Tour de France des vins d'été 2017

Rouge, blanc, rosé, pétillant : quel vin déguster cet été ?

--- Le ---

Inutile de monter sur votre vélo pour parcourir les étapes de notre tour de France des vins d'été. Lisez et dégustez. Mais avec modération, bien sûr !

Tour de France des vins d'été 2017
© kieferpix ©
Ludovic Bonnet

Rédacteur en chef
Masculin.com
[Google+]

En 2017, le Tour de France cycliste s'élance... d'Allemagne. Et plus précisément de Düsseldorf. Chez Masculin.com, nous avons aussi décidé de faire la grande boucle cette année. Mais pas au guidon d'une bicyclette, plutôt en étant à table, à l'heure de l'apéritif ou d'un bon barbecue.

A l'amorce de l'été, nous vous proposons de vous élancer pour un tour de France des vins à déguster en cette belle saison. Si le rosé figure évidemment en bonne place, vous allez voir que les autres couleurs ont aussi leur mot à dire !

Première étape : les vins d'Alsace

On ne se trouve finalement pas si loin de Düsseldorf pour notre première halte. Mais nous restons de ce côté du Rhin, en Alsace. Et pour faire suite à notre découverte du riesling, nous vous conseillons de visiter le domaine Paul Buecher pour déguster un vin blanc sec, bel équilibre entre agrumes et fleurs blanches.

Double halte en Bourgogne

Un peu plus au Sud, les vins de Bourgogne offrent une délicieuse variété. La preuve avec la cuvée Belle Canaille 2016, un pinot noir des Hautes Côtes de Nuits du domaine Aegerter. Souple et rond, ce cru prouve que le vin rouge a aussi toute sa place en été. Surtout lorsqu'on l'accompagne d'une belle pièce de bœuf grillée au barbecue !

Dans un tout autre style, la Bourgogne est un terroir où quelque 3000 viticulteurs produisent du crémant. Un vin effervescent dont les meilleures bouteilles n'ont pas grand-chose à envier à certains champagnes. C'est notamment le cas du Noir et Blanc brut Bailly-Lapierre, un crémant simple et efficace qui marie pinot noir et chardonnay.

A la (re)découverte des vins des coteaux du lyonnais

Les bons vins sont légion en région Auvergne-Rhône-Alpes. Notamment le long de la vallée du Rhône. Aux abords de Lyon, l'appellation des coteaux du lyonnais mérite que l'on s'intéresse à elle. Surtout si l'on fait étape au Domaine de Prapin, dont la cuvée Antica Vieilles Vignes 2015 a obtenu le titre de meilleur gamay du monde. On vous a dit que le vin rouge était aussi sympa en été ?


Ventoux, Provence, Corse : on dirait le Sud

Basiquement, vin d'été rime avec vin rosé. A ce petit jeu, le Sud de la France a énormément à offrir. Cela commence au pied du mont Ventoux, où le domaine Fenouillet propose l'Oversant, un excellent vin bio. Léger, fruité, frais : bref, un rosé comme on l'aime !

En se rapprochant de la Méditerranée, impossible de ne pas faire étape dans les coteaux d'Aix-en-Provence. Les jolies découvertes sont nombreuses, mais on a un petit coup de coeur pour Les Ephémères du domaine Belambrée. Habile mélange de grenache, syrah, cinsaut, la cuvée 2016 est aussi agréable à déguster en apéritif qu'à table, avec un risotto et des noix de Saint-Jacques aussi bien qu'avec des antipasti !

C'est alors que nous quittons le continent pour nous poser en Corse, non loin de Porto-Vecchio. Sur une quarantaine d'hectares, le domaine de Torraccia proposent des rouges, blancs et rosés de caractère. Par exemple, le rosé Oriu 2016, un cru typique fait de sciaccarellu et niellucciu. Si vous n'arrivez pas à le prononcer, nul doute que vous parviendrez à la boire sans problème !

La remontée s'amorce avec le vin de Collioure

Une fois en Corse, difficile d'aller plus au Sud ! Alors, pour poursuivre ce tour de France viticole, il faut poser son verre à Collioure. Là, la maison Cazès produit les Clos de Paulilles, un rosé combinant 40% de syrah, 30% de grenache, 20% de mourvèdre et 10% de carignan. De quoi en faire un rosé typique, frais et fruité, idéal pour accompagner des salades ou même des sushis !

Cap à l'Ouest dans les côtes de Gascogne

Si les grands vins ne manquent pas dans la région de Bordeaux, les côtes de Gascogne ne manquent pas d'intérêt elles non plus. Alors que l'Uby rosé séduit de plus en plus de consommateurs, nous lui avons préféré un vin blanc mêlant colombard et gros-manseng. Le Caprice 2015 du vignoble de la Colombelle est un vin nouveau qui semble tout destiné à accompagner un plateau de fruits de mer. Mais il passe tout aussi bien avec des rougets grillés.

On boucle la boucle avec les vins de Vouvray

Inutile de remonter jusqu'aux Champs Elysées pour terminer notre tour de France. Sur les rives de la Loire, la petite (par la taille) appellation Vouvray renferme de nombreuses pépites. Des vins secs aux plus moelleux, il y en a pour tous les goûts ou presque. Demi-sec de cépage chenin, la cuvée Adrien 2016 du domaine Le Capitaine devrait justement plaire au plus grand nombre. D'autant qu'elle se déguste aussi bien avec un tartare de saumon qu'en dessert avec du nougat ou une pêche melba !


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - A consommer avec modération

Thèmes connexes : vin alcool boisson
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS