Uber se met aussi à la voiture autonome

Non content de concurrencer les taxis, Uber veut aller plus loin et se met à la voiture autonome. Louer une voiture sans conducteur, c'est l'avenir ?
24 septembre 2016 - #voiture autonome

Un nouveau service de voiture sans conducteur pour Uber

L'Américain Uber a lancé aux Etats-Unis, plus précisément à Pittsburgh, un service de location de voiture sans conducteur, une technologie qui à terme pourrait révolutionner les transports.

Des premiers essais concluants

Une petite flotte de quatre voitures bardées de lasers, de caméras et de capteurs a commencé à prendre à son bord des clients fidèles du service de réservation par téléphone et les amène à destination dans cette ville de plus de 2,6 millions d'habitants, devenue un pôle de haute technologie de la côte Est.

Pas besoin d'habiter dans un palace pour rencontrer des pertes de signal Wi-Fi. Un mur un peu épais, une habitation de plain-pied ou à plusieurs étages ou simplement, un emplacement de la box pas opt...Lire la suite

Pour le moment, le passager n'est pas seul à bord. Un technicien reste assis à la place du conducteur mais sans toucher le volant. Un second technicien est aussi là pour observer le comportement du véhicule, mais Uber espère bientôt n'en avoir bientôt qu'un seul à bord.

Lors d'un essai avec la presse, un journaliste de l'AFP a pu constater que les véhicules trouvaient leur chemin sans difficulté, dans une ville où il n'est pas simple de circuler. 

Uber mise sur les voitures autonomes Ford et Volvo

Cela fait deux ans qu'Uber "entraîne" ses voitures autonomes sur le terrain. Une douzaine de Ford Fusion hybrides, reconnaissables à toute la machinerie perchée sur le toit du véhicule, sont prêtes à prendre rapidement du service.

Dans un avenir proche, Uber veut aussi utiliser une flotte du constructeur suédois Volvo, qui incarne mieux qu'aucune autre marque l'image de sécurité sur la route. Les deux entreprises travaillent d'arrache-pied dans l'ancienne capitale mondiale de l'acier.

Tout le monde se rue sur la voiture autonome

Les voitures autonomes sont l'un des secteurs les plus en pointe dans la recherche automobile, les constructeurs rivalisant d'annonces pour présenter des voitures capables de se conduire et de se diriger toutes seules. Ford et BMW se sont récemment fixé l'objectif d'une production en série en 2021.

Le constructeur américain Tesla commercialise lui déjà une berline, la fameuse Model S, avec des équipements très avancés en la matière – toutefois en question après un accident mortel en Floride. Il ambitionne aussi à plus long terme de créer un réseau de voitures autonomes utilisable à la demande.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Outre les constructeurs traditionnels, des géants de l'internet comme Alphabet (Google) et Apple sont également sur les rangs. Beaucoup de ces acteurs ont dit envisager l'utilisation des véhicules autonomes dans le cadre de services à la demande (taxi, covoiturage ou voitures partagées).

A l'intérieur de la voiture autonome Uber