage heureux !

Complot féministe ou vérité scientifique ?

Messieurs, à vous les joies du balai, le ravissement de l'aspirateur, l'allégresse de la serpillière et de toutes ces merveilles domestiques, qui rythmaient hier encore avec entrain le quotidien de vos douces moitiés. Réjouissez-vous, car la nouvelle est d'importance : à manier chiffons et plumeaux, vous seriez plus heureux que vos congénères, homos sapiens mâles, bien lovés dans leur canapé, attendant patiemment pour certains, que l'heure du dîner sonne !

Les dessous d'une enquête

Aussi surprenant quelle puisse être, cette nouvelle est véridique et constitue le reflet d'une étude publiée il y a quelques jours par l'université britannique de Cambridge. Cette enquête menée auprès d'un échantillonnage de mâles français, suédois, norvégiens, danois, hollandais, allemands et britanniques pour évaluer leur degré de bien-être, révèle un résultat qui a de quoi surprendre mais qui s'explique tout simplement par une nette diminution des conflits au sein du couple pour ceux qui préfèrent le ménage… aux scènes de ménage !

Tâches partagées, tensions apaisées !

La gent masculine se sentirait moins coupable en participant à la vie domestique du foyer et préférerait s'activer devant l'évier de la cuisine, à pousser le caddie de supermarché, à frotter vitres et parquets pour disposer de plus de temps et de relations apaisées auprès de leurs compagnes. Car là est toute la recette de ce bonheur : moins de conflits, moins de culpabilité et donc moins de stress.

La tranquillité et la quiétude dans le couple seraient ainsi gravement mises en danger face à la rébellion des femmes désormais prêtes à exprimer haut et fort leur lassitude ménagère. Le progrès sur la parité semble en bonne voie et annonce peut-être l'avènement d'un siècle moins macho…

 

Tags: maison