Thierry
Il y a 3 mois

Comment devenir beatmaker professionnel ?

Le métier de beatmaker peut être facilement exercé en parallèle à son emploi, d’autant plus si on aime la musique et qu’on respecte certaines règles de base.

Même s’il s’applique à tout l’univers de la musique, le mot beatmaker est très employé dans le milieu du rap, du hip-hop ou au niveau de la musique trap. Il désigne un producteur de musique qui a pour mission de concevoir un instrumental de chanson. En d’autres termes, il doit être en mesure de produire une musique (appelé couramment « beat ») en utilisant uniquement des instruments avec peu ou pas de paroles.

Après avoir produit le son, il peut ensuite utiliser son œuvre en travaillant avec un artiste ou en le commercialisant sur des plateformes de beats. Il peut également diffuser cette musique sur le net pour se faire connaître ou encore le vendre sur sa propre boutique en ligne.

Le métier de beatmaker est passionnant et peut permettre au professionnel de se faire un nom dans le secteur de la musique. Mieux, vous pouvez exercer ce métier en parallèle à un autre. Le beatmaking est une discipline à part entière qui nécessite beaucoup d’efforts et de travail. Si vous souhaitez vous lancer dans cette aventure et devenir beatmaker professionnel, vous devrez suivre certaines étapes indispensables.

Première chose à faire : obtenir son programme de MAO

La plupart des tubes musicaux qu’on entend partout à la radio ou sur les sites de streaming n’auraient jamais vu le jour s’il n’y avait pas l’œuvre d’un beatmaker en arrière-plan. Il s’agit d’un art complet, puisque les chanteurs se contentent pour la plupart de mettre leur voix sur les beats créés par ces professionnels.

Que vous décidiez de créer une boutique en ligne pour vendre vous-même vos instrumentaux, ou que vous songiez à passer dans un premier temps par les plateformes spécialisées, la première étape pour devenir beatmaker professionnel est de choisir son logiciel de Musique Assistée par Ordinateur (MAO). Pour apprendre le métier de beatmaking, il est important d’être équipé d’un ordinateur performant dès le départ.

Ensuite, il faudra choisir le logiciel adapté. Sur le marché, il y en a une pléthore et chaque logiciel possède son lot d’avantages et de défauts. Si vous êtes un débutant et que vous voulez vous essayer au beatmaking, il est important d’opter pour un logiciel compatible avec votre ordinateur et qui soit facile d’utilisation. Il est important de souligner que trouver un séquenceur (logiciel de MAO) performant nécessite de dépenser une somme considérable.

Plus le séquenceur est cher, plus vous pourrez bénéficier de fonctionnalités qui combleront parfaitement vos attentes. Cependant, en tant que débutant, vous devez juste trouver un logiciel de MAO qui corresponde à vos besoins et à votre situation. Vous pouvez donc commencer avec un séquenceur totalement gratuit et en fonction de votre évolution, vous opterez par la suite pour un logiciel payant qui vous offre plus de performances.

Élaborez votre stratégie de composition

Si vous avez décidé de vous lancer dans ce métier, c’est certainement parce que vous vous en sentez capable et que faire de la musique est l’une de vos passions. Alors pour réussir à composer des musiques instrumentales, vous devez trouver votre méthode composition.

Dans ce domaine, il existe plusieurs écoles et vous devez choisir celle qui vous convient le plus. En premier, nous avons la catégorie des beatmakers qui fonctionnent en analogie. Il s’agit des professionnels les plus motivés puisqu’ils composent leurs beats avec de vrais instruments de musique. Pour utiliser cette méthode, il faut enregistrer directement les sons des instruments grâce aux fonctionnalités de la carte son. Cette dernière à son tour sera reliée au séquenceur que vous aurez choisi au début.

Si vous êtes un amateur du synthétique, vous avez la possibilité de réaliser l’enregistrement de votre beat directement dans le synthétiseur avant de le transférer dans votre ordinateur. L’avantage de la composition en analogie est la qualité supérieure de l’audio. Par contre, le principal inconvénient de cette méthode est qu’il n’est pas possible de faire une modification des notes qui ont déjà été enregistrées. Par conséquent, il est préférable d’être concentré et de ne pas se tromper pendant l’enregistrement.

Ensuite, vous avez une autre stratégie appelée la composition en midi. Ici, il faut ranger les instruments de musique réels, car l’outil utilisé est totalement virtuel et simulé. Toutefois, il faut quand même être équipé d’un matériel de base, incluant entre autres le clavier maître et plusieurs plug-ins audio. Le principal avantage de cette méthode est qu’il est possible de changer les notes enregistrées, contrairement à la méthode en analogie.

Évidemment, il est possible de combiner les deux stratégies. Aucune règle ne l’interdit. Vous pouvez donc enregistrer des notes d’instruments en analogie et ensuite compléter d’autres sons réalisés avec la stratégie en midi. Le beatmaking rime avec la créativité et vous êtes totalement libre de choisir la stratégie de composition qui vous convient le plus.

Dotez-vous de banques de sons

Une banque de sons est un répertoire qui comprend des milliers de musiques instrumentales et de bruitages divers. Sur le marché, vous pouvez avoir accès aux banques de sons de tous les styles musicaux. Être équipé de la banque de sons adaptée à votre style est donc d’une importance capitale pour le beatmaker, puisque cela lui permet de personnaliser ses beats et de créer son propre monde musical.

Bonne nouvelle : les logiciels de MAO disposent pour la plupart d’une banque de sons intégrée. En tant que débutant, vous pouvez vous contenter de cette banque. Cependant, en évoluant, vous aurez besoin de nouvelles banques de sons. Sur Internet, vous pourrez trouver une multitude de répertoires à titre payant ou gratuit. Par ailleurs, vous avez l’opportunité de concevoir votre propre banque de sons en utilisant différents plug-ins. Mais il s’agit là d’une opération complexe que vous ne pourrez réaliser qu’une fois suffisamment rodé. En attendant, let’s start making beats !

Acheter du matériel BeatMaker  Acheter un logiciel BeatMaker

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error

 

 

 

Thierry

High-tech ? Lifestyle ? Famille ou Sexualité ? Toutes vos soifs d’informations et de connaissances peuvent être étanchées à la source de ma plume. Par Masculin.com, mon univers s’ouvre à vous !