Google Plus : la nouvelle version de la dernière chance

Malgré de multiples ajustements, le réseau social Google Plus ne parvient pas à conquérir le monde. La nouvelle version changera-t-elle la donne ?

Google+ renaît (encore) de ses cendres

Google+, une vraie usine à gaz

Google+ renaît de ses cendres. Encore une fois, serait-on tenté de dire. C'est via un billet posté sur le réseau social que Luke Wroblewski, chef de produit chez Google, a annoncé le lifting de Google+ sous la forme d'un réseau simplifié, doté d'un nouveau design et centré autour de deux services forts, les "communautés" et les "collections".

Les abonnements aux services numériques sont devenus une composante essentielle du quotidien des Français. En moyenne, ils dépensent 780€ par an pour accéder à une multitude de plateformes comme Netf...Lire la suite

Devenu au fil des ans une véritable usine à gaz regroupant l'ensemble des services en ligne de Google, le réseau social s'offre donc une deuxième jeunesse en se scinder en plusieurs modules bien distincts, principalement axés sur les centres d'intérêt de tout un chacun.

Communautés et collections

D'une part, les communautés permettent à des groupes de personnes d'échanger sur des centres d'intérêt communs, y compris les plus insolites, en privé ou en public. Google revendique d'ailleurs plus de 1 million de nouveaux membres actifs sur ce service chaque jour. De leur côté, les collections, lancées en milieu d'année et qui ne sont pas sans rappeler le principe même de Pinterest, permettent de se plonger dans tout le contenu multimédia relatif à un sujet donné.

Tout cela s'organise autour d'un design entièrement revu pour une expérience nouvelle, que ce soit sur ordinateur ou mobiles (Android et iOS). Toutes ces nouveautés doivent être progressivement déployées et les applications mobiles mises à jour d'ici la fin novembre.

4 ans d'incompréhension pour le réseau social Google

Pour rappel, Google+ a été lancé en grande pompe en juin 2011. Le concept initial est alors d'y regrouper ses amis dans des "cercles", par affinité. Mais très vite, Google commence à y intégrer l'ensemble de ses services, au point de désorienter le grand public.

Bien qu'en position dominante tant sur la recherche Web que sur l'e-mail (avec Gmail), Google s'est sans doute investi trop tard sur le terrain des réseaux sociaux et de manière trop dispersée pour réellement concurrencer Facebook. Aujourd'hui, le nombre d'utilisateurs actifs de Google+ dans le monde s'élèverait à un peu plus de 300 millions contre plus d'un milliard pour Facebook.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Si vous voulez découvrir la nouvelle version de Google+, retrouvez-nous sur notre page officielle Masculin.com.