Test Google Nest Hub (2021) : j’veux du sommeil !

Test du Google Nest Hub 2021

Deux ans après le premier Nest Hub, Google dévoile la deuxième génération de son « enceinte connectée » dotée d’un écran. Misant notamment sur une nouvelle fonction de suivi de sommeil, cet appareil veut se rendre indispensable jusque dans la chambre à coucher.

Google Nest Hub 2

Le Nest Hub, l’enceinte Google Home avec un écran

C’est à la fin de l’été 2017 que l’enceinte connectée Google Home a fait son apparition dans nos contrées. Une sacrée révolution qui voyait l’assistant vocal de notre smartphone s’inviter un peu partout à la maison… et essayer de se rendre indispensable, que ce soit pour commander l’éclairage, régler le chauffage ou l’ouverture des volets, allumer la TV ou raconter des blagues.

Pas forcément très esthétique, cette première mouture avait rapidement été rejointe par une version Mini, moins chère, plus compacte et finalement très efficace (et du grand Google Home Max, au rapport qualité-prix plus discutable).

Les principales caractéristiques du Nest Hub

Il aura fallu attendre 2019 pour voir l’enceinte Google Home se parer d’un écran avec le Nest Hub premier du nom. Et encore deux ans plus tard, la firme californienne dévoile la 2e génération de son smart display avec son lot de nouveautés.

De prime abord, toutefois, bien malin qui pourra différencier les deux versions du Nest Hub. Le gabarit reste quasiment inchangé (120,4 x 177,4 x 69,5 mm, pour un poids de 558 g), avec cet écran tactile de 7 pouces (pour une définition de 1024x600p seulement) reposant sur un socle qui fait office d’enceinte. Un poil plus compact que son aîné, le nouveau Nest Hub se débarrasse aussi du petit cadre en plastique qui entourait son écran. La firme de Mountain View en profite d’ailleurs pour clamer que son nouveau joujou est conçu avec 54% de plastique recyclé.

Toujours côté design, cette version est habillée d’un tissu décliné en deux coloris : gris clair (galet) ou noir (charbon). A l’arrière, un bouton discret permet de désactiver le micro, tandis qu’un autre présent sur la tranche sert à régler le volume de l’enceinte. En revanche, on peut regretter l’absence d’un port USB (comme sur le Smart Clock Lenovo par exemple), qui aurait pu aider à recharger son smartphone pendant la nuit par exemple…

Pour ce qui est de l’installation et de la configuration du Nest Hub 2, on reprend évidemment la même formule ultra-simple : on branche l’appareil et on configure le tout depuis l’appli Google Home sur son smartphone. Ensuite, vous pourrez aussi bien demander à votre assistant de régler l’éclairage de votre intérieur, vous montrer une recette de cuisine ou lancer votre aspirateur robot ; bref, tout l’attirail habituel d’une maison connectée.

Quelles nouveautés par rapport à la première génération ?

Vous l’aurez compris, Google a misé sur « le changement dans la continuité » pour cette deuxième génération. Mais aussi discrètes soient elles, les évolutions présentes ici sont les bienvenues.

Parmi elles, on peut citer le nouveau capteur de mouvement, avec son radar Soli, grâce auquel un simple geste suffit à éteindre son réveil. Un autre capteur, de luminosité cette fois, adapte automatiquement la luminosité de l’écran (et le résultat est plutôt efficace).

Citons aussi les efforts fournis pour améliorer la partie audio, avec « 50 % de graves en plus » par rapport au Nest Hub 1 dixit Google (même si cela ne suffit pas à égaler l’Amazon Echo ou l’excellent Nest Audio). A l’intérieur, un microphone supplémentaire (il y en a désormais 3) vient renforcer le dispositif, de telle sorte que vous n’avez plus à hurler votre « OK Google » pour que l’assistant vous réponde. En revanche, toujours pas de caméra placée sur la façade… mais pas sûr que ce soit un inconvénient pour autant !

Le suivi de sommeil, ça change tout ?

Les accessoires connectés mettent les petits plats dans les grands pour prendre soin de leur propriétaire. On avait déjà pu le constater lors du lancement de l’Apple Watch Series 6, où tout était mis en oeuvre pour vous aider à rester en forme : compteur de pas, analyse du sommeil, cardio-fréquencemètre, saturation en oxygène, aide à la respiration…

Google a donc logiquement placé la santé au coeur de son Nest Hub 2021, et principalement le sommeil ; telle est bien LA nouveauté qui doit faire toute la différence sur ce produit.

Dès la première configuration, l’assistant vous demandera vos habitudes en la matière, avec vos heures de coucher et de lever. Il faudra aussi veiller à bien positionner l’appareil près de votre lit, face à vous et à environ 60 cm de votre torse, sur une table de chevet. Des consignes précises qui n’ont qu’un but : analyser votre cycle de sommeil, vos ronflements, la toux, votre rythme respiratoire, mais aussi les variations de luminosité et de température.

Avant de tomber dans les bras de Morphée, vous pourrez demander au Nest Hub de vous diffuser des bruits relaxants comme des vagues ou un feu de cheminée. Puis, pour vous réveiller, outre l’alarme au doux son de la nature (des petits oiseaux, la jungle ou la cloche d’une église par exemple), vous pourrez configurer le simulateur d’aube, qui permettra d’augmenter progressivement la luminosité avant la sonnerie du réveil.

Une fois sorti du lit, vous pourrez poser une simple question à votre smart display, « OK Google, comment ai-je dormi cette nuit ?« , et vous aurez droit à un rapport détaillé. Des conseils pourront aussi vous être apportés pour améliorer la qualité de votre sommeil à l’avenir et vous pourrez retrouver l’ensemble de ces données sur l’appli Google Fit de votre smartphone. Le fonctionnement est similaire à ce que propose Apple, par exemple, mais au moins, vous n’avez pas à porter de montre ou de bracelet connecté pendant la nuit.

Analyse du sommeil Google Nest Hub 2021

En résumé, notre avis sur le Google Nest Hub 2e génération

Plus complet que la première mouture, et aussi moins cher (99€ au lieu de 129), le nouveau Nest Hub de Google dispose de sérieux atouts. A commencer par son suivi du sommeil très bien pensé… mais malheureusement appelé à devenir payant d’ici 2022.

Le contrôle gestuel ou encore la possibilité de diffuser des contenus Netflix ou Disney+ le rendent encore plus séduisant, notamment face à un concurrent comme l’Amazon Echo Show 8. Sur ce dernier point, toutefois, le visionnage d’un épisode de série sur un écran de 7 pouces 1024×600 n’est pas vraiment un bonheur pour la rétine.

Pratique, le Nest Hub l’est assurément. Indispensable, sans doute pas… surtout pour ceux qui seraient réticents à inviter un écran connecté au pied du lit ! En fait, tout dépendra de votre appétence pour les assistants vocaux : « OK Google, dois-je me laisser séduire par cet objet ?« 

Photo de google-nest-hub-2e-generation-2021

Google Nest Hub 2e génération (2021)

Le divertissement facilitéRattrapez votre retard sur vos séries Netflix ou Disney+ préférées, regardez des vidéos sur YouTube et d'autres applis. et écoutez votre musique sur une enceinte de qualité. Diffusez en streaming le contenu des services musicaux que vous utilisez le plus, comme YouTube Music, Spotify et Deezer. Le morceau que...

Meilleurs prix

  • Boulanger99.99 €VoirBoulanger
  • Cdiscount99.99 €VoirCdiscount
  • Darty99.99 €VoirDarty
  • Fnac99.99 €VoirFnac
Ces prix ont été actualisés le 24/10/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !