Brasserie Georges à Lyon : bien plus qu'un restaurant

Un restaurant qui aide à comprendre pourquoi Lyon est la capitale de la Gastronomie

--- Le ---

A Lyon, les (bons) restaurants ne manquent pas. Parmi toutes ces bonnes tables, la Brasserie Georges tient une place à part. En 2016, elle fête ses 180 ans.

Brasserie Georges à Lyon : bien plus qu'un restaurant
DR ©
Ludovic Bonnet

Rédacteur en chef
Masculin.com

Dire de la Brasserie Georges, à Lyon, qu'elle est une institution est tout sauf exagéré. Une capacité d'accueil de quelque 450 couverts, plus de personnes 3000 servies "les bons jours", plus de 300 000 convives par an et surtout... 180 ans d'existence. Oui, vous avez bien lu, 180 ans : la brasserie Georges a ouvert ses portes en 1836.

La Brasserie Georges, c'est toute une histoire

C'est à un Alsacien expatrié à Lyon que l'on doit l'ouverture de cet établissement pas comme les autres. Son nom : Jean Georges-Hoffherr. Ces origines alsaciennes, on les retrouve aujourd'hui (un peu) au menu, la choucroute étant devenu LE plat emblématique de la brasserie Georges. Mais naturellement, on peut déguster bien d'autres plats, à l'image d'un velouté de châtaignes au jambon cru, un filet de bar rôti ou encore une omelette norvégienne en dessert.

Tout le monde mange à la Brasserie Georges

Du son côté "brasserie", le restaurant lyonnais a conservé le métissage de sa clientèle. Artistes en goguette, commerçants, touristes, jeunes cadres dynamiques, retraités... tout le monde vient chez Georges. Des célébrités ayant fréquenté les lieux ont même aujourd'hui des tables qui portent leur nom, à l'instar d'Emile Zola, Edith Piaf, Jules Verne et... Demis Roussos !


Un restaurant à l'architecture impressionnante

Mais qui dit brasserie dit aussi bière, bien sûr. Une compétence qui résonne comme un leitmotiv pour un établissement qui propose de la "bonne bière et bonne chère depuis 1836". Une bière brune a d'ailleurs été créée pour les 180 ans du restaurant, on vous la recommande !

Venir à la Brasserie Georges, c'est donc vivre une véritable expérience. Sociale et gustative, on l'a dit. Mais c'est aussi profiter d'une architecture art déco incomparable. Une salle habillée de marbre, des mosaïques au sol (et des croix gammées qui n'en sont pas vraiment), un grand plafond peint par Bruno Guillermin, cinq lustres de 250kg chacun... Ici, on savoure un repas copieux comme si l'on était dans un musée et l'on met tous ses sens en éveil.

Deux records insolites

Il vous faut encore une autre preuve que la Brasserie Georges n'est pas un lieu comme les autres ? C'est ici qu'a été battu le record du monde de la plus grosse choucroute en 1986 (1070 kg de chou, 150 kg de saucisses et environ 2000 convives !) et celui de la plus grosse omelette norvégienne dix ans plus tard (1368 œufs pour un plat de 34 mètres de long et 380 kilos !).

Une brasserie au pays des bouchons

Vous l'aurez compris, les bonnes raisons de venir manger à la Brasserie Georges ne manquent pas. Si Lyon est aujourd'hui reconnue comme la capitale de la gastronomie, elle le doit en (grande) partie à cette véritable institution. Au pays des bouchons, une "simple" brasserie a su gagner ses lettres de noblesse et séduire les gourmets du monde entier. Et à 180 ans, le potentiel de séduction de ce restaurant semble encore intact. Allez, on vous réserve une table ?

Brasserie Georges
30 cours de Verdun, 69002 Lyon
Ouvert 7 jours sur 7
Menus à partir de 22,50 euros

Découvrez la Galerie Photo

A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES