La Rédac' Masculin
Il y a 7 mois

Wiko View2 Pro Qwant : le smartphone Android sans Google

Quand Wiko et le moteur de recherche Qwant s’unissent, cela donne le Wiko View2 Pro Qwant, une édition spéciale du View2 Pro, sorti en 2018. Si le même matériel a été reconduit, les services de navigation et de recherche de Google sont ici remplacés par ceux de Qwant. Pour quelle expérience d’utilisation ? Lumière sur ce smartphone disponible à la vente depuis le 15 avril 2019.

Wiko View2 Pro Qwant : plus de liberté et une meilleure protection de la vie privée

Le constructeur franco-chinois Wiko promet avec son View2 Pro Qwant, un smartphone qui offre tous les avantages revendiqués par le moteur de recherche français, tant en termes de protection des libertés que de non-exploitation des données à des fins publicitaires. Si, comme le modèle classique, le View 2 Pro, la partie logicielle de cette nouvelle édition est animée par un système Android (8.x), ce sont les outils de navigation et de recherche de Qwant qui sont préinstallés.

Ce compromis logiciel inédit sur un smartphone arrive dans un contexte où Google s’est vu récemment infligé une amende record de 4,3 milliards d’euros par la Commission européenne, ce qui l’oblige à facturer ses différents services (Chrome, Search,…) aux constructeurs. D’ailleurs, l’adoption de Qwant par cette édition spéciale lui vaut d’être proposée à un prix plus abordable que le View 2 Pro.

Mais ce qui constitue le principal attrait du View2 Pro Qwant, ce sont les garanties de non-suivi publicitaire et de protection des données personnelles, en rupture avec les pratiques attribuées au géant américain. Les services de Google ne sont cependant pas totalement absents. Sont en effet installés des outils tels que YouTube, Maps ou encore Play Store.

Les principales nouveautés se situent au niveau du service Google Search remplacé par le moteur de recherche français, et Google Chrome qui cède place à un dérivé de Firefox.

Pas de différences matérielles avec le Wiko View2 Pro

Si le Wiko View2 Pro Qwant peut se prévaloir d’offrir une expérience d’utilisation nouvelle, il n’apporte en revanche rien de nouveau en termes de performance par rapport au Wiko View2 Pro. Les deux smartphones s’appuient techniquement sur un processeur octa-core Qualcomm Snapdragon 450, pouvant tourner à une fréquence de 1,8 GHz. Ce SoC est épaulé par une RAM de 4 Go, tandis que la mémoire interne de 64 Go vous permet de stocker un maximum de contenus. Notons qu’un slot carte micro SD a été prévu pour une extension de la mémoire jusqu’à 256 Go.

Le hardware du Wiko View2 Pro Qwant suffit pour un traitement fluide et rapide des tâches courantes.

Côté photo, les performances proposées sont de bonne facture. La caméra dorsale est composée d’un duo de capteurs (16 et 8 Mpx) pour des clichés détaillés et riches en couleurs. La frontale quant à elle est équipée d’un capteur de 16 Mpx, ce qui vous permet de prendre de magnifiques selfies, même à faible luminosité, grâce au précieux concours de la technologie Big Pixel.

Tout comme le View2 Pro, cette édition spéciale Qwant offre une expérience immersive avec son écran IPS affichant une résolution HD+ (1 528 x 720 px) au format Full Screen 19:9. De taille 6 pouces, cet afficheur entouré par des lunettes discrètes optimise l’affichage dans toutes les applications. L’alimentation du View2 Pro Qwant est en outre assurée par une batterie Li-Po de capacité 3 000 mAh.

Notons que ce smartphone compatible 4 G LTE peut être déverrouillé par la reconnaissance faciale ou via son capteur d’empreintes digitales. Il offre une palette de fonctionnalités pratiques dont le paiement sans contact, grâce au NFC.

Esthétiquement, le View2 Pro Qwant reprend par ailleurs les mêmes codes que le modèle classique avec ses finitions chromées. Vous aurez le choix entre deux coloris : anthracite et or.

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error