Test IoPool EcO : l’analyseur d’eau connecté vous coache aussi pour votre spa !

iopool eco

On a tendance à l’oublier – ou à le sous-estimer – mais l’entretien revient souvent comme la tâche la plus laborieuse quand on possède une piscine. En dehors du nettoyage et du changement des filtres, c’est bien le traitement de l’eau qui donne des sueurs froides avec toute la galère qui entoure la stabilisation du PH, la désinfection, les variations de températures… Iopool, présent sur le marché de la sonde connectée pour piscine depuis 2018, enrichit cette année son offre pour répondre aux exigences des propriétaires de spa, encore plus complexes à entretenir.

Malgré le soleil hésitant de cet été 2021, nous nous sommes jetés à l’eau pour tester comme il se doit cette petite sonde d’analyse de l’eau connectée ioPool EcO Start, une solution qui ne jure que par un précepte : simplicité.

Le principe de IoPool EcO

Une sonde qui relève les paramètres de l’eau et les affiche sur votre smartphone, ce n’est pas une nouveauté, les plus connus étant surement les solutions de Flipr ou Blue. Là où la société liégeoise va plus loin dans le principe d’assistance, c’est en proposant un service de suivi de consommation et de fourniture de produits de traitement.

Cette gestion des stocks qui permet d’être prévenu quand un produit vient à manquer et de le commander simplement via l’application retire une épine supplémentaire du pied et contribue à faire de la sonde EcO un assistant dont on a du mal à se passer.

Propriétaire de spa – ou de tout autre bassin de baignade -, il ne faut pas perdre de vue qu’un bon entretien de l’eau et une désinfection suffisante, c’est la base. Alors pour ne pas jongler avec les bandelettes, les galets de brome et les correcteurs de PH, le tout à l’aveuglette, un analyseur d’eau connecté comme l’EcO est un vrai outil pour votre spa, pas si gadget que ça.

Le truc avec le spa c’est qu’il contient bien moins d’eau qu’une piscine, ce qui permet certes une vidange plus régulière, mais aussi son eau est beaucoup plus sensible et peut virer bien plus rapidement en raison de sa température élevée. Cela implique un suivi très précis pour ne pas se retrouver avec une eau bonne pour la vidange.

Application ioPool

IoPool l’a bien compris et a récemment mis à jour sa célèbre sonde jusqu’alors dédiée aux piscines pour aider les amateurs de bain à bulles. A la demande, la sonde pourra renseigner les paramètres suivants : la capacité de désinfection, le PH et la température de l’eau.

Dans les entrailles de la sonde ioPool EcO se trouve un bloc « capteurs/batterie ». Il embarque comme son nom l’indique 3 capteurs (température, niveau de désinfectant : Redox/ORP et pH) et la batterie, qui assure notamment l’alimentation du module Bluetooth. Cette dernière n’est pas rechargeable, il faudra donc remplacer tout le bloc en cas d’épuisement total de la batterie.

Installation et configuration de IoPool EcO Start

Dans le cadre de ce test, nous avons reçu le pack EcO Start qui comporte la sonde, trois boites de produits de 1 kg (PH+, PH- et Chlore choc), des languettes de test, une pelle doseuse et un guide de démarrage.

pack EcO Start IoPool

Comme tout appareil connecté qui se respecte, avant la mise à l’eau de votre EcO, vous devez au préalable télécharger l’application mobile correspondante, ici nommée « iopool ». On vous demandera de créer un compte puis de suivre quelques étapes simples pour activer la sonde. Il faudra notamment renseigner la configuration de votre spa (capacité, hors sol ou non, intérieur ou extérieur) et scanner à l’aide de QR codes les produits fournis par iopool dans le pack.
Vient ensuite le moment d’activer la sonde. Pour cette étape, iopool fait vraiment dans la simplicité et vous guide à l’aide de petites animations. Impossible de faire une mauvaise manip.

Avant de profiter pleinement de la sonde, il vous faudra réaliser un test bandelette de l’eau et reporter les résultats obtenus dans l’application, de façon à calibrer la sonde. En effet, si le module est pré-configuré chez Iopool lors de sa fabrication, il est nécessaire d’affiner cette calibration au plus près des valeurs mesurées directement au sein de votre spa pour garantir un suivi et une analyse justes. Profitez-en pour savourer l’instant : il s’agit de votre dernier test bandelette – du moins avant la saison suivante ou le changement de l’eau.

IoPool EcO Start à l’usage : suivi et coaching

Après plusieurs semaines d’utilisation (mais pas forcément de baignade, aglagla), la sonde EcO a pu montrer toute son utilité.

Nouveauté de cet été 2021, iopool prend désormais en charge le traitement au brome. Il est donc capable de déterminer le taux de désinfection lié à ce produit, ce qui n’était pas le cas jusqu’alors.

Parlant d’elle, la mesure de la désinfection de l’eau justifie à elle seule l’utilité de la sonde selon nous. En effet, si avec un peu d’expérience, on peut évaluer simplement l’état du PH de l’eau (développement d’algues et parois glissantes quand ça devient un peu trop basique…), sa capacité de désinfection en revanche, tient un peu du pif. On se retrouve vite à enchainer les galets ou à l’inverse, à laisser trainer un galet qui ne fond pas très vite des jours durant.

Jetée à l’eau, la sonde est assez discrète même si poussée par les bulles, il arrive qu’elle vienne vous chatouiller pendant votre session de relaxation. Eh oui, il n’y a pas de skimmer dans un spa et encore moins la superficie d’une piscine. La sonde est donc un peu toujours dans vos pattes. D’autant que IoPool déconseille de l’extraire de l’eau pour préserver la longévité des capteurs et la précision des relevés. Il faudra donc faire avec.

Question maniement de l’application, il n’y a pas plus simple. La page d’accueil synthétise toutes les informations utiles à savoir la température de l’eau ainsi qu’un petit drapeau (vert, orange ou rouge) pour juger de la qualité de la baignade. En-dessous, on a une fenêtre qui indique un éventuel traitement recommandé pour corriger votre eau puis une autre si la sonde est à portée ou non et si c’est le cas, le délai avant un prochain relevé. Enfin, les trois dernières mesures chargées par l’appli suivent en dessous, là aussi identifiées par des couleurs (vert, orange et rouge) suivant les valeurs.

C’est parfaitement clair et identifiable en un coup d’œil. Si besoin, vous pouvez naviguer dans la barre de menu en bas qui permet d’accéder aux paramètres du spa, de la sonde (notamment pour l’hivernage ou le remplacement), votre historique de traitement, de test bandelette ou encore la configuration d’un relai wifi.

Nous n’aborderons pas davantage le sujet du relai wifi ici car nous n’en n’avions pas en test. Mais sachez que IoPool propose si besoin une prise qui vient se brancher sur secteur et qui permet d’augmenter la portée de la sonde à tout votre domicile couvert par le Wifi. Pratique si votre spa (ou piscine) est éloigné de votre habitation.

Un espace pour contrôler et gérer le stock des produits restants, mais aussi pour passer commande le cas échéant, est aussi disponible sur le volet suivant.

Bref quiconque de sensibilisé à l’utilisation d’un smartphone est tout à fait capable de s’en sortir avec l’appli IoPool.

Traitement en cours avec 2 doses de PH- pour rééquilibrer le PH

Pour ce qui est du coaching, IoPool ne loupe jamais une occasion de vous rappeler à son bon souvenir. Offres promotionnelles, notifications quand un produit vient à manquer, quand les mesures sont obsolètes, quand la sonde n’est pas à portée… vous ne devriez pas passer une semaine sans une petite piqure de rappel. En cela, la solution remplit entièrement son rôle de coach et ne laissera jamais votre eau aller à vau l’eau (excusez le jeu de mots).

Ajoutons que l’application dispose d’une fonction de support (besoin d’aide ?) très efficace sous forme de messagerie instantanée. Vous pouvez choisir de rechercher la réponse à votre question dans les articles d’archive ou bien de poser une question directement via la messagerie. La réponse ne se fait pas attendre bien longtemps, sachant que IoPool annonce un délai inférieur à 1h.

Alors, on achète IoPool EcO ? Notre avis

On ne va pas y aller par quatre chemins : oui. Outre la fiabilité de ses mesures, testées à plusieurs reprises à l’aide d’un pH-mètre et d’un thermomètre (nous n’avons pas pu vérifier le taux de désinfection) et sa simplicité d’utilisation, la sonde connectée iopool EcO sort du lot grâce à son concept tout-en-un. Livrée avec des produits d’entretien et associée à un système de gestion des stocks efficace, la solution IoPool nous prend par la main pour garder une eau parfaite toute la saison, sans vidange inutile.

Son format fin et compact en fait un partenaire de baignade assez discret, même si elle peut venir vous taper l’épaule de temps en temps. Les plus irrités pourront sans difficulté trouver une solution pour l’empêcher de trop sa balader : une ficelle et c’est réglé.

La portée limitée du Bluetooth n’a pas été un problème dans mon cas, le spa étant installé tout près de la maison. Je pouvais donc récupérer les relevés depuis l’intérieur sans avoir à sortir et à m’en approcher. Toutefois, il s’agit là d’un paramètre à considérer selon votre installation. Si vous traversez une semaine pluvieuse, vous n’aurez peut être pas envie de mettre le nez dehors pour savoir comment se porte votre eau. La solution proposée par iopool ? Un boitier relai Wi-fi/Bluetooth facturé 49 euros.

Autre point à noter, IoPool ne met pas à disposition de brome ou d’autres produits désinfectants que le Chlore dans son catalogue. Le pack ioPool EcO Start m’a d’ailleurs été livré avec un pot de chlore choc dont je ne sais que faire. Un point à améliorer pour le traitement des spa donc.

Quant au caractère « jetable » de la sonde, conditionné par l’autonomie de la petite batterie mais aussi par la durée de vie des capteurs chimiques d’analyse de l’eau, il faut se faire une raison. IoPool annonce deux ans d’autonomie environ, au terme desquels il sera nécessaire de remplacer la sonde, vendue séparément 89 euros. Bon point, IoPool s’engage à récupérer la sonde usagée pour la recycler.

Les plusDesign compactPertinence des mesuresGestion automatique des stocks avec boutique en ligneInstallation simplissime Tarif compétitif
Les moinsBatterie non rechargeablePas de Wifi proposé nativementPas de communication avec des services externes (API, assistants vocaux, etc.)

Découvrir iopool EcO Start, solution connectée pour piscine et spa à 199 euros