Bienvenue à Eydolon, premier complexe dédié à la réalité virtuelle

Réalité virtuelle, expérience bien réelle

Simulacre, fantôme ou apparition. Ça, c'est la signification d'Eydolon en grec. Mais "en français" ou, du moins, en 2017, Eydolon, c'est le nom du premier espace français de réalité virtuelle. On a pu le tester pour vous.

Eydolon, c'est quoi ?

C'est à Lyon, en tout fin d'année 2016 et au sein du complexe de loisirs Exalto, qu'Eydolon a officiellement ouvert ses portes pour permettre au grand public d'expérimenter la réalité virtuelle. Si plusieurs sites dédiés à cette nouvelle technologie apparaissent ici et là en France, Eydolon se démarque par son côté "made in France".

Derrière ce projet, on retrouve en effet un GIE (groupement d'intérêt économique), la VR Connection, qui vise à démocratiser la réalité virtuelle à tous les niveaux. Tant dans le secteur ludique, avec un centre comme Eydolon, que dans le domaine médical par exemple. Le tout avec des logiciels entièrement développés en France.

Le complexe de Lyon est le premier ouvert par la VR Connection en France, mais une vingtaine d'établissements Eydolon devraient voir le jour un peu partout en 2017.

Comment ça marche ?

Ceci étant dit, il est tant de s'intéresser à l'expérience en elle-même puisque c'est bien ça qu'Eydolon veut mettre en avant. Ici, on ne joue pas à des jeux en réalité virtuelle, on "vit des expériences". De 3 à 20 euros selon le degré d'immersion choisi.

Les novices qui souhaitent faire leurs premiers pas dans ce "monde alternatif" pourront se contenter d'une expérience passive avec un casque Samsung Gear VR. Les autres, comme moi, pourront directement se diriger vers la salle équipée de HTC Vive et de manettes de jeu pour participer activement aux expériences. Bref, place aux choses sérieuses.

Le temps d'enfiler des chaussures spéciales, une charlotte sur la tête, un petit masque sur les yeux – oui, le look est d'enfer –, de s'installer au centre de son tapis WizDish et de mettre son casque, et c'est parti ! Pendant ce temps, le public peut regarder les différents joueurs évoluer via des écrans de contrôle. Preuve que la réalité virtuelle est aussi une expérience qui se partage.

Les expériences en réalité virtuelle à découvrir

A ce jour, trois activités sont proposées chez Eydolon. Je commence par Hexamster. Comme son nom l'indique, je vais incarner un hamster. En piétinant le tapis, je devrai alors partir à la recherche de 32 donuts répartis dans les différentes pièces d'une maison. Les graphismes sont très colorés, presque enfantins. Mais une fois le compte à rebours lancé, on vit l'expérience à fond – après quelques secondes où j'ai pu ressentir une espèce de mal de mer, le temps de m'habituer à la réalité virtuelle. Cinq minutes plus tard, le gong retentit. 19 donuts attrapés sur 32. Bien, mais pas top. Pas mal pour un début, on va dire.

Deuxième round, Hexarena. Et pour le coup, je change totalement d'univers. Après le hamster face aux donuts, je plonge dans un monde à mi-chemin entre Tron et Blade Runner et je dois faire face à des vagues de robots. Manettes en mains, il me faut repérer les robots et leur tirer dessus pour les empêcher de rentrer dans mon arène. Très facile au départ, mais ça se corse vite et la sixième vague finit par me submerger.

Pour finir, je quitte mon arène futuriste pour me la jouer Indiana Jones dans une pyramide inca. Dans Hexatemple, plusieurs activités sont proposées, allant de l'observation des planètes au bowling en passant par le tir à l'arc. Plus reposant, mais pas moins bien réalisé.

Mon avis sur les activités proposées chez Eydolon

Contemplative, l'expérience Hexatemple est clairement celle qui m'a le moins séduit. Mais pour les novices, c'est un bon moyen d'appréhender les mécanismes de la VR et les mouvements à reproduire pour mimer telle ou telle action.
Plus loufoque, Hexamster est aussi super accessible. On se prend très vite au jeu et, même si on n'a pas l'air très malin vu de l'extérieur, on piétine frénétiquement le tapis pour aller chercher le plus rapidement possible le donut suivant et battre son record. Et puis, mine de rien, il s'agit du premier simulateur de hamster au monde !

Quant à Hexarena, il plaira sans doute aux plus gamers d'entre vous. Les différents niveau de difficulté permettent de s'aguerrir rapidement et, là aussi, on n'a qu'une envie : recommencer pour faire mieux et battre son meilleur score.

Au final, Eydolon est un centre très prometteur. Si vous n'avez encore jamais vécu d'expérience VR, le panel proposé permet d'en avoir un bel aperçu. Du plus calme au plus mouvementé. Et ce n'est qu'un début, m'a-t-on assuré !
Si, pour l'heure, tout ceci peut sembler répétitif, de nouveaux jeux doivent être proposés tous les 3-4 mois. Comme la technologie de la réalité virtuelle n'en est qu'à ses débuts, on peut s'attendre à des expériences de plus en plus prenantes et fascinantes dans un futur (très) proche.

Partager
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !