A la découverte de Google Earth

Embarquement pour un cyber-voyage en 3D

Depuis 2005, Google Earth a parcouru un long chemin sur les routes et voies maritimes du globe. Des crêtes du Grand Canyon aux profondeurs des océans, des rues parisiennes aux confins de l’espace, la première mappemonde virtuelle interactive n'en finit plus d'innover. Tour d’horizon des fonctionnalités essentielles.  


Google Earth : la règle de trois
Google Earth repose sur trois fonctions essentielles : en premier lieu, la visualisation de la plupart des points du globe, avec une plus ou moins grande résolution. Les photos prises par satellite peuvent atteindre une précision de 15 cm, notamment à Las Vegas.
Deuxième fonction : la recherche, qui fonctionne sur le même principe que Google Maps, en entrant une adresse postale.  


En perpétuelle évolution
Enfin le partage d'informations, qui permet aux « terriens » d'ajouter photos et informations sur les points géographiques observés. Et même des bonnes adresses comme les hôtels, restaurants… Google Earth est donc la première « mappemonde collaborative » et sa base de connaissances s'enrichit constamment. Sans compter que le logiciel est régulièrement mis à jour, comme en attestent les deux photos de 2004 et 2008 montrant le chantier du Musée du Quai Branly à Paris.

La « magie » de la 3D
Beaucoup plus révolutionnaire : la modélisation en 3D. La croûte terrestre, le Grand Canyon et l'Everest  comptent parmi les lieux mythiques observables en trois dimensions. De même qu'un grand nombre de villes américaines. Mais avec ses modèles en 3D, Google Earth ne survole pas que les gratte-ciels : le logiciel sonde aussi les profondeurs de l'océan.   

Vingt mille « yeux » sous les mers
Il y a un an, Google Earth a lancé « Océan » une fonction qui permet d'afficher le relief sous-marin en 3D… Et de percer les mystères des lieux les plus insondables de la planète. A votre disposition : une large base d'articles scientifiques accompagnés de vidéos postées par des amateurs de plongée dans les plus beaux spots du monde.


Revisitez le passé
Vous pouvez également revisiter le passé de certaines régions du globe en photographies, grâce à l'historique des clichés pris par satellite. Ce qui permet d'observer la progression de certains phénomènes naturels, comme la désertification ou la fonte glacière. Et pour les amateurs d'Histoire, pourquoi en pas faire un saut dans le passé, pour découvrir la Rome Antique en 3D.

Et comme Google Earth ne s’arrête pas qu’à l’exploration de la Terre, il y a même une fonction qui permet de partir à la découverte de l’espace et de la Lune. Le voyage est donc encore loin d’être terminé.

Pour en savoir plus :
Découvrez une vidéo de la fonction « Océan » disponible dans Google Earth

Partager