5 enseignes américaines de burgers à découvrir

Après Five Guys, voici (peut-être) les futures stars du fast food US

--- Le ---

Alors que Five Guys a ouvert sa première adresse en France à Bercy Village, voici 5 enseignes américaines de burgers que vous devriez découvrir.

5 enseignes américaines de burgers à découvrir
© Wavebreakmedia Ltd ©
RelaxNews

Si des amateurs se réjouissent à l'idée de ne plus devoir traverser la Manche ou visiter New York pour dévorer un burger Five Guys, d'autres consommateurs découvrent seulement le nom de l'enseigne qui vient d'ouvrir son premier restaurant français. Tour d'horizon de ces autres fast-food qui rassasient l'Amérique de burgers et qui n'ont pas encore traversé l'Atlantique. Vous risquez de bien vite oublier le Big Mac...

In-N-Out

Elle est l'une des plus vieilles enseignes de burgers aux États-Unis. Le tout premier restaurant In-N-Out a ouvert en 1948, en Californie. Ses adresses sont surtout implantées dans l'ouest américain et dans le Texas. Dès 1958, In-N-Out pense à mettre en place une fontaine à soda pour remplacer les bouteilles. La chaîne a bâti sa réputation sur un concept ultra simple de hamburgers et de cheeseburgers, composés d'un steak haché, de salade, de tomate et d'oignons.
Les gourmands peuvent choisir la taille de leur burger en commandant "3 by 3" ou même "7 by 7" pour les gros mangeurs. Le chiffre correspondant au nombre de steaks hachés et de tranches de fromage.

White Castle

White Castle est considéré comme la toute première enseigne de burgers. Elle a été fondée en 1921. Le hamburger ne coûtait à l'époque que cinq cents. Les sandwichs sont très simples, avec un steak haché de boeuf agrémenté d'oignons et de cornichons, le tout coiffé d'un bun cuit à la vapeur. Le burger est aussi original par sa forme carrée. Son nom : the Original Slider. Un empilage qui connaît des variantes avec du fromage, des oeufs, du poulet grillé. Le pain peut même être remplacé par des gaufres belges pour la version "breakfast", qui contient bacon et oeuf.

Au dessert, le cheese-cake est servi sur un bâtonnet comme celui d'une glace. White Castle est enfin connu pour ses conditionnements. Les consommateurs peuvent commander une valise cartonnée contenant jusqu'à 100 "original sliders".

Shake Shack

Voilà un concurrent sérieux aux maîtres du burger déjà implantés en France. L'enseigne new-yorkaise n'a pas encore pris d'assaut le pays de la baguette, mais, à l'instar de Five Guys, une communauté d'adorateurs tricolores ne cesse de faire des appels du pied à Shake Shack. Une démarche qui prend d'autant plus son sens que le fast-food qui sert burgers et hot dogs a commencé à construire son réseau européen.

Shake Shack s'est installé à Londres, à Covent Garden et sur New Oxford Street notamment. L'enseigne dispose aussi de quatre restaurants en Turquie, trois en Russie et un au Japon. Surtout, la chaîne américaine mise sur le Moyen-Orient, avec une vingtaine d'adresses déjà ouvertes à Dubaï, au Koweït, à Abou Dhabi et au Liban.

Whataburger

De son côté, la chaîne texane Whataburger se démarque de ses concurrents avec des burgers de très grande taille. C'est précisément son concept depuis 1950. Dans tous les restaurants, les sandwiches sont préparés à la commande. La viande est grillée est glissée sous un bun toasté de 12 cm, avec de la moutarde, de la tomate, de la laitue, des cornichons, des oignons émincés. Le mastodonte peut même être commandé en version triple, avec trois steaks hachés, sinon dans une version carrée avec de l'avocat.

Umami Burger

C'est le challenger du moment. Le petit dernier ose bousculer les codes bien établis du burger depuis 2009 en s'appuyant sur la saveur umami, un goût ni salé, ni sucré, ni amer, ni acide, que les Japonais reconnaissent, mais qui apparaît encore difficile à percevoir pour les Occidentaux. La nouvelle enseigne puise dans une sélection d'ingrédients qui présentent cette saveur, à savoir le parmesan, les oignons caramélisés, les tomates séchées, ou encore les shiitakes (des champignons japonais), pour proposer son propre empilage. La viande est cuite à point pour faire ressortir le goût umami. D'ailleurs, le fast-food en prépare plusieurs types, comme celle d'un falafel ou d'un sandwich turc.

Umami Burger se différencie clairement en jouant la carte du goût. Une recette utilise par exemple du fromage fourré à la truffe. Le tout premier restaurant a ouvert à Los Angeles, donnant l'impulsion à d'autres ouvertures à travers les États-Unis, jusqu'à New York et le nouveau quartier branché de Brooklyn, Williamsburg. La première adresse étrangère d'Umami Burger est prévue au Japon.

Thèmes connexes : burger restaurant
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS