La Rédac' Masculin
Il y a 1 semaine

Xiaomi Mi Watch : la meilleure montre connectée de 2020 ?

Et si 2020 était (enfin !?) l’année de la montre connectée ? Les hommes sont de plus en plus nombreux à se tourner vers la smartwatch aujourd’hui. A côté de la référence Apple Watch, une autre marque tire son épingle du jeu : Xiaomi, avec sa Mi Watch.

Après un premier modèle dévoilé fin 2019, la marque chinoise revient en force avec un nouvelle montre baptisée Mi Watch Revolve. D’ores et déjà disponible en Chine, elle pourrait bien débarquer en France d’ici la fin de l’année 2020.

Premiers pas prometteurs pour la Mi Watch

Un design carré

Dévoilée fin 2019, la Xiaomi Mi Watch pouvait avoir un air de déjà-vu. En effet, avec son design carré aux bords arrondis, elle fait incontestablement penser à la star du marché, l’Apple Watch Series 5.

Possédant un bouton et une molette de sélection arrondie avec moteur à vibration et système de retour haptique, la Mi Watch bénéficie d’une interface très fluide. On retrouve aussi ses différents composants sur la partie droite du boîtier.

Comme une Apple Watch… avec Wear OS

Fonctionnant sous le système d’exploitation de Google fabriqué spécialement pour les wearables, à savoir Wear OS, la Mi Watch permet de surfer sur le Web, mais aussi de regarder des vidéos, sans oublier la possibilité d’installer des applications.

Véritable clone de l’Apple Watch, son boitier de 44 mm, avec dos céramique et cardiofréquencemètre optique, reçoit un écran OLED incurvé de 1,78 pouce en diagonale et une résolution de 3326 PPI.

Des caractéristiques efficaces

Animée par une puce Qualcomm Snapdragon Wear 3100 – celle dédiée aux montres connectées – la Mi Watch Xiaomi utilise le système d’exploitation de la firme de Cupertino. Comme sur les smartphones de la marque chinoise, celui-ci est couplé à la surcouche maison MIUI for Watch et à l’assistant numérique XiaoAI.

La montre intègre aussi une puce eSIM et un haut-parleur sur son côté droit pour les appels vocaux ou pour être utilisé de manière autonome. Ajoutons qu’elle prend aussi en charge le GPS, le NFC, le Wifi et la 4 G.

En ce qui concerne sa batterie (qui est l’un de ses atouts majeurs), elle s’impose avec une capacité impressionnante de 570 mAh. C’est bien mieux que la Huawei Watch GT2 qui embarque une intensité de 455 mAh, que la Samsung Galaxy Watch (qui tourne autour de 340 mAh) et même que l’Apple Watch Series 5 et ses quelque 296mAh.

Avec une telle batterie, l’autonomie proposée est de 36 heures avec une seule recharge. Une référence en la matière !

Une montre réservée à la Chine

Signalons enfin que la Mi Watch peut faire tourner plusieurs applications en même temps. Ainsi, c’est l’occasion d’utiliser par exemple le compteur de course, de rythme cardiaque, du niveau de stress ou encore l’appli dédié au paiement sans contact.

Vendue à partir du mois de novembre 2019 en Chine, la Xiaomi Mi Watch se positionnait comme l’une des meilleures montres connectées du marché. D’autant que son prix de 1299 yuans, soit environ 160 euros, la rendait nettement plus accessible que l’Apple Watch ! Longtemps attendue en France, cette smartwatch n’a malheureusement jamais traversé les frontières, au grand dam des plus fervents “xiaomistes”. Mais les choses pourraient changer d’ici la fin de l’année 2020.

Essai transformé avec la Xiaomi Mi Watch Revolve ?

Dans la foulée de la Mi Watch, Xiaomi a aussi dévoilé, fin 2019, la Mi Watch Color, une “petite soeur” qui se distinguait par son joli boîtier rond… et des performances moins élevées (notamment en l’absence de Wear OS).

Si elle paraissait aussi séduisante, cette deuxième montre connectée de la marque était elle aussi dédiée au marché chinois… Jusqu’à ce que Xiaomi présente sa Mi Revolve. Une smartwatch polyvalente et abordable qui semble avoir tout pour plaire, clone plus ou moins identique de la Mi Watch Color. Attendue d’ici la fin de l’année 2020, elle pourrait devenir la première montre connectée Xiaomi à être vendue en France.

Mi Watch Color vs Mi Watch Revolve : quelles différences ?

Si son nom change, la Mi Watch Revolve reprend pratiquement toute la fiche technique de la Mi Watch Color selon les premières informations officieuses.

On devrait ainsi retrouver un joli boîtier rond et un écran AMOLED de 1,39 pouces avec une définition de 454 x 454 pixels. La montre est équipée de l’essentiel avec un GPS, un cardiofréquencemètre optique au dos, le suivi du sommeil mais aussi un baromètre, un gyroscope, un accéléromètre, une boussole et un capteur de luminosité ambiante (pour s’adapter à la luminosité extérieure).

Le tout est compatible NFC pour le paiement sans contact et Bluetooth 5.0. L’écran peut être commandé au doigt ou via les deux boutons physiques présents sur le côté droit. Sur le papier, la Mi Watch Revolve est donc une montre connectée plutôt bien dotée.

L’essentiel pour le quotidien

La smartwatch de Xiaomi embarque une batterie de 420 mAh qui pourrait permettre de bénéficier de 14 jours d’autonomie. La recharge se fait par un support magnétique qui peut être plaqué sur l’arrière du boîtier.

Cette montre connectée est résistante à l’eau à 5 ATM pour prendre sa douche sans avoir besoin de l’ôter. Les bracelets interchangeables permettent d’adapter le look aux goûts de chacun.

Cette nouvelle Revolve pourra être utilisée au quotidien pour le sport avec une dizaine de modes différents : suivi des entraînements de natation en piscine ou en eau libre, tapis roulant, course, vélo, trial, marche, vélo d’intérieur, fitness… Elle est animée par un SoC Snapdragon Wear 3100, un processeur qui n’est pas hyper puissant mais qui fait le travail nécessaire.

Elle est bien sûr compatible avec les smartphones Android et iOS et fonctionnerait avec le logiciel MIUI for Watch. Un assistant AI Xiao prend en charge les commandes vocales pour de nombreuses tâches… mais pour l’instant, seulement en chinois !

En résumé, tous les voyants sont au vert pour la nouvelle Xiaomi Mi Watch Revolve. Polyvalente, belle et abordable (moins de 100 euros sur certains sites en import !), cette montre connectée pourrait bien être la meilleure montre de l’année 2020… à condition de bien être commercialisée en France ! En tout cas, cette fois, on a envie d’y croire.