Razer imagine un concept de masque intelligent appelé Projet Hazel

Le CES 2021 est l’occasion pour Razer de dévoiler son Projet Hazel, un concept de masque intelligent pour la protection sanitaire, mais pas sans style.

Razer Projet Hazel : un concept dans la tendance

On n’imaginait pas forcément Razer, constructeur de PC et d’accessoires gaming, dans le domaine sanitaire. Pourtant, ce nouveau concept parti d’unemotivation écologique et dont le développement a débuté avant la pandémie fait partie des produits qui ont retenu le plus l’attention lors de la présentation, en raison des circonstances que l’on connait tous.

Voilà maintenant un an que la population mondiale a découvert l’usage du masque, une protection efficace contre le virus mais aussi étouffant, inesthétique et réelle barrière à la communication.

Un masque transparent

Pour développer son masque intelligent Projet Hazel, Razer a directement puisé dans les retours et partages de sa communauté, dont la problématique première concerne la communication entravée. Razer a donc équipé son masque d’une façade transparente qui laisse apparaitre la bouche. Mieux, la zone est éclairée d’une LED pour distinguer en toutes circonstances les mouvements du bas du visage et les expressions.

Mais la transparence ne s’arrête pas là. Razer ajoute de l’électronique à son masque avec VoiceAMP, un amplificateur de voix caché dans la structure. Il serait possible d’en régler le niveau de transmission via une appli sur smartphone pour adapter le niveau à votre environnement. C’est malin.

Une protection respiratoire avancée

Avec son masque intelligent, Razer vise une protection respiratoire de qualité médicale N95. Elle s’appuie sur deux aérateurs amovibles et rechargeables et sur des Smart Pods afin de réguler le flux d’air. A ce sujet Razer annonce une filtration d’au moins 95% des particules en suspension dans l’air et une grande résistance aux fluides grâce à deux filtres remplaçables.

Le masque est doté d’une protection nasale et faciale en silicone qui englobe tout le bas du visage pour rester en place et empêcher l’intrusion de bactéries sournoises. Bien entendu, pour assurer le bon maintien du Projet Hazel sur le visage, les boucles de fixations à positionner derrière les oreilles sont réglables et peuvent être facilement ôtées pour être nettoyées ou changées.

Quand on ne le porte pas, le masque peut alors trouver place dans sa boite de rangement dans laquelle il est rechargé et stérilisé. En effet, l’intérieur de la boite est serti de trois lampes UV qui s’activent dès qu’on la ferme.

Un accessoire stylé

Razer oblige, les filtres sont entourés par deux cercles de LED RGB personnalisables via Razer Chroma, offrant 16,8 millions de couleurs et une série d’effets d’éclairage dynamiques. Le masque Projet Hazel est par ailleurs décliné en Noir et en Blanc pour cultiver un style unique.

Aussi concret et plein de bonnes idées soit-il, le Projet Hazel n’en reste pas moins un concept rangé dans les tiroirs de Razer. L’avenir nous dira si le produit déjà bien avancé trouve le chemin des points de vente et à quel prix.