Solaari : le meilleur sabre laser au monde ?

Un sabre laser connecté génial pour devenir un vrai Jedi

Jusqu'à présent, j'avais trois visions du sabre laser :

  • l'arme utilisée par les Sith et les Jedi dans la saga Star Wars ;
  • la reproduction plus ou moins fidèle utilisée par les fans purs et durs ;
  • le jouet en plastique dédié aux enfants.

Quand le premier devait tout à la magie des effets spéciaux, le deuxième pouvait coûter près de 1000 euros tandis que le dernier perdait tout son intérêt quand on avait passé 12 ans. Et puis, je suis tombé sur la campagne de financement participatif de Solaari. Le produit développé ? Un sabre laser du nom de WAAN, annoncé comme révolutionnaire. Avant de me laisser convaincre, j'ai voulu tester l'objet en vrai. Et je dois reconnaître que je n'ai pas été déçu !

Joli succès pour la campagne de crowdfunding de Solaari

C'est dans une galaxie pas si lointaine que les choses ont commencé pour Solaari. La start-up issue du groupe informatique LDLC est née en 2018.
Sous la houlette de Laurent Faivre, directeur R&D du groupe LDLC, une dizaine de personnes ont participé au développement d'un sabre laser nouvelle génération pendant 2 ans. Objectif : proposer un accessoire maniable, moderne et réaliste.

Le projet se concrétise le 3 janvier 2019, avec le lancement d'une campagne de financement participatif sur la plateforme Kickstarter. Très rapidement, les fans de la première heure de Star Wars ont semblé adhérer au projet. L'accueil réservé à Solaari au CES de Las Vegas a accentué le phénomène et, grâce à un bouche-à-oreille positif, quelque 400 contributeurs ont soutenu le projet, dépassant l'objectif initial de 75 000 euros à récolter (un peu plus de 100 000 euros au final).

En quoi le sabre laser de Solaari est-il différent ?

Mais alors, comment expliquer un tel succès ? Qu'est-ce que ce sabre laser allait bien pouvoir apporter de nouveau par rapport à tous les modèles existants ?

C'est en me rendant dans les locaux de Solaari, dans la région lyonnaise, que j'ai eu la réponse. Tout ceci en quelques secondes. Devant moi, trois sabres sont posés sur un bureau. A priori, rien ne les distingue de ceux que j'ai déjà croisés en magasin. Le manche apparaît même un peu "basique" (il ne s'agit pas encore de la version finale). Mais en appuyant sur le bouton d'allumage, la magie opère immédiatement.

Le son caractéristique de la lame qui se déploie me plonge déjà dans l'univers de George Lucas. Et ce n'est qu'un début ! Le sabre réagit au moindre de mes mouvements : que le sabre tournoie ou fende l'air, le son retentit aussitôt et le rendu est bluffant.

Ce point fut l'un des principaux chantiers des développeurs : proposer une réactivité inégalée, avec une absence totale de latence entre le mouvement et l'effet sonore. Honnêtement, le résultat est bluffant.

Il en va de même pour l'aspect visuel de la lame, avec des "éclairs" qui apparaissent quand deux sabres s'entrechoquent. J'ai mon arme en main depuis quelques secondes, mais déjà, j'ai l'impression que je vais pouvoir défier tout l'Empire.

Un sabre connecté, ça change tout !

Doté de deux batteries 3500mAh facilement rechargeables (il suffit de dévisser le manche, comme une lampe torche), le sabre WAAN de Solaari offre une autonomie très appréciable d'environ 6 heures. Un record pour un sabre laser, me précise-t-on.

Mais là où ce joujou (qui est justement bien plus qu'un simple jouet) ringardise ses concurrents, c'est grâce à sa dimension connectée. Sa compatibilité Bluetooth le rend par exemple entièrement programmable via l'appli smartphone, qu'il s'agisse des sons ou de la couleur de la lame. D'un geste, vous pourrez ainsi passer d'un sabre vert à un sabre rouge, et donc rejoindre le côté obscur de la Force.

L'application permet par ailleurs d'afficher différentes statistiques (durée d'utilisation, coups donnés, coups parés…), ce qui pourra donner lieu à de nombreux challenges entre les utilisateurs.

Pour compléter la panoplie du Jedi ou du Sith 2.0, le sabre pourra être associé à un casque audio ou des enceintes Bluetooh. Là encore, quelques secondes suffisent à comprendre l'intérêt de la chose : une fois les écouteurs sur les oreilles, on se retrouve dans sa bulle, avec une expérience encore plus immersive. Je me prends même à rêver de ce que cela pourrait donner avec un casque de réalité virtuelle : tremble Dark Vador, j'arrive !

Commercialisation attendue à l'été 2019

Pour l'instant, quelques petits bugs apparaissent encore ici et là, mais rien de rédhibitoire et surtout, tout ceci devrait être réglé d'ici la fin de l'été, quand le prototype aura laissé place à la version finale du sabre laser.

Proposé à partir de 169 euros lors de la campagne de financement, l'accessoire de Solaari devrait être vendu à un prix compris entre 249 et 299 euros dans les prochains mois. Un tarif qui peut paraître élevé, mais qui reste inférieur à bon nombre de répliques déjà présentes sur le marché. Développé en étroite collaboration avec des maîtres d'armes dans des clubs d'escrime, ce sabre laser semble bien parti pour devenir le meilleur du marché. Et l'histoire est loin d'être finie !

WAAN, c'est le nom du sabre laser créé par la start-up Solaari. Après avoir bluffé son monde au CES de Las Vegas, il devrait débarquer d'ici fin 2019.
WAAN, c'est le nom du sabre laser créé par la start-up Solaari. Après avoir bluffé son monde au CES de Las Vegas, il devrait débarquer d'ici fin 2019.
WAAN, c'est le nom du sabre laser créé par la start-up Solaari. Après avoir bluffé son monde au CES de Las Vegas, il devrait débarquer d'ici fin 2019.
WAAN, c'est le nom du sabre laser créé par la start-up Solaari. Après avoir bluffé son monde au CES de Las Vegas, il devrait débarquer d'ici fin 2019.
WAAN, c'est le nom du sabre laser créé par la start-up Solaari. Après avoir bluffé son monde au CES de Las Vegas, il devrait débarquer d'ici fin 2019.
Partager
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !