Massage turc

hautement ottoman

Directement issu des traditions Greco-Romaines et Persanes, le massage turc est une tradition séculaire de la culture ottomane.

Très énergique, il est pratiqué dans les hammams. Il a en partie inspiré la technique du massage suédois.

Tout à la fois rite hygiénique et séance de relaxation, le massage turc pourrait se résumer par un énergique pétrissage du corps, mais il est bien plus que cela.

Traditionnellement pratiqué dans les bains de vapeur comme aux temps des califes, ce massage n’est que l’ultime phase d'un processus de nettoyage du corps, visant autant l’hygiène qu’une relaxation totale.
Après un passage dans le bain de vapeur, vous serez nettoyé sur une plaque de pierre chauffée à température ambiante (donc vraiment chaude) et souvent recouvert d’une mousse délicieuse.
Nettoyé avec un gant de crin, vous serez ensuite rincé avant le début du massage proprement dit, qui dure une vingtaine de minutes.

Attention, le massage turc masculin est particulièrement viril, voire même moustachu : il vaut mieux se détendre pour apprécier à sa juste valeur le robuste pétrissage des os et des muscles qui, s’il est bien pratiqué, vous conduira à un bien-être digne du paradis d’Allah.
Le masseur s’attarde sur le cou, les épaules, les jambes et le torses, pratiquant souvent avec des mains enduites de savon pour mieux glisser et parachever le nettoyage du corps. On en ressort à la fois moulu et ravi.

Attention, il vaut mieux choisir avec soin son hammam, car nombreux sont les établissements de piètre qualité (même en Turquie) qui vous laisseront un mauvais souvenir.

Quant aux bains turcs, ils sont généralement ouverts aux hommes comme aux femmes, qui sont évidemment séparés.

par Nikita Malliarakis-ZN Partners
 
Partager