Le pisco, l'alcool péruvien qui réveille vos cocktails

La boisson typique du Pérou part à la conquête du monde

--- Le ---

Alors que le Chili et le Pérou se sont longtemps disputé sa paternité, le pisco s'invite à la carte de bars toujours plus nombreux. Mais de quoi s'agit-il ?

Le pisco, l'alcool péruvien qui réveille vos cocktails
© Natalia Fernandez ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Toute personne s’intéressant de près ou de loin au Pérou connait forcément le pisco, cette eau-de-vie fabriquée à base de raisin. Si la paternité de ce breuvage a longtemps été disputée entre le Chili et le Pérou, c’est finalement à ce dernier qu’a été attribué ce précieux héritage.

Le pisco, c'est quoi ?

Partie intégrante du patrimoine péruvien au même titre que le vin pour la France, le pisco se déguste aussi bien en cocktails que seul. Consommée depuis plus de 500 ans, cette boisson possède sa propre appellation d’origine contrôlée.

Pour comprendre le secret de fabrication de ce trésor gastronomique péruvien, il faut savoir que ce sont les conquistadors qui ont, les premiers, importé le raisin, l’ingrédient clé de cette boisson, dans le pays. Le processus de fabrication est immuable et débute par la récolte du raisin, sa fermentation et enfin sa distillation. Le pisco peut être catégorisé en trois grandes familles que sont l’Italia, l’Acholado et le Quebranta. La différence entre ces dernières se fait notamment sur le temps de fermentation de l’eau-de-vie.


Le Pisco Sour, un cocktail à découvrir

Il en résulte que la boisson peut offrir une multitude de saveurs différentes avec une variété de cocktails quasi-illimitée. Parmi  les plus populaires, on retrouve notamment le fameux Pisco Sour. Pour concevoir ce dernier, il faudra 3 cl de citron vert, 1 cl de sirop de sucre de canne, un blanc d’œuf battu en neige ainsi qu’une dizaine de gouttes d’angostura bitter. Et bien sûr 10 cl de pisco.

Si ce dernier mérite d’être découvert, il existe bien d’autres cocktails mettant le pisco à l’honneur. Vous pouvez par exemple revisiter le punch en mêlant pisco, jus d'ananas, jus de citron et sucre. Sinon, le traditionnel whisky-coca peut aussi être réinterprété en associant pisco et soda. On parle alors de Pïscola.


Cocktail au pisco

Mariage gourmand lors du dessert

Pour apprécier le pisco à sa juste valeur, certaines associations culinaires sont bien connues des amateurs de la célèbre boisson péruvienne. A titre d’illustration, le pisco Quebranta se prête particulièrement bien à une séance de dégustation de chocolat.

Pour le pisco Torontel, un dessert à base de fruits de la passion sera un régal. Pour le pisco Moscatel, c’est avec une recette à base de fraises que le plaisir gustatif sera le plus intense. Bref, vous avez 1000 raisons de découvrir cet alcool péruvien. Mais toujours avec modération, bien sûr.

L'abus d'alcool est dangereux pour la sant - A consommer avec modération

Thèmes connexes : alcool boisson cocktail
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS