HTC : qui trop embrasse mal étreint ?

Trop de smartphones tuent les smartphones

Sur un marché en croissance continue, la concurrence se durcit entre fabricants de smartphones. Le Taïwanais HTC confirme proposer une gamme trop étendue de smartphones se distinguant peu les uns des autres et souhaite revenir à ses fondamentaux : l'innovation et des matériaux haut de gamme.

Imitant Samsung et ses Galaxy, Apple et son iPhone, HTC décide de se recentrer sur ce qui a fait son originalité en privilégiant la communication, l'excellence et la qualité, au détriment de la quantité des smartphones vendus. Les résultats alarmants du dernier trimestre 2011 ont permis au fabricant de tirer la sonnette d'alarme, HTC enregistrant pour la première fois une baisse de 25,5 % de ses bénéfices (285 millions d'euros) et cédant du terrain à la concurrence.

Les smartphones plutôt que
les tablettes

Pour réaliser des économies d'échelle, HTC entend également privilégier les smartphones au détriment des tablettes, marché jugé moins rentable à court terme.

Les efforts annoncés par Philip Robertson, directeur de HTC UK, devraient rapidement se concrétiser avec la sortie attendue d'un smartphone équipé d'un processus quadruple cœur et donc largement plus puissant que ses rivaux sur le marché.
Motorola suit le mouvement
Motorola poursuit une stratégie similaire en développant des smartphones « intelligents » limitant les manipulations destinées à s'approprier un nouvel appareil et facilitant les réglages en les rendant plus intuitifs.

Au-delà de l'innovation, les analystes estiment pourtant nécessaire d'investir dans les smartphones d'entrée de gamme, secteur en pleine croissance. Le risque est que HTC laisse ses concurrents profiter de l'opportunité, Apple continuant de se tailler la part du lion.

Partager
Tags: HTC