Gabriel Récopé
Il y a 14 ans

La course à la fibre optique est lancée

L’ADSL déjà démodée ?

La fibre optique semble aujourd’hui être le chouchou des fournisseurs d’accès Internet français, malgré un coût de déploiement prohibitif : la mise en place de cette technologie à très haut débit est estimée à plus de 10 milliards d’euros !

L’ADSL déjà démodée ?
Alors que 11 millions de français sont désormais convertis à l’ADSL, les limites de cette technologie par fil de cuivre se font déjà sentir : le développement de la télé Haute Définition est bien trop gourmand pour nos accès actuels, d’autant plus que la visioconférence frappe déjà à la porte et que les internautes semblent bien décidés à diffuser toujours plus de vidéos par le réseau.

La fibre a beaucoup pour plaire
Avant même d’imaginer la connexion de tous nos appareils domestiques à Internet et autres usages qui n’existent pas encore, il faut donc déjà penser à la prochaine étape : une technologie plus rapide et plus stable qui permettrait de transférer encore plus d’informations simultanément.
A la vitesse de la lumière
La fibre optique serait-elle le support alternatif idéal ? Son potentiel est effectivement immense, car en faisant passer l’information par la lumière elle combine de nombreux avantages : pas de perte de puissance à cause de la distance entre l’usager et le répartiteur… Une fluidité des transferts en émission comme en réception… Et une vitesse d’ores et déjà 40 fois plus rapide que l’ADSL… et 400 fois plus rapide demain !

Des travaux titanesques
Certains pays d’Asie, ou d’Europe du nord se sont déjà lancés dans le chantier de la fibre optique. Et quel chantier ! Apporter la fibre "a domicile" ou même jusqu’au "pied de l’immeuble", c’est un peu comme le câble : de nouvelles prises et de nouveaux tuyaux à faire passer dans le sol! Un chantier considérable estimé pour la France à 40 milliards d’euros sur dix ans, et ceci, sans même parler des zones rurales. Ces dernières auront d’ailleurs probablement du mal à être desservies…

Les français se lancent
Les fournisseurs d’accès entrent progressivement dans la danse de la fibre optique et commencent à proposer des forfaits sur certains secteurs de Paris et des Hauts de Seine. France Telecom bien sûr, mais aussi numéricable-Noos, dont une partie du réseau câblé est déjà sous fibre optique.
Du côté des effets d’annonce, Free prévoit une prochaine freebox compatible optique et un investissement d’un milliard d’euros. Neuf Telecom assure être prêt à suivre…
Une belle bagarre commerciale est à prévoir pour les prochaines années.

par Gabriel Récopé