Royole FlexPai : le smartphone pliable arrive !

Simple gadget ou révolution annoncée : faut-il se mettre au smartphone pliable ?

Présenté au Consumer Electronics Show de Las Vegas, le CES 2019, et d'ores et déjà disponible en Chine, le Royole FlexPai préfigure peut-être le devenir du smartphone.

Alors que Samsung a été l'un des pionniers en matière d'écran flexible, Royole se positionne comme un concurrent sur lequel il faudra compter.

Un smartphone techniquement fascinant

Alors oui, les sceptiques peuvent légitimement se demander à quoi sert un smartphone pliable ? Pour l’heure, nous n’en savons guère plus ! D’autant que les applications Android ne supportent pas encore cette technologie – mais ce n'est qu'une question de temps, paraît-il.

Cependant, l’avantage premier du Royole FlexPai est sans conteste son affichage offrant 7,8 pouces de diagonale pour une résolution de 1920 x 1440 pixels. Avec cette dimension, le FlexPai se rapproche plus de la tablette que du smartphone.
Puis, une fois plié, deux écrans sont dos à dos, l’un d’eux s’éteignant au profit de l’écran actif. Son encombrement se réduit alors et permet, entre autres, de glisser facilement son smartphone dans sa poche, chose impensable avec une tablette.

L'autre avantage de cet écran flexible et pliant, c'est qu'il ne se casse pas (théoriquement) en cas de chute. Un sacré point fort !

Pour l’ergonomie, on repassera !

Double écran, 16/9ème d’un coté, et 16/8ème de l’autre, l’appareil plié est assez "épais". De fait, sa prise en main est loin d’être idéale.
De plus, ne se refermant pas entièrement sur lui-même, il laisse apparaître un jour entre ses faces intérieures.

Équipé de la technologie AMOLED, censée réduire drastiquement la chauffe, l’écran du FlexPai n’y échappe cependant pas, d'après les premiers tests.

Techniquement fascinant, le smartphone de Royole semble donc moins convaincant au niveau ergonomique. Il a toutefois le mérite de nous donner un premier aperçu de ce à quoi le futur du smartphone peut ressembler.

Des tarifs prohibitifs… pour le moment !

Côté prix, il faut compter au moins 1250 €, pour 6Go de RAM et 128 Go de mémoire, et jusqu'à 1820 € environ pour 2Go supplémentaire de RAM et quatre fois plus de mémoire. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Royole n’y va pas avec le dos de la cuillère.

Certes, pour ce tarif, la puissance est au rendez-vous avec un processeur Qualcomm Snapdragon série 8, Android 9.0 Pie et deux capteurs photos de 16 et 20 mpx.

Enfin, si le Royole FlexPai relève plus aujourd’hui d’un gadget hors de prix que d’un véritable objet révolutionnaire (d'autant qu'il a été largement critiqué au CES), gageons que les améliorations indispensables seront très prochainement apportées. Et qui sait si la concurrence n'emboitera pas bientôt le pas du fabricant chinois ? Et si l'écran pliable devenait vraiment la prochaine révolution de la téléphonie mobile ?

Partager