Des nouvelles lunettes connectées pour Microsoft ?

Alors que 2014 pourrait – enfin – marquer le lancement des lunettes Google, Microsoft serait aussi en train de développer ses propres lunettes interactives.

Microsoft sur les terres de Google

Le groupe informatique américain Microsoft travaille sur des prototypes de lunettes interactives, à l'image de celles déjà développées par le géant de l'internet Google. C’est en tout cas ce qu’affirme le Wall Street Journal en citant des sources proches du dossier.

Un simple prototype ?

Pour tous ceux qui passent de longues heures devant un écran, une chaise ergonomique de qualité est indispensable. La Sihoo Doro C300 se distingue par son design moderne, ses matériaux de haute quali...Lire la suite

Ces sources ont indiqué au quotidien que Microsoft avait demandé à plusieurs fabricants asiatiques de lui fournir des appareils photos et des composants pour ce type d'appareils, qui pourraient toutefois ne jamais atteindre le stade de la production de masse.

Le marché de l'électronique portable, intégrée à des vêtements ou des accessoires comme des montres ou des lunettes, est considéré par beaucoup d'experts comme un possible moteur de croissance à l'avenir dans le secteur technologique, après les smartphones et les tablettes.

Microsoft à la recherche du temps perdu

A côté des lunettes de Google, le groupe sud-coréen Samsung a récemment lancé une montre, la Galaxy Gear, et des rumeurs récurrentes font état de projets d'Apple pour ce type d'appareils.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Microsoft, qui a bâti sa notoriété avec ses logiciels comme Windows ou Word, s'efforce de prendre le virage de la fabrication des appareils eux-mêmes. Sa console de jeux vidéo Xbox a été un succès mais son entrée l'an dernier sur le marché des tablettes n'a pas vraiment été couronnée de succès jusqu'ici. Le groupe vient aussi dans ce cadre d'annoncer le rachat de la division d'appareils grand public du leader déchu des téléphones portables Nokia.