Fermeture de Google+ : et maintenant ?

Le réseau social de Google est mort. Enfin pas tout à fait !

--- Le ---

7 ans après son lancement, Google a annoncé la fermeture de son réseau social Google+ pour les particuliers. Mais qu'est-ce que ça change, finalement ?

Fermeture de Google+ : et maintenant ?
pressureUA ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

C'est officiel ! Le 8 octobre, l'entreprise de Mountain View a annoncé la fin de Google+. Cette décision intervient après la découverte d'une faille importante en mars 2018, mais aussi (soyons honnête) parce que ce réseau social n'a jamais rencontré le succès escompté.

Les coûts pour le maintenir en toute sécurité auraient été trop élevés et Google a donc décidé de tirer le rideau. Seuls les professionnels vont pouvoir continuer à l'utiliser mais de manière modifiée. La fin effective est prévue pour août 2019 et Google+ va rejoindre la liste des flops de l'entreprise californienne.

La faille de sécurité qui signe la fin de Google+

Google+ a été lancé en 2011 pour concurrencer Facebook mais le succès n'a jamais vraiment été au rendez-vous. Même si 395 millions d'utilisateurs sont actifs chaque mois, le réseau social de Google reste peu attractif.

Mais le coup de grâce, c'est la découverte d'une faille de sécurité en mars 2018, à l'occasion d'un audit interne, qui aurait touché près de 500 000 utilisateurs. Google ne l'a pas crié sur les toits mais est intervenu rapidement pour y faire face. L'interface entre les profils et les applications de Google+ montrait un défaut de sécurité permettant aux développeurs d'accéder à des informations censées être privées. Etaient concernés les nom, adresse email, métier, genre, âge des personnes. Ces données pouvaient facilement être utilisées afin de créer un profil publicitaire ou politique.
 
Même si Google assure qu'il n'a pas eu connaissance de telles utilisations, on ne rigole pas avec la sécurité sur les réseaux sociaux et l'entreprise de Mountain View préfère fermer Google+ pour les particuliers. Une disparition qui ne sera effective qu'en août 2019.

Un aménagement du réseau pour les professionnels

Google va conserver l'architecture de Google+ pour les professionnels mais seulement sur des réseaux fermés utilisables à l'intérieur des entreprises et avec davantage de sécurité.

Ainsi, un rapprochement avec Google Suite est prévu. Cette nouvelle orientation devrait permettre aux administrateurs de Google Suite de modérer et contrôler les messages des salariés, de définir des flux personnalisés, de suivre des sujets de discussion ayant un lien réel avec la fonction de chacun...

Par ailleurs, de nouvelles mesures de sécurité ont d'ores et déjà été mises en place pour que les utilisateurs aient un meilleur contrôle de leurs données. Ainsi, les développeurs d'applications n'ont plus accès aux données liées aux SMS sous Android, ni aux appels entrants et ont un accès limité aux carnets d'adresses.
L'utilisateur reçoit une requête individuelle pour permettre l'accès aux données des différentes suites Google.

La nécessité d'avoir une bonne protection

Cette faille ayant entraîné la fin de G+ nous rappelle surtout combien il est important de "sortir couvert" sur le Net. Pour les professionnels (comme pour les particuliers), il est essentiel de toujours installer la dernière version du logiciel de navigation mais aussi les derniers patchs de sécurité de Microsoft ou de Mac OS, par exemple.
 
Applications et logiciels doivent être maintenus à jour, y compris le navigateur Web. Il est aussi recommandé d'utiliser des mots de passe complexes et de les modifier régulièrement. Ces conseils s'appliquent aussi sur vos smartphones : l'antivirus Android doit lui aussi être à jour et des sauvegardes régulières sont impératives pour éviter toute mauvaise surprise.


Thèmes connexes : google reseau social
Liens :
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS