L’impression 3D à la conquête du grand public

Après s’être attaquée au cinéma, à la télévision ou aux jeux vidéo, la 3D s’invite dans l’impression. La révolution est en marche ?
24 juillet 2013 - #imprimante 3d

Une imprimante 3D accessible pour moins de 800 euros

L'arrivée en France de l'EX1-Basic de la société allemande 3D Freesculpt, proposée à 799,99 euros, pourrait participer à la démocratisation des imprimantes 3D, capables de reproduite toute sorte d'objets 3D en plastiques.

Cette imprimante permet à l'utilisateur de matérialiser ses projets et de créer des objets jusqu'à 22,5cm de long, 15cm de hauteur et 14,5cm de profondeur.

Les abonnements aux services numériques sont devenus une composante essentielle du quotidien des Français. En moyenne, ils dépensent 780€ par an pour accéder à une multitude de plateformes comme Netf...Lire la suite

Pas besoin d’ordinateur

L'EX1-Basic exploite n'importe quel fichier 3D (au format STL). Grâce à son lecteur de carte SD intégré, elle n'a même pas besoin d'être reliée à un ordinateur pour fonctionner. Elle imprime des objets en plastique ABS traditionnellement vendu en bobines d'un kilo.

Ce modèle représente l'entrée de gamme EX1 de Freesculpt. L'EX1-Plus rajoute par exemple le logiciel Trimodo 3D, qui permet de modéliser en quelques clics, un projet sur PC. Quant à sa dernière déclinaison, l'EX1-Scancopy, elle permet de scanner et de numériser en 3D n'importe quel objet jusqu'à 60cm de hauteur.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Cette technologie, jusque-là hors de prix pour un usage grand public, intrigue puisqu'elle permet, dans l'absolu, de reproduire n'importe quel objet modélisé en 3D.