5 faits sur les mots de passe qui devraient vous faire réfléchir

À l’ère digitale, nous sommes tous amenés à utiliser des mots de passe quotidiennement, qu’ils nous permettent de nous connecter à notre boîte mail, ou à tout autre type de compte disponible en ligne. Pour autant, bien que ces mots de passe nous permettent de protéger des informations hautement sensibles, ces derniers ne nous protègent pas toujours du risque de cyberattaques, et pourraient mettre en danger nos données dans le cas d’un mauvais choix et d’une mauvaise gestion de nos mots de passe. Découvrez 5 informations qui pourraient vous intéresser à ce sujet.

1. 59% de personnes utilisent le même mot de passe pour l’ensemble de leurs comptes

Même si nous sommes nombreux à connaître les dangers du recyclage des mots de passe, 59% d’entre nous attestent utiliser le même mot de passe pour l’ensemble de leurs comptes. De ce fait, si un cybercriminel parvient à pirater ce mot de passe, il obtient un accès direct à l’ensemble de vos comptes, accédant ainsi à un maximum de vos informations personnelles. Pour éviter ce problème, les générateurs de mots de passe peuvent vous aider à obtenir un mot de passe différent pour l’ensemble de vos comptes, que vous pourrez par la suite garder en mémoire avec l’aide d’un gestionnaire de mot de passe.

2. 90% des mots de passe peuvent être piratés en seulement quelques heures

En moyenne, il faudrait moins de 6 heures aux cybercriminels pour pirater 90% des mots de passe des utilisateurs. Pour déchiffrer vos mots de passe, les pirates informatiques utilisent différentes combines, qu’ils se servent d’un logiciel pour mener une attaque par force brute, ou grâce aux techniques d’ingénierie sociale, dont le phishing, l’une des méthodes les plus utilisées pour obtenir vos informations de connexion.

3. 59% des utilisateurs incluent leur nom ou leur date de naissance dans leurs mots de passe

Il existe des mots de passe particulièrement simples à déchiffrer par les cybercriminels, que certains utilisent encore : le traditionnel 123456 ou encore les premières lettres du clavier. D’autres pensent leur mot de passe davantage sécurisé du fait de l’utilisation d’informations personnelles, bien qu’il s’agisse souvent d’informations faciles à retrouver, qui impactent lourdement la sécurité des mots de passe. Ces données comprennent la date de naissance des utilisateurs, leur nom ou encore le nom de leur animal de compagnie.

4. Nous sommes 43% à avouer partager nos mots de passe

Bien qu’il s’agisse d’une pratique déconseillée par les professionnels de la cybersécurité, nous sommes nombreux à partager nos mots de passe avec de tierces personnes, qu’il s’agisse d’un ami, d’un parent, d’un compagnon ou d’une compagne. Cela tend en réalité à augmenter le risque de piratage du mot de passe en question. Au sein des entreprises, 18% des employés affirment partager leurs mots de passe avec d’autres membres de leurs équipes, un point qui fragilise la sécurité des comptes professionnels.

5. 7 personnes sur 10 affirment ne plus faire confiance en la sécurité des mots de passe

Au total, 7 personnes sur 10 affirment ne plus croire en la protection des mots de passe, face aux nombreuses violations de mots de passe et autres tentatives de piratage devenues communes dans notre quotidien. Un point qui pourrait vous amener à repenser la manière dont vous utilisez vos mots de passe, comment vous créez et déterminez vos nouveaux mots de passe, ainsi que leur gestion et leur stockage, pour améliorer le niveau de sécurité de l’ensemble de vos comptes.

Vincent

Sur Masculin, je vous parle de rhum, et parfois d'autres spiritueux que l'on déguste ensemble. Je vous parle aussi de voitures avec des essais réguliers !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.