Les premiers hommes sur Mars auront une durée de vie de 68 jours

Le voyage sur Mars… une mission suicide ?

L'expérience de Curiosity sur la planète rouge a, vraisemblablement, su attiser la curiosité de nombreux chercheurs. Mais, si plusieurs sociétés scientifiques ont émis le souhait d'organiser des expéditions sur Mars, une récente étude vient contrarier leur projet.

Le MIT partage ses tristes analyses

Pour se rendre sur Mars, les volontaires devront déjà relever un défi de taille : le voyage ! Afin qu'il soit plus facile à supporter, les astronautes pourraient, d'ailleurs, rester endormis entre 90 et 180 jours. Une fois l'objectif atteint, l'étude du MIT (Massachusetts Institute of Technology) – basée sur le projet Mars One qui devrait être opérationnel d'ici à 2025 – révèle que toutes les conditions ne sont pas réunies pour que le séjour soit possible.

L'impression 3D pourrait sauver les explorateurs

Au regard des technologies actuelles, et si les calculs effectués par les scientifiques sont exacts, les premiers explorateurs de la planète rouge devraient mourir d'asphyxie ou de faim en moins de 68 jours. Reste l'espoir de voir la science leur venir en aide : l'impression 3D serait, en effet, susceptible d'améliorer leur quotidien.
Pour autant, le défi est de taille, puisque les astronautes devront imprimer des pièces de grande envergure, tout en tenant compte de cet environnement si peu accueillant.

Une émission de téléréalité produite par Endemol

Malgré les difficultés du voyage et la durée de vie limitée, les volontaires sont, chaque jour, plus nombreux. Près de 200 000 personnes seraient, ainsi, prêtes à quitter la Terre pour explorer une autre planète.

La célèbre société de production Endemol compte bien retransmettre les multiples péripéties de ces candidats et prévoit, déjà, de suivre leur sélection puis leur entraînement à travers une émission de téléréalité inédite…

Partager