Ludovic Bonnet
Il y a 2 semaines

Les 5 meilleurs smartphones à 100 euros

On trouve de plus en plus de smartphones pas chers sur Internet. Et performants, en plus !

Pour ceux qui ne veulent pas se ruiner, on vous propose un petit comparatif des meilleurs téléphones d’entrée de gamme : alors, parmi ces smartphones à 100 euros, lequel est fait pour vous ?

1. Realme C11 : le meilleur des smartphones à 100 euros ?

Après Xiaomi, Realme, c’est l’autre marque chinoise qui monte sur le marché mobile. On vous avait déjà dit le plus grand bien (ou presque) du Realme 6, proposé à environ 250 euros, il y a quelque temps.

Mais l’entreprise asiatique ayant de grandes ambitions en Europe et en France, elle tente aussi de se faire remarquer sur d’autres segments. Pendant que le X50 5G veut se la jouer avant-gardiste, le Realme C11 se positionne peut-être comme “le meilleur smartphone pas cher en 2020”.

Lancé à 119 euros, le Realme C11 fait maintenant parti du club des smartphones à 100 euros (grâce à une ODR récurrente). S’il n’a évidemment pas l’allure d’un iPhone ou même d’un OnePlus, il bénéficie d’un design honnête, avec un écran de 6,5 pouces recouvrant 88% de sa surface (et une encoche de type “goutte d’eau”).

Côté performances, le Realme C11 n’est pas en reste. Si le capteur d’empreintes digitales n’est pas présent, l’appareil peut être déverrouillé “à l’ancienne” (avec un code ou un schéma) mais aussi par reconnaissance faciale ! Processeur Helio G35, 2 Go de RAM (seulement), 32 Go de stockage (mais 3 emplacements 2 SIM + 1 MicroSD) et double capteur photo de 13 + 2 MP : la fiche technique est bonne ! Mais le principal atout reste l’autonomie du C11 : avec sa batterie de 5000 mAH, il peut être utilisé pendant près de 2 jours sans problème (et même 21 heures annoncées en mode vidéo).

Pour un tel prix, difficile de trouver mieux chez la concurrence…

2. Xiaomi Redmi 9A : presque un jumeau

Si Xiaomi a longtemps régné sur l’entrée de gamme, son hégémonie pourrait bien être rapidement contestée par une marque comme Realme, comme on vient de le voir.

Pour autant, la marque chinoise sait encore comment plaire aux consommateurs qui cherchent un bon téléphone sans se ruiner. Digne héritier des 7A et 8A (logique !), le Redmi 9A est l’un des meilleurs smartphones à 100 euros. Comme son principal rival évoqué précédemment, on le trouve aujourd’hui à 99 euros sur Amazon. Ce n’est d’ailleurs pas le seul point commun qu’il partage avec le C11, puisque les deux offrent une fiche technique similaire.

On retrouve dans ce smartphone Xiaomi un processeur Mediatek Helio G25, 2 Go de RAM et 32 Go de stockage. La batterie ? 5000 mAh elle aussi ! Mais ce 9A a l’avantage de bénéficier aussi d’un capteur d’empreintes, d’une prise jack.

Il se contente en revanche d’un seul capteur principal de 13 Mpx et d’un capteur frontal de 5 Mpx. De toute façon, que ce soit sur le Realme, ce Xiaomi ou bon nombre des smartphones à 100 euros, la photo est rarement un point fort (surtout la nuit !).

3. Honor 8A : vieillissant mais toujours efficace

Il porte presque le même nom que le modèle précédent. De fait, le Honor 9A a bien été annoncé à l’été 2020. Mais puisque son prix est encore proche des 150 euros, on s’est tourné vers la génération précédente sortie en 2019, le Honor 8A.

Propulsé par Android 9 avec Emotion UI 9.0, ce modèle peut compter sur un écran de 6,09 pouces avec résolution HD+ et encoche en goutte d’eau. Côté processeur, c’est un MediaTek MT6765 qui anime l’engin, toujours avec 2 Go de RAM et 32 Go de stockage.

Sa caméra principale de 13 MP s’en sort honorablement, de même que sa batterie de 3000 mAh. Attention, toutefois : si le capteur d’empreintes et la prise jack sont de la partie, c’est un port micro-USB 2.0 qui vous servira à recharger le téléphone… eh oui, c’est un modèle de 2019, rappelez-vous !

S’il est clairement sur le déclin, le Honor 8A répondra aux besoins de la majorité de ceux qui cherchent un smartphone à 100 euros… en attendant la baisse de prix du 9A !

4. Nokia 1.3 : l’intérêt d’Android Go

Il y a longtemps que l’on n’avait pas été aussi séduit par un smartphone Nokia. Depuis la réédition de la fameuse banane 8110, sans doute. Pour autant, entendons-nous bien : le Nokia 1.3 n’est pas parfait, loin de là ! Mais pour un smartphone à 100 euros, il fait très bien le boulot !

Doté d’un écran HD+ de 5,71 pouces, il offre un gabarit plus compact que ses concurrents. A l’intérieur, un processeur Qualcomm QM2015, une batterie amovible de 3000 mAh et seulement 1 Go de RAM et 16 Go de stockage. La raison de chiffres aussi “faibles” ? Le Nokia 1.3 est animé par la version allégée (mais particulièrement fluide et agréable à utiliser) d’Android, Android Go.

Cette logique “light” s’applique aussi à la partie photo. Doté d’un simple capteur de 8 MP (+ un capteur frontal de 5 MP), le smartphone est doté de l’application Camera Go, qui permet d’ajuster le stockage de l’appareil et de libérer l’espace nécessaire pour permettre de prendre toujours plus de photos. En revanche, même si le mode Portrait est de la partie, n’en espérez pas trop : ce n’est clairement pas le point fort du Nokia 1.3 !

5. Motorola Moto E6 Play : idéal pour les novices

Ce n’est sans doute pas le plus beau, ni le plus performant des smartphones à 100 euros. Mais le Moto E6 Play de Motorola se pose comme une alternative tout à fait crédible sur le marchée de l’entrée de gamme. En fait, ce smartphone Motorola est même un modèle idéal pour ceux qui n’ont pas l’habitude de ce genre d’engins (que ce soit un ado qui reçoit son premier mobile ou une personne plus âgée qui décide de s’y mettre).

Simple d’utilisation et solide, le Moto E6 Play peut compter sur un écran de 5,5 pouces de 720 x 1440 pixels, un processeur MediaTek MT6739, 2 Go de RAM et 32 Go de stockage (extensible à 256 Go), le tout sous Android 9.0. Sa batterie de 3000 mAh offre une autonomie tout à fait honnête alors que la partie photo reste, là encore, plus limitée (capteur principal de 13 MP + appareil frontal de 5 MP).

A lire aussi absolument :

Les meilleurs smartphones à 200 euros
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !