Huawei P50 Pro, P50 Pocket : l’excellence dans le viseur

En ce début d’année, Huawei officialise en France deux smartphones : les P50 Pro et P50 Pocket. Deux bijoux de technologie avec lesquels le fabricant entend rivaliser sur le marché des smartphones premium. Pour cela, le géant chinois met l’accent sur un module photo remanié et une expérience utilisateur optimisée. Alors, les efforts fournis par la firme sont-ils à la hauteur des prix excédant les 1000 euros  ? 

P50 Pro : un smartphone présenté comme révolutionnaire

Huawei P50 Pro

La qualité de fabrication au rendez-vous

Côté design, ce P50 Pro s’inscrit dans la lignée de la série P40 avec une façade et un écran incurvé agréables à prendre en main. Le smartphone voit sa taille d’écran maximisée pour une expérience utilisateur optimale (6,6 pouces contre 6,58 pouces pour son prédécesseur). Le tout avec un poids de seulement 195 g et une batterie revue à la hausse.

Concernant l’écran OLED d’une définition de 1228 x 2700 px et d’une résolution de 450 pp, il offre une colorimétrie maîtrisée. À noter également : un taux de rafraîchissement dynamique atteignant les 120 Hz.

Outre ces peaufinages bienvenus, Huawei opte ici pour une tranche inférieure dotée d’un port USB-C et d’un haut-parleur. Les touches de contrôle se situent pour leur part sur l’arête droite. À noter également que ce modèle peut intégrer deux cartes SIM au format nano et accueillir une carte mémoire supplémentaire au format nano-memory, dont Huawei est propriétaire.

Côté étanchéité, le P50 Pro est certifié IP68, à savoir résistant à la poussière et à une submersion de plus d’un mètre de profondeur durant une heure. Si la qualité de fabrication est donc au rendez-vous, Huawei mise également sur un module photo présenté comme « révolutionnaire ».

Un volet photo performant

Avec ce nouveau bloc photo, Huawei entend surtout entrer dans « une nouvelle aire photographique ». Cette optique Huawei XD que la firme décrit comme “le summum de l’esthétique technologique et de la photographie intelligente » accueille dans son premier module circulaire trois capteurs. 

  • Le capteur principal de 50 MP réservé aux photos grand-angles en couleur (f/1.8) est doté d’une stabilisation optique. 
  • Le second, de 40 mégapixels, est dédié aux clichés monochromes (f/1.6), l’une des particularités de Huawei qui restitue, selon la firme, des noirs et blancs exceptionnels. 
  • Le troisième s’avère être un ultra grand-angle de 13 MP (f/2.2). 
  • Un téléobjectif de 64 MP (f/3.5) est également présent, avec stabilisation optique.

Huawei a également tout misé sur des technologies propriétaires et un traitement logiciel censés offrir “une netteté d’image sans égal » et « la prise intelligente de clichés ». Si ce module photo s’avère impressionnant, n’aurait-il pas fallu privilégier un grand-angle plus performant au détriment d’un capteur monochrome, lequel n’est pas forcément employé par le plus grand nombre ?

Avec le P50 Pocket, Huawei entend défier le Galaxy Z Flip 3 

La sortie en France du P50 Pro s’accompagne de celle du P50 Pocket, un smartphone qui suit la tendance actuelle des pliables et qui entend surtout concurrencer le Galaxy Z Flip 3. Pour y parvenir, Huawei a doté son modèle de plusieurs atouts. Le premier d’entre eux : une fois plié, le P50 Pocket affiche deux parties parfaitement collées entre elles. Aucun interstice ne vient alors gâcher l’esthétique.

Huawei P50 Pocket

Ce smartphone s’avère ultraplat et surtout très léger : seulement 190 grammes. Déplié, le P50 Pocket offre un écran interne de 6,9 pouces avec affichage OLED ainsi qu’une définition Full HD+ de 2790 x 1188 pixels et une densité de pixels de 442 ppi. Le résultat : une dalle qui offre une très bonne expérience utilisateur avec un taux de rafraîchissement jusqu’à 120 Hz.

Ce P50 Pocket disponible en deux coloris White et Premium Gold embarque, selon la version choisie, 8 à 12 Go de RAM et 256 à 512 Go de stockage. 

Vous trouverez également sur sa face arrière un bloc photo circulaire reprenant le design de celui du P50 Pro, à savoir un double cercle qui regroupe le module caméra et l’écran externe intelligent

Huawei P50 Pocket

Deux smartphones 4G toujours privés de services Google… aux prix qui piquent  

Côtés performances, le P50 Pro et le P50 Pocket embarquent tous les deux une puce Snapdragon 888 ainsi qu’un concentré de technologies. Mais ces réjouissances se heurtent à une incompatibilité 5G malgré leur positionnement premium.

Autre souci de taille : Huawei doit toujours composer sans les applications natives Google en raison de l’embargo américain. Les P50 Pro et P50 Pocket s’appuient donc sur Android AOSP (basé sur le code source Android) avec les services Huawei. Résultat : les utilisateurs souhaitant profiter des services Google tels que Gmail ou Google Maps doivent passer par leurs versions Web… Un handicap de taille, surtout lorsque les tarifs de vente dépassent 1000 euros : entre 1299 et 1599 euros pour le P50 Pocket (selon la version choisie) et 1199 euros pour le P50 Pro.

Excepté ces considérations, le P50 Pro relève le défi de jouer dans la même cour que des smartphones premium tels que le Samsung Galaxy S21 Ultra. Mais en étant privés de 5G et des appli Google, ces modèles parviendront-ils à séduire ? Cela s’annonce compliqué, d’autant plus que les tarifs ne sont pas particulièrement attractifs…

Photo de huawei-p50-pro

Huawei P50 Pro

La légende renaît. Jetez un oeil à cette paire : La conception géométrique simplifiée fait que la conception de la caméra à double matrice se démarque vraiment.Les deux « yeux éblouissants » brillent partout où vous allez.Poids plus léger, meilleure tenue : En intégrant le grand écran et la batterie dans un boîtier compact, le...

Meilleurs prix

  • Boulanger 1 199.00 € Voir Boulanger
  • Fnac 1 199.00 € Voir Fnac
  • Darty 1 394.99 € Voir Darty
Ces prix ont été actualisés le 13/08/2022 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.