RelaxNews
Il y a 5 ans

Honor Band Zero : la smartwatch de demain

Un croisement entre montre et bracelet connecté

Le constructeur chinois Huawei, via sa marque Honor, annonce une nouvelle montre connectée avant la fin de l'année, alors que celle qu'il a présentée au MWC de Barcelone en mars 2015 n'est toujours pas commercialisée en France. Cette Honor Band Zero se présente comme un croisement entre une montre et un bracelet connecté et préfigure peut-être ce à quoi ressembleront les prochaines générations de montres connectées.

A mi-chemin entre la Withings Activité Pop et une Moto 360

La Honor Band Zero, qui pourra être associée par exemple au Honor 7, le nouveau smartphone de référence de la marque, permettra notamment de suivre son activité physique et son sommeil en plus de recevoir des traditionnelles notifications. Avec son écran rond et son bracelet léger, cette montre s'annonce à mi-chemin entre une Withings Activité Pop et une Moto 360.

Aucune information n'a pour le moment été donnée sur sa future distribution, ce qui n'est pas très étonnant puisque la Huawei Watch, une montre fonctionnant sous Android Wear et qui se veut personnalisable avec de nombreux cadrans et bracelets disponibles, n'est toujours pas en vente.

Des montres connectées de plus en plus polyvalentes

L'idée de Huawei, mais aussi de beaucoup d'acteurs de ce nouveau marché est de tendre vers un objet plus léger, une sorte d'hybride entre les montres et les bracelets connectés tels qu'ils sont présentés aujourd'hui.
À l'heure actuelle, une montre connectée se présente comme une extension du smartphone, équipée de quelques capteurs supplémentaires. À l'avenir, elles pourraient bien devenir plus autonomes, surtout si elles peuvent embarquer leur propre carte SIM. Elles simplifieront ainsi leur mode de fonctionnement et ne nécessiteront plus la présence parfois encombrante d'un téléphone à proximité.

Au niveau des usages, les montres connectées du futur devront supporter aussi bien pouvoir être des relais de communication que de véritables télécommandes pour contrôler, à distance, sa maison ou sa voiture. Elles pourraient également fonctionner sous de nouveaux systèmes d'exploitation, spécialement dédiés à leurs usages. Enfin, des idées novatrices, comme l'ajout d'un picoprojecteur pour afficher des alertes directement sur l'avant-bras, sont d'ores et déjà expérimentées pour améliorer leur ergonomie.

Les ventes mondiales de montres connectées devraient être multipliées par six cette année, passant de 4 millions en 2014 à 26,1 millions fin 2015, selon l'institut GfK.