Comment booster la fertilité grâce à votre alimentation ?

Un régime alimentaire adapté pour doper sa fertilité

Tout comme la femme, l’homme peut connaître des troubles de la fertilité. Il devient alors nécessaire de donner un coup de pouce à la nature pour accroître la capacité des spermatozoïdes à féconder l’ovule. D’après certaines études scientifiques, certains aliments auraient la possibilité d’améliorer la fertilité.

Les causes les plus fréquentes d’infertilité masculine

Sans aller trop dans les détails, l’homme peut connaître essentiellement trois types d’infertilité :
– l’oligospermie : il produit un nombre de spermatozoïdes inférieur à la normale ;
– l’asthénospermie : la mobilité de ses spermatozoïdes est inférieure à la normale ;
– l’azoospermie : son sperme est dépourvu de spermatozoïdes.

Une alimentation visant à accroître le taux de fertilité aura donc plus d’effets dans les deux premiers cas.

Quel régime alimentaire adopter ?

Certains aliments, compte tenu de leur composition, offrent les éléments nécessaires pour améliorer aussi bien le nombre que la mobilité des spermatozoïdes dans le sperme produit par l’homme.

La vitamine C : elle améliore la vitalité et la mobilité des spermatozoïdes. Orange, poivrons et brocolis en contiennent une quantité suffisante.

L’acide folique : indispensable pour améliorer la quantité de spermatozoïdes dans le sperme, l’acide folique est présent dans les légumineuses, notamment les lentilles et les épinards.

Le zinc : il intervient aussi bien dans la production que dans la mobilité des spermatozoïdes. On le retrouve dans les viandes rouges maigres, les huîtres et le crabe.

Le calcium et la vitamine D : ces éléments fournissent aux spermatozoïdes l’énergie nécessaire au parcours dans l’utérus et à la fécondation.

En résumé, pour booster la fertilité, il est conseillé de consommer assez régulièrement des huîtres, du crabe, de la viande rouge maigre, du lait, du fromage, du yaourt, des lentilles, des épinards, des poivrons, des brocolis et du jus d’orange, bio de préférence. À vos casseroles !

Partager