JO 2014 : la terrifiante descente de slopestyle en caméra embarquée

Le parcours qui a effrayé la star du snowboard Shaun White

Les premières qualifications du snowboard slopestyle ont eu lieu ce 6 février 2014, avant même le coup d'envoi officiel des Jeux Olympiques de Sotchi et la cérémonie d'ouverture de vendredi. Et déjà cette épreuve fait beaucoup parler d'elle.

Le slopestyle, c'est quoi ?

Le slopestyle est une toute nouvelle épreuve au programme olympique. Popularisée par les Winter X Games, celle-ci consiste en un parcours jalonné de différents tremplins et modules sur lesquels les skieurs ou snowboardeurs doivent réaliser les figures les plus spectaculaires.

Shaun White a peur

A Sotchi, l'Américain Shaun White, déjà double médaillé d'or en half-pipe aux JO de 2006 et 2010, faisait partie des favoris. Surtout, la star américaine est une référence absolue dans le monde du snowboard et sa présence allait assurer une visibilité médiatique sans précédent à cette discipline. Mais ça, c'était avant. Avant que Shaun White ne décide finalement de se retirer après avoir jugé le parcours trop dangereux lors de sa descente d'entrainement.

"C'est comme sauter du haut d'un immeuble"

Ce retrait a naturellement fait le buzz, notamment auprès des athlètes présents sur Twitter. Deux snowboardeurs québécois faisant partie des favoris de l'épreuve de slopestyle, Maxence Parrot et Sébastien Toutant, ont ainsi assuré que si Shaun White déclarait forfait, c'était par peur de la défaite… Et si, "bizarrement", ces tweets ont disparu, Sébastien Toutant a tout de même reconnu que la fin de parcours était effrayante : "C'est comme sauter du haut d'un immeuble", aurait-il déclaré.

Les trois derniers tremplins du parcours ont été pointés du doigt par plusieurs athlètes et observateurs. Et pour cause : les riders devront effectuer des saut à près de 30 mètres de haut ! Impressionnant sur le papier, le parcours l'est tout autant en vidéo. Le Russe Alexey Sobolev a effectivement publiée une vidéo en caméra embarquée, réalisée avec sa GoPro. De quoi donner des frissons, que l'on s'appelle Shaun White ou non.

Partager
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !