Ludovic Bonnet
Il y a 11 ans

Du Walkman au MP3

30 ans de musique en balade

Le baladeur fête ses 30 ans cette année. C'est en 1979 que Sony a en effet inventé le Walkman. Mais depuis, la technologie a progressé et la K7 audio a peu à peu fait place au Discman et au CD, puis au MP3, qui règne aujourd'hui en maître. Retour sur 30 ans d'histoire du baladeur.

L'iPod doit tout au golf ! Voilà une conclusion peut-être capillotractée, mais pourtant vraie ! En effet, le premier baladeur musical a été créé par un fan de golf. Pour être précis, tout a commencé en 1979. A cette époque, Akio Morita, PDG de Sony, demande à ses ingénieurs de lui concevoir un magnétophone à cassette ultra léger, muni d’un casque, qu’il pourrait emmener dans ses parties de golf.

Révolution technologique et esthétique
Nom de code de ce premier baladeur Sony ? Le Walkman TPS-L2. Une révolution technologique que Sony a accompagnée d'une touche d'esthétique. Souhaitant séduire une clientèle jeune, Sony prend effectivement soin d'offrir un Walkman « stylé » : le TPS-L2 adopte notamment une couleur bleue pour être en totale harmonie avec les jeans !

Le Walkman a failli ne jamais voir le jour

A l'époque, le succès est loin d'être évident. Akio Morita doit d'ailleurs grandement insister pour convaincre ses designers de créer ce produit à grande échelle*. Bien lui en a pris lorsque l'on voit le succès rencontré au final. Commercialisé au prix de 33 000 yens (environ 150 euros !), le premier Walkman de Sony trouve rapidement sa clientèle, ravie de pouvoir « écouter sa musique n’importe où, n’importe quand ». En à peine 10 ans, plus de 50 millions de Walkman s'écoulent dans le monde.

* Une biographie d'Akio Morita mentionne toutefois que le véritable inventeur du Walkman serait un Allemand du nom d'Andreas Pavel. Celui-ci aurait déposé un brevet dès 1977. Après plusieurs années de litige, Andreas Pavel a obtenu plusieurs millions d'euros de dédommagement de la part de Sony, en 2004.
On n'arrête pas le progrès… Sony en a fait l'expérience à la fin des années 1980. La K7 audio est alors sur le déclin pendant que le CD prend son envol. Son de meilleure qualité, plus grande capacité de stockage… Le CD avait de nombreux atouts à faire valoir pour succéder à la vétuste cassette.
Sony innove encore et toujours
Une fois de plus, Sony n'a pas raté le train en marche. Dès 1984, la firme japonaise lance le D-50, premier baladeur CD de l'histoire. Là encore, le succès est au rendez-vous et immédiat. Les Discman s'écoulent à plusieurs millions d'exemplaires, confirmant la position de leader de Sony sur ce marché du baladeur musical. Une position que Sony entend même renforcer dans les années 1990 en créant le format MiniDisc, en 1992.
L'échec du MiniDisc
Mais comme on ne peut pas gagner à tous les coups, Sony ne parvient pas à imposer ce nouveau format. Contrairement au compact disque traditionnel, le MiniDisc est intégré dans une espèce de disquette censée le rendre plus résistant. Mais surtout, Sony lance des MiniDisc vierges sur lesquels chacun peut enregistrer la musique de son choix.
Le CD en fin de cycle
Malheureusement pour Sony, Philips lance en parallèle le premier baladeur CD-MP3, capable de lire les CD-R et CD-RW… c'est-à-dire des disques vierges sur lesquels chacun peut enregistrer la musique de son choix. Et si le MiniDisc parvient à séduire la clientèle japonaise, ce format ne parvient pas à s'imposer hors de l'archipel nippon et à succéder au CD. Ce qui n'empêche pas le CD d'être à son tour sur le déclin. La faute à quoi ? Au format MP3 et à Apple, qui s'apprête à frapper très fort.Plus connue pour ses ordinateurs Mac high-tech et très design, Apple a profité du début du 21ème siècle pour faire une entrée fracassante sur le marché des baladeurs numériques. En 2001, la firme à la pomme lance en effet son premier iPod.

Bijou technologique et accessoire de mode
Le baladeur numérique du futur est né ! Look ultra-tendance, capacité de stockage conséquente, simplicité d'utilisation… l'iPod se révèle être un bijou de technologie et de mode. Malgré tout, son prix de lancement relativement élevé ne le rend pas accessible à toutes les bourses – mais c'est bien ce qui a toujours fait la particularité d'Apple.
Lecteur audio, mais pas seulement
Qu'à cela ne tienne ! Les baladeurs MP3 s'imposent sur le marché de la musique nomade et toutes les marques créent leurs propres modèles. Et chacune d'elles rivalise d'ingéniosité pour se démarquer de la concurrence, tant au niveau du design que de la technologie. Si bien qu'aujourd'hui, les lecteurs MP3 sont aussi capables de lire des vidéos et que les téléphones portables font souvent office de baladeur numérique. Et si la marque n'est plus aujourd'hui le leader incontesté du secteur, Sony est toujours là. Mais Archos, Samsung, Philips, Memup et tant d'autres aussi… Alors, qui détrônera l'iPod d'Apple ? Et surtout, quel sera le successeur du MP3 ?

Pour en savoir plus
Comparez les prix de nombreux baladeurs numériques MP3

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error

 

 

 

Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !