Comment utiliser au mieux son enceinte Google Home ?

Astuces pour profiter de tout le potentiel de l'enceinte connectée Google

--- Le ---

Cela fait maintenant 6 mois que j'utilise l'enceinte Google Home au quotidien. Quel est le bilan ? A quoi sert-elle vraiment dans la vie de tous les jours ?

Comment utiliser au mieux son enceinte Google Home ?
DR ©
Ludovic Bonnet

Rédacteur en chef
Masculin.com
[Google+]

N'en déplaise à leurs détracteurs, les enceintes connectées intelligentes sont en train de gagner leur place dans nos intérieurs. Alors que l'enceinte Amazon Echo s'apprête à faire son arrivée en France (le 14 avril 2018 en théorie) et que le Homepod d'Apple est attendu pour le printemps, c'est la Google Home qui tient aujourd'hui le haut du pavé.

Sortie en France dès l'automne 2017, l'enceinte Google semble avoir fait son trou, le géant californien affirmant en avoir écoulé quelque 10 millions d'exemplaires dans le monde. J'avais pu la tester à sa sortie, en étant convaincu du potentiel de la bête mais pas forcément de son utilité actuelle. Pour en profiter pleinement, divers ajouts paraissaient nécessaires, parmi lesquels un Chromecast (pour diffuser du contenu sur son téléviseur) et des abonnements à différents services comme Netflix ou Spotify (pour pouvoir choisir précisément la chanson que l'on veut écouter et non pas une playlist aléatoire).

Depuis ce test, l'enceinte Google Home a été déclinée dans une version Mini, plus compacte et moins chère (59 euros) mais aux capacités similaires. Surtout, une utilisation prolongée m'a permis de mieux comprendre le fonctionnement de l'objet, d'optimiser son efficacité au quotidien... tout en confirmant ses limites actuelles.

Désormais bien installée dans la maison et plébiscitée par les différents membres du foyer, l'enceinte Google Home a donc trouvé sa place. Mais pour ce faire, voici quelques astuces qui se sont avérées bien pratiques et qui ne sont pas toujours évidentes quand on n'est pas habitué à ce genre de gadget.


Google Home Mini à 10€ à la Fnac dès 150€ d'achat

Maîtriser IFTTT

Pour le grand public, voici un sigle bien mystérieux. IFTTT, ça veut dire "If This Then That". En français dans le texte "Si Ceci Alors Cela". Ce service web gratuit permet de créer des chaînes d'action simples (des "applets") dans un cas de figure donné.

Dans le cadre d'une utilisation avec Google Home, IFTTT peut par exemple vous aider à envoyer des SMS. Il faut tout de même créer des applets pour chaque numéro de téléphone différent, afin de pouvoir dire ensuite : "OK Google, envoyer un SMS à ma chérie 'Je rentre du boulot'".

De la même façon, ce service vous permet de poster des statuts sur Facebook au Twitter, directement au son de votre voix, ou d'ajouter des contacts à votre répertoire. Mais honnêtement, tout ceci est assez fastidieux.

Pour contrôler sa TV : Logitech Harmony

Bon nombre d'internautes cherchent à savoir comment on peut commander sa télé avec Google Home. Là encore, un accessoire est indispensable, même s'il n'est pas géré "nativement" en France par l'enceinte Google.

Le pack Logitech Harmony Elite permet de contrôler plus de 270 000 dispositifs multimédia et domotiques dans votre maison. Dont votre téléviseur, évidemment. Avec la télécommande Harmony, vous pouvez créer des "activités" telles que "regarder la TV", "jouer à la console", "regarder un film". Pour chaque activité, votre téléviseur s'allumera directement sur le bon canal (HDMI, AV...), de même que les appareils associés (lecteur DVD, home cinéma, PlayStation).

Ensuite, pour commander tout ceci à la voix, il vous faudra passer par... IFTTT ! Et si cela peut sembler laborieux pour les novices, vous verrez que le fonctionnement est très intuitif et que vous pourrez très facilement allumer et éteindre votre téléviseur, votre console ou votre chaîne hi-fi avec Google Home.

En revanche, pour ce qui est de changer de chaîne ou régler le volume à la voix, le processus n'est pas franchement convaincant.

 

Télécommande + hub Logitech Harmony Elite Télécommande + hub Logitech Harmony Elite
179€

- pour contrôler jusqu'à 15 appareils
- contrôler la TV avec Google Home


Acheter

 

Pour la lumière : TP-Link plutôt que Philips ?

Commander l'éclairage de son intérieur à la voix peut sembler bien futile. Mais quand vous avez 4 ou 5 lampes d'appoint, des spots et/ou un éclairage principal, vous vous habituerez vite au fait de ne plus avoir à vous déplacer !

A ce petit jeu, le système Philips Hue est plébiscité par de nombreux utilisateurs. De fait, ces ampoules sont très efficaces et simples d'utilisation. Revers de la médaille : le dispositif est cher (60 euros le kit de démarrage avec deux ampoules). Plus accessibles, les ampoules Yeelight de la marque chinoise Xiaomi font très bien le boulot, mais éclairent moins bien.

Personnellement, je me suis tourné vers la marque TP-Link : ses ampoules connectées sont utilisables sans "pont". Il suffit de les visser dans la lampe, de les installer via l'appli mobile Kasa et le tour est joué ! Vous pouvez alors simplement demander à Google d'allumer la lumière du salon ou, si vous avez choisi une ampoule colorée, de passer la lumière en bleu, pourpre, jaune ou autre !

Par ailleurs, il faut noter que TP-Link propose des prises connectées, que vous pouvez facilement commander à la voix. En y ajoutant une multiprises, vous pourrez brancher plusieurs lampes d'appoint et ainsi commander l'éclairage d'ambiance de toute votre pièce d'un simple "OK Google".

 

Ampoule LED connectée Wi-Fi TP-Link Ampoule LED connectée Wi-Fi TP-Link
22,90€

- TP-Link LB100 (E27)
- variation d'intensité - 50 watts
- compatible Google Home / Amazon Alexa
- aucun hub requis


Acheter

 

Blind test et quiz : des applications à tester

Chaque semaine, l'enceinte Google Home accueille de nouvelles applications ludiques, parmi lesquelles le bien connu génie Akinator.

Mais désormais, vous pouvez aussi "parler à Match Musique" pour faire un blind test entre amis par exemple ou "parler avec le sommelier d'Auchan" pour savoir quel est le vin qui se mariera le mieux avec votre blanquette !

Toutes les applications ne sont pas agréables à utiliser, mais il y a quelques pépites à découvrir !

Des Easter Eggs à découvrir

Enfin, depuis son lancement, l'enceinte Google Home se distingue par son vrai sens de l'humour. Elle sait ainsi parfaitement qu'est-ce qui est jaune et qui attend, mais d'autres phrases pourront donner lieu à des réponses farfelues et/ou improbables.

Parmi celles que j'ai pu mettre en pratique, vous pouvez essayer un "OK Google,..." :

  • wesh
  • surprends-moi
  • cours, Forrest, cours !
  • où sont mes clés ?
  • comment se débarrasser d'un corps ?
  • je t'aime !
  • dis-moi tous tes easter eggs


Oui, ça ne sert à rien, mais c'est (souvent) drôle. C'est déjà pas mal !


Mon bilan après 6 mois de Google Home

Après six mois d'utilisation, mon bilan de l'enceinte Google Home reste positif, même si tout est loin d'être parfait. Ainsi, il est regrettable de devoir passer par des services comme IFTTT pour déclencher des actions relativement simples (allumer la télé, envoyer un SMS). Mais globalement, j'ai vite pris le réflexe de demander à Google d'éteindre toutes mes lumières ou de me donner la météo du week-end. Pratique, l'enceinte peut aussi faire sonner mon smartphone quand je n'arrive pas à remettre la main dessus (si, si, ça arrive). Cerise sur le gâteau : les enfants l'adorent !

Il ne reste qu'à espérer que Google poursuivra le développement de son joujou dans les semaines à venir pour le rendre encore plus utile au quotidien... sans avoir à faire l'acquisition de dizaines d'accessoires ou chercher des astuces partout sur le web pour en profiter !

 
Acheter l'enceinte Google Home à partir de 59,99€


Enceinte connectée Google Home et Google Home Mini

A LIRE AUSSI ...
A VOIR AUSSI EN VIDEO
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS