Attention, la révolution Mobile Friendly est en marche !

Mobile Friendly ou le label qui améliore la navigation sur mobile

Lancé officiellement en novembre 2014, le label Mobile Friendly du géant Google est un facteur de positionnement incontournable pour tous les sites depuis le 21 avril 2015. Son objectif est de permettre aux "mobilenautes" de bénéficier d’une excellente expérience de navigation sur mobile (vous remarquerez que Masculin.com a suivi la tendance). Tout site qui s’adapte au label "site mobile" sera donc avantagé dans le processus de positionnement.

Le label "Mobile Friendly", c’est quoi ?

Depuis l’avènement des mobiles, surtout des smartphones, Google laissait le libre choix aux sites d’indexer leur contenu avec des pages classiques. Ce qui permettait de garder le même positionnement sur tous les supports. Mais depuis le lancement du label "Mobile Friendly", la donne a changé.

Ce label permet aux référenceurs d’adapter les pages de leurs sites à la navigation mobile nouvelle génération. Après la configuration, le robot de Google fait un checking de votre site et attribut son nouveau label à toutes les pages actives. Son rôle est d’améliorer l’expérience de navigation sur mobile et le positionnement de la version mobile de votre site.

Quelques conseils pour avoir un bon site mobile friendly

L’avantage principal du label Google Mobile est de permettre aux utilisateurs de gagner du temps et d’accéder plus facilement aux pages d’un site web depuis leur mobile. Le défi à relever est encore plus grand pour le référenceur, qui doit désormais penser de la même façon que ce label. Voici quelques conseils utiles pour avoir un bon site mobile :
– améliorer l’indexation du site mobile en envoyant un sitemap mobile ;
– publier du contenu de qualité ;
– tenir compte des suggestions et conseils donnés par Google ;
– limiter les risques de duplicate content sur les deux versions (mobile et desktop) en mettant en place le "dynamic serving".

Enfin, si vous voulez savoir si un site est parfaitement compatible avec les nouvelles exigences Google, il vous suffit de cliquer ici.

Partager