Les astuces pour une bonne détox

Offrez une cure de bien-être à tout votre corps

La rentrée se profile, et conserver la forme acquise et l’énergie accumulée durant les vacances tout en éliminant les inévitables excès qui y sont associés n’est pas chose aisée ! Il existe pourtant une solution : la détox !

Qu’est-ce que la détox ?

Le terme « détox » est employé à tort et à travers, souvent à des fins « marketing », mais si elle apparaît miraculeuse quand il s’agit de produits faciles à consommer, elle revêt immédiatement un aspect plus intrigant lorsqu’on évoque des mesures alimentaires à mettre en place sur plusieurs semaines. C’est alors la suspicion qui l’emporte… Il faut dire que dans notre cher pays, la nourriture, c’est sacré ! Et on considère, à tort (ou tout du moins avec certaines nuances), qu’il faut beaucoup manger pour être en forme et ne pas risquer de carences.

Il faut pourtant bien se rendre à l’évidence, si notre patrimoine génétique a très peu évolué au cours des millénaires, ce n’est pas le cas de ce dont nous nourrissons notre précieux corps ! Ainsi,  80% de notre alimentation est désormais d'origine industrielle, dévitalisée et privée d’une grande partie des micronutriments qu’elle est censée nous fournir. Pire, et à l’inverse, notre organisme est submergé par un flot de substances qui lui sont tout bonnement inconnues et qu’il ne sait donc pas « traiter ». On parle là des polluants, pesticides, colorants, acidifiants et autres conservateurs qui gangrènent le moindre de nos aliments et même, pour certains, l’air que l’on respire. Nos cellules s’encrassent au fil du temps, et si l’on n’y fait rien c’est le fonctionnement du corps lui-même qui se retrouve perturbé de manière plus ou moins importante, de la simple mais désagréable gêne esthétique causée par une peau terne et « boutonneuse » jusqu’au développement de maladies mortelles.

Une détox, à quoi ça sert ?

Mais sans même évoquer toutes ces molécules étrangères, notre alimentation actuelle, où la part belle est faite aux produits sucrés et aux protéines animales, est déjà source de surcharge de travail pour nos émonctoires. Censés gérer « tranquillement » le traitement et l’évacuation des toxines, ils se retrouvent débordés devant un tel afflux et, ne sachant que faire, se contentent de stocker ce surplus de déchets.

C’est précisément là qu’une détox prend tout son sens ! En n’amenant au corps que ce dont il a besoin et au moment où il en a besoin, bref, en le soulageant un peu, celui-ci va pouvoir progressivement s’occuper de tous ses dossiers en retard qui le polluent et entravent son bon fonctionnement. Le sport tient un rôle majeur dans cette phase, car c’est un accélérateur, un véritable booster pour les émonctoires qu’il est capable de faire fonctionner à plein régime, accélérant d’autant le processus d’élimination.

La vedette de la détox : la monodiète

Autre « booster » : la monodiète de trois jours. En ne consommant qu’un seul et même fruit ou légume durant trois jours, vous allez laisser le temps aux cellules de la paroi des intestins de se renouveler tranquillement, recréant ainsi un écosystème intestinal sain. Cet organe va donc pouvoir à nouveau jouer correctement son rôle de barrière, il ne laissera pénétrer dans l’organisme que les molécules qui y ont leur place, et refoulera les intrus. Les autres émonctoires ne seront ainsi plus submergés de substances à métaboliser et pourront se concentrer sur l’élimination de celles accumulées depuis des années parfois.

Évidemment, trois jours ne suffisent pas à « renaître », c’est pourquoi il est important de respecter certaines règles durant plusieurs semaines, dans l’idéal au moins six, soit le temps nécessaire pour qu’une grande partie de nos cellules se renouvellent.

Les effets immédiats de la détox

Rassurez-vous, vous n’aurez toutefois pas besoin d’attendre une quarantaine de jours pour percevoir les effets positifs de cette détox : dès la fin de la monodiète vous retrouverez un meilleur sommeil et un regain de vitalité. Rapidement, même votre peau, vos cheveux et vos ongles auront un meilleur aspect.

En revanche, il est possible que ce cycle de détox soit ponctué de quelques bas : n’oubliez pas que cela représente un sevrage pour diverses substances (sucre, alcool ou café notamment), et, comme dans tout sevrage, il va vous falloir traverser quelques durs moments. De même, un grand nombre de « toxines » vont être remises en circulation, empoisonnant provisoirement votre organisme… Un mal pour un bien !

Et pour aller plus loin …

Auteur de cet article, Erwann Menthéour est aussi un ancien cycliste professionnel, créateur de la méthode de coaching en ligne Fitnext.

Vous pouvez suivre ses nombreux conseils sur son site, et retrouvez la forme et la santé avec un programme personnalisé.

Partager
Erwann Menthéour

Erwann Menthéour est un ancien coureur cycliste, auteur et chef d'entreprise né le 29 juin 1973 à Brest. Ancien sportif de haut niveau devenu spécialiste en nutrition et en techniques de préparation physique, il est le créateur de la méthode Fitnext, une méthode de remise en forme innovante et personnalisée basée sur l'association de 3 piliers : l'alimentation, le sport et la relaxation.