Test iPad Mini 6 et iPad 9 : la famille au complet

Alors que tout le monde attendait les nouveaux iPhone 13 (Pro), Apple a profité du keynote California Streaming pour dévoiler deux nouveaux iPad. L’iPad Mini s’offre ainsi une jolie montée en gamme et s’inscrit dans la lignée des iPad Air 2020 et iPad Pro. Mais LA surprise est en réalité l’iPad (tout court). Cette neuvième génération de la tablette Apple évolue et se dote de composants plus performants empruntés à ses ainés mais conserve son tarif pour le moins abordable. A moins de 400€, c’est sans doute LE bon plan de cette rentrée, et pas uniquement pour les ados et étudiants.

iPad 9, toujours dans le coup

Cette neuvième génération d’iPad est le digne descendant de l’iPad originel lancé il y a plus de 10 ans (2010). En témoigne ses larges bordures autour de l’écran, son bouton home et son port jack (!).

Mais derrière ce look désormais un peu désuet, cet iPad 9 n’a plus grand chose en commun avec son aïeul. En témoigne son écran Retina de 10,2 pouces (2160×1620 pixels – 264 ppp) offrant une luminosité maximale de 500 nits et désormais compatible True Tone à l’instar des autres iPad de la gamme. Alors certes, son gamut est un peu moins étendu mais avec la totalité de l’espace sRGB couvert, c’est largement suffisant pour une majorité d’utilisateurs. Et surtout, bien supérieur à ce qu’un Chromebook ou un PC portable peut offrir dans cette gamme de prix (60% du sRGB dans le meilleur des cas).

Autre caractéristique empruntée à ses homologues de la gamme supérieure, la caméra avant de 12 MP, désormais compatible avec angle de champ de 122° et « Center Stage » comme sur les iPad Pro. Derrière ce terme se cache une fonctionnalité de suivi du visage et de zoom automatique afin d’offrir une vision plus agréable lors des appels FaceTime et autres visio-conférences. Pratique pour ne pas se retrouver perdu au milieu d’un arrière-plan encombré et peu « professionnel ». Quant au capteur photo arrière, sa définition de 8 MP et la possibilité de filmer en 1080P à 30i/s max ne peut rivaliser avec les autres iPad. Mais est-ce important sur une tablette de 10 pouces ?

iPad 9

Enfin, la dernière nouveauté de cet iPad 9 est à chercher du côté de son processeur. Il s’agit désormais de la puce Apple A13. Un SoC (6 Core) déjà aperçu sur les iPhone 11, offrant 20% de performances supplémentaires par rapport à l’iPad 8. Toujours bon à prendre, surtout si vous comptez jouer ou faire du montage vidéo avec votre iPad 9. Mais en réalité, pour les tâches plus simples, et les plus courantes sur une tablette, il est difficile d’en apprécier l’apport réel.

Il faut reconnaitre que les iPad, même d’entrée de gamme, brillent par leur réactivité au quotidien.

Notre avis sur iPad 9 : imbattablepar son tarif !

L’iPad 9 fut sans doute pour beaucoup l’annonce la moins « hype » du keynote California Streaming et pourtant, les mises à jour apportées permettent à la tablette entrée de gamme d’Apple de rester dans la course et de conserver une longueur d’avance sur la concurrence. D’autant que, bonne nouvelle, son tarif reste inchangé (389€) alors même que la capacité de stockage est doublée (64 Go).

De quoi en faire LE bon plan de cette rentrée.

Pour offrir à un(e) ado qui rentre au collège mais aussi pour les étudiant(e)s à la recherche d’une tablette pas cher pour prendre des notes manuscrites grâce au Pencil. Notes qui pourront être en prime automatiquement converties en textes, idéal pour y revenir et les compléter à tête reposée.

Mais l’iPad 9 est aussi d’une manière générale un excellent choix pour qui cherche un second voire un troisième écran (portable) à se partager en famille. La qualité de son écran, sa réactivité au quotidien et la perspective de profiter de plusieurs années de mises à jour d’iOS n’ayant pas d’équivalent à l’heure actuelle. Sans oublier l’accès à tout l’écosystème Apple.

Alors bien sur, d’aucuns pourraient lui reprocher son port Lightning, moins polyvalent qu’un port USB-C, le traitement antireflet de son écran un peu moins efficace ou encore l’absence de WiFi 6 sans oublier son look désormais un peu vieillot et une recharge du stylet pas des plus pratiques (via Lightning). C’est un fait, mais à moins de 400€, beaucoup s’en accommoderont. Dans le cas contraire, il faudra se tourner vers l’iPad Mini (559€) ou l’iPad Air (669€).

iPad Air 4 vs iPad 9
iPad 9
On aimeEcran Retina lumineux True TonePrise casque rassuranteTarif abordable
On aime moinsPort LightningWiFi 5 (AC), Bluetooth 4.2Design qui a pris un coup de vieux

L’iPad 9 est commercialisé à partir de 389€ (64 Go) ou 559€ (256 Go). Des déclinaisons 4G sont aussi disponibles (+120-140€). Pour profiter du Pencil (seul le 1e génération est compatible), il faudra débourser 99€ supplémentaires et/ou 179€ pour le Smart Keyboard. A noter que Logitech propose une housse / clavier plus encombrante mais pourvue d’un trackpad (149€).

iPad Mini 6

iPad Mini 6, la tablette qui tient dans la main

Face à un marché où les smartphones n’ont eu de cesse de voir leur taille augmenter (6,7 pouces pour l’iPhone 13 Pro Max), l’avenir de l’iPad Mini semblait compromis avec la cinquième génération au catalogue depuis deux ans. C’est donc une mise à jour bienvenue pour une tablette dont le format est apprécié du grand-public depuis son lancement en 2012.

iPad Mini 6

Pour cette sixième génération d’iPad Mini, Apple ne se contente pas d’un renouveau technique. L’iPad Mini 2021 s’accompagne en effet d’un changement de look et devient plus « in » avec ses bordures amincies aux coins arrondis. Les connaisseurs auront reconnu le form factor des iPad Pro et iPad Air. Un nouveau design plus moderne donc qui, bonne nouvelle, permet à l’iPad Mini d’embarquer un écran de 8,3 pouces (2266x1488px – 326ppi) contre 7,9 pouces auparavant.

iPad Mini 6

Outre ce nouveau format, l’écran de l’iPad Mini 6e génération conserve son gamut P3, synonyme d’espace colorimétrique plus étendu (avec à la clé, une meilleure reproduction des verts et des rouges). La luminosité atteint 500 cd/m2. De quoi affronter les environnements lumineux bien aidé il est vrai par le traitement laminé de la dalle Liquid Retina, plus efficace pour absorber les reflets.

iPad Mini 6

Avec son design davantage borderless, le capteur Touch ID se retrouve désormais intégré au bouton de mise sous tension. Situé sur la tranche haute (quand l’iPad Mini est tenu à la verticale), ce dernier se fait ainsi plus discret mais demeure tout aussi efficace avec en prime un emplacement plus naturel à l’usage.

Dernière nouveauté visible, le port Lightning cède sa place à un port USB-C 3.1 (Gen 1 – 5 Gbit/s). Une caractéristique là encore héritée des iPad Air et iPad Pro, synonyme d’ouverture avec bon nombre de périphériques.

Disque dur externe, SSD, appareil photo ou même écran peuvent désormais se connecter à l’iPad et ainsi offrir de nouvelles perspectives tout en réduisant encore davantage la frontière qui le sépare d’un ordinateur.

iPad Mini 6

Outre ses changements esthétiques, l’autre nouveauté de l’iPad Mini 6 est invisible mais tout aussi importante. Exit la puce A13, place à la A15 Bionic, aussi présente dans les iPhone 13. Selon Apple, ce nouveau SoC voit ses performances augmenter de 40% pour la partie CPU (composée de 6 Core) et 80% pour la puce graphique (GPU doté de 5 Core). Des chiffres impressionnants sur le papier, qu’il est bien difficile de matérialiser en pratique, tant les précédents iPad sont déjà réactifs et rapides avec la plupart des tâches.

Toujours au chapitre des performances, l’iPad Mini 6 supporte désormais le WiFi 6 et la 5G (moyennant un surcout de 170€ tout de même !). De quoi offrir des débits plus rapides mais aussi (et surtout) une meilleure portée et stabilité du signal. Un plus au quotidien, bien plus appréciable qu’il n’y parait.

Enfin, les modules photos gagnent en définition (12 MP). L’objectif arrière est désormais capable de filmer en 4K (jusqu’à 60 i/s) et s’accompagne d’un flash True Tone. Quant au module avant, il supporte la technologie Center Stage, introduite sur les iPad Pro.

Notre avis sur l’iPad Mini 6 – il a tout d’un grand

L’iPad Mini est sans doute la tablette la plus clivante de la gamme Apple (avec l’iPad Pro 12,9). Parfaite pour certains, trop petite et proche d’un smartphone pour d’autres.

Laissons ces considérations subjectives de côté pour ne conserver que l’essentiel. Son poids contenu en fait un parfait compagnon du quotidien, celui que l’on oublie au fond d’un sac et que l’on apprécie le soir venu bien calé dans son fauteuil ou sous sa couette. Mais c’est aussi et surtout la seule tablette Apple que l’on tient à une seule main. Un atout de taille pour la prise de note avec le Pencil ou pour les fans de lecture qui pour diverses raisons préfèrent une tablette à une liseuse Kobo (ou Kindle).

Mais l’iPad Mini ne se résume pas à ces seules tâches. Sa nouvelle puce A15 et son port USB-C lui ouvrent bien d’autres possibilités : surfer sur le web, chiller devant sa série préférée, trier, retoucher ses photos, monter sa prochaine vidéo pour tenter de percer sur Youtube (ou TikTok), jouer via Apple Arcade (et xCloud pour les détenteurs d’un abonnement Xbox Live) ou plus simplement travailler.

In fine, avec la puissance de l’iPad Mini et la multitude d’applications proposées sur l’App Store, les seules limites seront – le cas échéant – votre envie d’adapter votre workflow ou vos habitudes à un nouveau device.

Quant au design, s’il est sans surprise, il n’en demeure pas moins efficace. D’aucuns apprécieront en prime la possibilité d’opter pour un coloris – rose, mauve, « lumière stellaire » – moins consensuel que le gris sidéral.

De quoi faire de l’iPad Mini la meilleure tablette du moment ? Fort probable. En tout cas, le format complètera à la perfection un iPhone 13 (Pro) et un Macbook Air (Pro) 13.

On aimeLes 4 nouveaux colorisLe poids plume (295g)Seul iPad utilisable à une seule mainWiFi 6 (5G)
On aime moins256 Go max de stockagePas de cover avec clavier

L’iPad Mini 6 (2021) est disponible dès 559€ (64 Go) ou 729€ (256 Go). Le pencil est quant à lui commercialisé à 135€.

iPad Mini 6

iPadOS 15, les nouveautés à ne pas manquer

Disponible depuis lundi (20 septembre), iPadOS 15 apporte son lot d’améliorations. Une présentation détaillée est accessible depuis la page dédiée à iPadOS 15 sur le site d’Apple. Mais pour les plus pressé(e)s, attardons-nous sur les 5 nouveautés les plus marquantes de cette nouvelle version de l’OS Apple dédié aux iPad.

Notes Rapides

La plus intéressante, du moins, pour ceux qui considèrent l’iPad comme un outil de prise de notes et l’utilisent avec le Pencil, la fonctionnalité Note Rapide. Un swipe du coin inférieur droit vers le centre fait surgir une petite fenêtre où vous pourrez griffonner.

iPadOS 15 Notes rapides

Le multitâche devient plus simple

Seconde nouveauté à avoir retenu notre attention, la simplification de SplitView pour partager son écran. Désormais, il suffit d’appuyer sur les « 3 petits points » situés en haut au centre de l’écran pour se voir proposer les différentes options.

Safari met de l’ordre dans les onglets

Les adeptes de l’ouverture compulsive d’onglets – sans jamais réussir à les fermer par la suite – seront ravis de découvrir qu’il est désormais possible de les regrouper sous Safari.

Stay focused

Restons dans le thème de la productivité avec Focus. Face à des applis et des sources de distractions de plus en plus nombreuses, il devient parfois difficile de ne pas succomber à la tentation de procrastiner sur les réseaux sociaux. iPadOS 15 permet désormais de créer plusieurs profils afin de rester concentrer et de ne pas être dérangé durant une période donnée. Notifications, messages, appels et même applications peuvent être masqués.

Un iPad de plus en plus à votre image

Enfin, iPadOS 15 continue d’étendre les possibilités de personnalisation de son « Home Screen », notamment via les widgets, toujours plus nombreux et souples en termes d’agencement.

Depuis septembre 2019, les iPad disposent de leur propre système d’exploitation basé sur iOS mais optimisé pour tirer partie du potentiel des tablettes de la firme à la Pomme. A ce titre, tous les iPad sous iPadOS 14 (ou supérieur) sont compatibles avec les claviers, trackpad et souris Bluetooth. A tester, si ce n’est pas déjà fait, pour découvrir de nouvelles perspectives. De même si vous possédez un Mac récent, il est possible d’utiliser son iPad en guise de second écran grâce à Sidecar.

La gamme iPad 2021, une tablette pour tous les budgets et besoins

Quel iPad choisir en cette fin d’année 2021 ?

Avec l’arrivée des iPad mini 6 et iPad 9, toute la gamme des tablettes Apple a désormais été renouvelée au cours des six derniers mois. Vient alors inévitablement la question de quel iPad acheter entre iPad 9, mini, Air ou Pro ? Laissons de côté le budget car en fonction, cela pourrait solutionner le problème 😉

iPad mini 6 vs iPad Air 4
iPad Mini 6

La principale différence entre les tablettes Apple est à chercher du côté de la taille des écrans. 8,3 pouces (Mini), 10,2 pouces (iPad 9), 10,9 pouces (Air), 11 pouces (Pro 11), 12,9 pouces (Pro 12). Les deux extrêmes s’imposeront d’eux même si vous cherchez une tablette compacte ou a contrario XXL.

iPad Mini 6

Second critère, la puissance. Comme nous avons eu l’occasion de l’évoquer, l’iPad 9 est le moins véloce sur le papier. Les iPad Pro dominent sans conteste avec leur puce Apple M1, aussi partagée avec les MacBook et iMac. Voilà pour la théorie.

En pratique, avec un usage assez « simple » – regarder une vidéo, consulter une page web, prendre des notes – difficile pour ne pas dire impossible de percevoir une différence entre un iPad 9 et un iPad Pro.

En revanche, avec des App plus exigeantes comme Photoshop, Luma Fusion, Lightroom ou même pour jouer, là, le Mini, le Air et a fortiori le Pro sont mieux armés. Cela ne veut pas dire pour autant que ces usages sont impossibles avec un iPad 9 (ou un modèle d’ancienne génération), simplement, certaines actions vont demander un peu plus de temps pour s’exécuter. Par exemple, la fonction Super Résolution de Pixelmator Pro s’exécute en une 10aine de secondes sur un iPad Pro, une 15aine sur le Mini et environ le double sur l’iPad 9.

iPad Pro module photo

Enfin, viennent les « petits plus » des gammes supérieures. Les iPad Pro peuvent ainsi compter sur leur écran Liquid Retina ProMotion (120 Hz), compatible HDR en prime pour le Pro 12. La gamme Pro dispose également de deux capteurs photos (grand angle et ultra-grand angle) sans oublier la possibilité d’opter pour un stockage interne de 512 Go ou 2 To. Les autres iPad offrant, au mieux, 256 Go. Reste toutefois la possibilité de stocker sur iCloud et/ou d’utiliser un disque / SSD externe sur les iPad équipés d’un port USB-C (aussi nécessaire pour utiliser un écran externe).

Vous l’aurez compris, Apple dispose désormais d’une gamme complète où chaque utilisateur pourra trouver une tablette capable de répondre à ses besoins.

Si l’on devait résumer, on pourrait dire ainsi :

iPad 9 = le budget
iPad mini 6 = le format
iPad Air = le plus polyvalent
iPad Pro = la puissance