RelaxNews
Il y a 6 ans

Leo : le coach électronique qui évite les blessures

OM Smart ShirtUn nouveau capteur connecté qui sait se distinguer

Lorsqu’il s’agit de communiquer avec le sportif pour mieux le protéger, un appareil connecté ambitionne de faire mieux qu’un vrai entraîneur en chair et en os. Actuellement au stade de prototype, ce coach électronique permettrait notamment de détecter les niveaux d’acide lactique dans les muscles et de savoir quand l’athlète a besoin de faire une pause ou de s’hydrater.

Baptisé le Leo, ce coach électronique prend la forme d’une bande de compression qui se porte autour de la cuisse. Il comprend des capteurs intégrés dans le tissu, ainsi qu’un compartiment en forme de bouton qui contient la batterie et un accéléromètre. Sa construction n’est pas sans rappeler celle d’un autre coach électronique, l’OM Smart Shirt.

Les fonctionnalités de Leo

Parmi ses fonctionnalités de base, on compte un suivi de la fréquence cardiaque, de l’accélération et de la vitesse, ainsi qu’une estimation de l’allure moyenne, de la distance totale parcourue et, pour les cyclistes, de la cadence, qui renseigne sur la fréquence des tours de roue.

Parmi ses fonctionnalités inédites, le Leo serait capable d’évaluer la coordination, l’efficacité et la fatigue musculaires ainsi que l’équilibre global, et de fournir une analyse technique de toutes ces données.

Un coach électronique pour les débutants ?

À l’opposé du défilé habituel de sportifs de haut niveau, qui ne peuvent évidemment pas transmettre leurs gènes exceptionnels aux utilisateurs de coachs électroniques, la vidéo promotionnelle de Leo montre une femme dont la condition sportive est médiocre. Ce choix indique notamment que le marché des coachs électroniques doit être tourné vers ceux qui ont besoin de plus qu’un simple suivi quantitatif pour rester en forme et éviter d’éventuelles blessures.

Un carton sur Indiegogo

Environ deux semaines avant la fin de sa campagne sur le site Indiegogo, le projet Leo avait déjà réuni plus de deux fois son objectif initial de 50 000 dollars (plus de 130 000 dollars récoltés).

Stratégie inédite dans le monde du financement participatif : ceux qui contribuent à hauteur de 49 dollars ou plus auront accès à un tarif préférentiel lors du lancement du produit, selon le niveau de participation choisi.
Les premières livraisons sont prévues pour mai 2015. L’appareil sera vendu 299 dollars (environ 223 euros), plus 15 dollars (environ 11 euros) pour la livraison hors États-Unis.