Une platine pour graver ses propres vinyles

La platine Vinyl Recorder T560, c’est mieux que le streaming

Êtes-vous un audiophile ? De ceux qui écoutent de la musique en pratiquant un rituel immuable, ceux qui délicatement soulèvent le bras du tourne-disque, vérifient la propreté du saphir, essuient le vinyle et posent avec précaution la pointe sur la galette. Alors après un instant précieux, meublé par un petit bruit de chuintement, la musique envahit la pièce. Il est alors très probable que le Vinyl Recorder T560 vous séduira.

Le vinyle a plus que jamais la cote

Beaucoup d’artistes à l’heure actuelle se remettent à vendre leur titre sur vinyle. En 2015, la vente de vinyles a même rapporté plus d'argent que le streaming aux USA. Du coup, les catalogues s’enrichissent de morceaux de plus en plus variés où toutes les catégories de musique sont représentées.

A côté de ça, de nouvelles méthodes de gravure et de sauvegarde voient le jour. Si vous êtes un puriste passionné, un créateur ou tout simplement un mélomane averti, vous apprécierez le Vinyl Recorder T560. Lancé il y a déjà plusieurs année, cet appareil connait aujourd'hui un véritable engouement. Il faut dire que cette platine donne la possibilité de graver ses propres disques à domicile. Le matériel est certes onéreux, 3 200 euros hors platine et aspirateur, mais quelle extraordinaire satisfaction. La machine est livrée avec 10 disques vierges. Il en coûte ensuite 35 euros le paquet de 10 vinyles vierges.

Le Vinyl Recorder, un matériel haut de gamme

Les moyens de graver ses propres vinyles sont rares sur le marché (on aurait pu parler du Vestax VRX 2000). Le modèle T560 de la firme allemande Vinyle Recorder offre donc cette possibilité pour peu que vous soyez prêt à investir plus de 3000 euros.

Un burin de diamant monté sur un stylet chauffant procède à la gravure sur la galette vierge. La profondeur et les ondulations du sillon sont calibrées par la tête de gravure. Le signal audio commandé par l’unité centrale donne l’impulsion à l’ensemble. Tout est pensé pour un travail de grande qualité. L’exécution est contrôlée par un microscope et les débris de vinyle sont immédiatement aspirés par un tube.

Le T560 offre la possibilité de nombreux branchements comme une table de mixage, des microphones, un ordinateur ou un graveur de CD. Bref, vous pouvez prétendre alors avoir un véritable studio à domicile. Allez, longue vie aux vinyles !

Partager