La Rédac' Masculin
Il y a 1 mois

Sueur nocturne : comment faire ?

Si l’on a tendance à penser que la sueur nocturne concerne surtout les femmes et ce en période de règles ou de ménopause principalement, bon nombre d’hommes doivent aussi faire face à ce problème.

Oui, un problème, car ces bouffées de chaleur et cette transpiration excessive peuvent être très désagréables.

Retrouvez ici tous nos conseils pour moins transpirer la nuit, voire pour éradiquer le phénomène.

Chambre, pyjama et literie : des détails pas si anodins

Si vous transpirez beaucoup la nuit, la première chose à faire est de vérifier que votre chambre n’est pas surchauffée : on conseille généralement une température de 18°.

Assurez-vous aussi que votre pyjama n’est pas trop chaud – vous pouvez aussi vous contenter de dormir en sous-vêtements voire nu !

Enfin, faites également attention à choisir une couette bien aérée en évitant les matières synthétiques. Il existe d’ailleurs des couettes spécialement conçues pour réduire le phénomène de sueur nocturne : les couettes dites “anti-transpirantes”.  

Trop manger amplifie la sueur nocturne

Une transpiration nocturne excessive peut aussi être liée à une mauvaise alimentation, une consommation excessive de café, de thé ou d’alcool ou encore de plats trop épicés. Un trop grand apport de protéines, graisses ou sucre peut également en être la cause.

Le repas du soir ne doit en aucun cas être le plus riche de la journée
. Optez plutôt pour une soupe et un fruit au moment du dîner.

Méditer et se relaxer pour ne plus transpirer

Les sueurs nocturnes peuvent aussi être le résultat d’un stress. Si vous pensez que votre problème vient de là, vous devriez songer à faire quelques exercices de relaxation avant de vous coucher ou vous accorder quelques minutes de méditation.

Allongé dans votre lit, les yeux fermés, concentrez-vous sur votre respiration. Prenez conscience de l’air qui rentre dans vos poumons et qui en ressort.

Vous pouvez aussi imaginer que vous inspirez le calme et que vous expirez le stress. Cela calmera vos pensées, et votre corps sera plus détendu.

Et le déodorant dans tout ça ?

Comme pour la transpiration diurne, l’utilisation d’un déodorant peut vous aider à lutter contre la sueur nocturne.

Au-delà des marques classiques (Mennen, Williams, Axe…), des marques plus spécialisées proposent des produits détranspirants qui peuvent s’avérer efficaces.

On pense notamment à Etiaxil, qui a mis au point de traitements sudo-régulateurs pour les aisselles et les pieds par exemple.

La recommandation de Masculin.com :

Notez aussi que la pierre d’Alun, également connu sous le nom de sulfate de potassium aluminium, peut vous aider à moins transpirer en dormant.

Si cela ne suffit pas…

Si après tous ces essais, vous avez toujours de grosses suées la nuit, nous ne pouvons que vous conseiller d’aller voir votre médecin. La transpiration nocturne peut, en effet, être un symptôme de pathologies plus importantes.

A moins que la température ne monte en raison de vos performances… Mais dans ce cas, le problème est nettement moins problématique, n’est-ce pas ?!