5 bonnes raisons de vous mettre au Sanda

Sanda

Le Sanda est un sport de combat originaire de Chine. Situé à mi-chemin entre un art martial traditionnel – mais dont la création serait récente – et un simple système d’autodéfense, ce style de combat plutôt libre né au XXe siècle a tardé à être reconnu. Il aspire aujourd’hui à une reconnaissance olympique. Voici en tout cas cinq vertus véhiculées par le Sanda, qui en font une discipline à pratiquer.

1. Une discipline très complète

La pratique du Sanda, qui s’apparente à une forme de boxe pieds et poings, sollicite toutes les parties de votre corps. Muscles et articulations sont tous réveillés et renforcés par l’exercice de ce sport très tonifiant.

L'arrivée de la chaleur et des vacances d'été génère souvent une envie de se débarrasser de nos imperfections physiques. Les témoignages de ces hommes qui ont réussi à transformer leur corps pour l'é...Lire la suite

2. Une discipline ludique

Bien qu’il s’agisse d’une technique de défense efficace, le Sanda présente aussi un côté ludique, grâce à la liberté du combat. L’imagination est également sollicitée, donnant lieu à des phases de combat amusantes entre deux adversaires respectueux.

3. Un art martial qui sculpte le corps

La pratique intense du Sanda permet le développement de la masse musculaire et un affinement de la silhouette, qui aboutissent à une redéfinition complète de l’anatomie des pratiquants.

4. Une discipline vectrice d’endurance

Le Sanda permet également de renforcer rapidement son endurance et représente un excellent exercice de cardio-training.

5. Un défoulement structuré

Tout en se défoulant, en se débarrassant du stress accumulé, le Sanda enseigne comment canaliser son énergie, en la mettant au service d’une gestuelle très précise et très efficace.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Les premières ceintures mondiales de sanda ont été décernées à Lyon le 29 novembre 2014