WR
Il y a 10 ans

Home cinéma : comment bien choisir ?

Pour retrouver les sensations uniques d’une salle de cinéma

Ça y est, vous avez décidé que désormais, les séances de cinéma, vous les ferez en pantoufles et depuis votre canapé ? Reste à choisir l’équipement qui vous convient et à ne rien oublier : amplificateur, lecteur DVD ou Blu-ray, enceintes et caisson de basse, enfin l’écran de télévision ou le système de vidéoprojection.


En pack ou en kit ?
Les packs tout-en-un home cinéma comprennent le plus souvent enceintes et amplificateur, certains intègrent en plus un lecteur DVD ou Blu-ray. Les packs ont l’avantage d’avoir une connectique simplifiée, ils évitent l’installation laborieuse et les fils entremêlés au milieu du salon !

Un achat en kit permet en revanche de faire évoluer plus facilement l’équipement. Un nouvel amplificateur sort sur le marché ? Il est alors possible d’en changer en conservant le reste de son équipement.

Notre conseil : quel que soit votre budget, privilégiez les marques qui ont déjà fait leurs preuves telles que Yamaha, Denon, Marantz, Loewe, Sony ou encore Philips.

Le premier chiffre correspond au nombre d’enceintes, le second au nombre de caisson(s) de basse. Les DVD et Blu-ray étant majoritairement encodé en 5.1, il est conseillé d’opter pour un système 5.1, 6.1 ou 7.1.

Avec un système 5.1, le rendu du son est déjà d’une remarquable qualité. Il comprend une enceinte centrale pour les dialogues, deux frontales pour la musique, deux surround pour les ambiances et un caisson de basse pour les effets spéciaux.

Notre conseil : un plus grand nombre d’enceintes est à envisager uniquement si la superficie de la pièce le permet.

Barres ou caissons ? C’est une question de goût, les enceintes encastrables sont par exemple plus discrètes, mais pas seulement. Les barres d’enceintes donnent au son de la hauteur, quand les caissons nécessitent un support pour être surélevés.

C’est aussi une question de prix, car si les prix des enceintes home cinéma ont considérablement diminué, le matériel high-tech haut de gamme atteint vite des sommets ! Comptez 300 euros pour une entrée de gamme à près de 2 000 euros pour les modèles les plus performants.
Amplifier les sensations
Dernière pièce du home cinéma, et non des moindres puisque de lui dépend la qualité finale de votre installation : l’amplificateur. Si sa qualité est primordiale, c’est qu’il décode le son numérique du lecteur DVD ou Blu-ray en format Dolby Digital ou DTS, adapté aux enceintes 5.1 et supérieures, et répartit le signal sonore vers les différentes enceintes.

La puissance (en watts) de l’amplificateur est le principal critère de choix pour obtenir un son optimal. A sélectionner en fonction de la superficie de la pièce, comptez 50 watts par enceintes pour une pièce de 10 à 15 mètres carrés.

Notre conseil : vérifiez la compatibilité avec les enceintes, si vous achetez votre équipement séparément.