Arnaud
Il y a 2 semaines

L’anti smartphone : moins de technologie, plus de style

Quand certains décident d’investir dans un smartphone de plus en plus performant, un téléphone avec plus de stockage et plus de fonctionnalités, d’autres résistent contre cette course folle.

C’est ainsi que Justine Haupt, une chercheuse de Brookhaven National Laboratory aux États-Unis, a mis au point l’anti smartphone.

Mais qu’est-ce que l’anti smartphone ?

Pour ceux qui sont nostalgiques du téléphone d’antan – celui que nous ou nos parents utilisions, reconnaissable avec son cadran rotatif – mais aussi pour ceux qui veulent se limiter à des fonctions essentielles, voici un nouveau prototype de téléphone portable : le téléphone à écran rotatif ou “anti smartphone”.

Imaginé par l’ingénieure Justine Haupt, spécialisée en optique de précision spatiale, le téléphone ne dispose pas d’un processeur super puissant, ni d’une caméra d’une performance incroyable ou encore d’un espace de stockage démentiel.

Cet anti smartphone est issu d’un projet DIY avec cette idée basique : bricoler quelque chose d’unique tout en se concentrant sur le but orignal de cet accessoire, à savoir passer des coups de fil.

Un cadran rotatif remplace l’écran tactile

Utilisant un vieux cadran rotatif comme les appareils du XXe siècle au lieu de la désormais traditionnelle interface tactile, cet anti smartphone est plus qu’une idée farfelue. Car l’objet est parfaitement fonctionnel !

Il s’agit d’un véritable téléphone portable qui a pour ambition de nous rappeler que nous sommes beaucoup plus que ce petit morceau de plastique qui semble greffé à nos mains.

Pour Justine Haupt, le smartphone d’aujourd’hui est ennuyeux, il est chronophage et beaucoup de personnes ne comprennent pas nécessairement son fonctionnement. De plus, elles n’utilisent pas pleinement son potentiel… Et que dire de l’utilisation de nos données personnelles, qui semblent parfois (souvent !) nous échapper ?

Avec l’anti smartphone, vous ne bénéficiez pas de fonctions extraordinaires : juste pouvoir téléphoner et bénéficier d’informations supplémentaires sur un petit écran à encre numérique. En ne vous offrant plus la possibilité de scroller indéfiniment ou de textoter à longueur de temps, le “rotary cellphone” a tout pour devenir votre meilleur ami dans le cadre d’une détox digitale.

Comment ça fonctionne ?

Ce qui différencie l’approche de ce téléphone de tous les autres smartphones, c’est que vous pouvez quasiment créer le vôtre, à condition toutefois d’avoir certaines compétences en ingénierie et électronique.

Pourquoi ? Parce que ce téléphone fait partie d’un projet collaboratif open source où tous les éléments à sa réalisation sont partagés : fichiers pour le design, code informatique, schémas électroniques, éléments à imprimer, plans de fabrication.

Cependant, sa conception est soigneusement étudiée. L’appareil dispose d’un écran à encre numérique souple afin d’afficher des informations complémentaires tandis que le cœur de l’anti smartphone fonctionne avec un récepteur Fona 3G de Adafruit pour téléphoner et recevoir des SMS. Cerise sur le gâteau, vous pouvez même profiter d’une connexion 3 G !

Pour le cadran, qui reste l’élément phare de ce smartphone pas comme les autres, il est simplement récupéré à partir d’un vieil appareil de marque Western Electric Timeline. Il est intégré dans une enceinte imprimée en 3D.

Si l’utilisateur de l’anti smartphone reçoit des appels manqués, l’écran ePaper affiche le nom du contact. Il suffit alors de le rappeler en utilisant une touche physique du téléphone.

D’autres fonctions sont possibles comme l’indicateur de signal avec ses lumières LED, ou encore des raccourcis de contacts personnalisables. Enfin, la batterie dispose d’une autonomie de 24 heures. Pas mal pour un objet non connecté en apparence !

L’anti smartphone ou le futur à portée de main

Dans un monde hyperconnecté où la majorité d’entre nous possède un téléphone hyper intelligent, l’anti smartphone résonne comme une alternative insolite, décalée et pourtant pleine de bons sens. Si certains pourraient y voir un simple gadget, le prototype de Justine Haupt ne sert pas uniquement à amuser la galerie.

Ce téléphone cellulaire rotatif nous permet de reprendre le contrôle de notre appareil, de ne plus être tributaires de la technologie, de ne plus être noyés sous toutes ces applications.

Pouvoir se concentrer sur nos activités sans être dérangé par notre smartphone, maîtriser la gestion de nos données personnelles… En somme reprendre le contrôle de notre vie, voilà ce que propose l’utilisation de ce “rotary cellphone” totalement inédit. Allez, adieu iPhone, Samsung Galaxy Z Flip et autres joujoux ultra-modernes !

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error
Arnaud

Quand je ne suis pas auteur, je revêts ma cape de concepteur-rédacteur. Curieux et passionné, je garde un œil ouvert sur les nouveautés. Suivez-moi sur Masculin.com au détour des actus du moment !