Bientôt un miroir intelligent pour prendre des selfies ?

Photo mal cadrée, floue, avec une mauvaise lumière... Le selfie raté appartiendra-t-il bientôt au passé ? Peut-être, grâce au SELFIE mirror.

SELFIE mirror, le nouvel ami des geeks en quête du selfie parfait ?

Les selfies mal cadrés ne seront bientôt plus qu'un mauvais souvenir avec l'arrivée d'un nouveau concept de miroir connecté qui se propose de vous tirer le portrait automatiquement, et sans à avoir à tendre le bras, comme un Photomaton à domicile.

Le SELFIE mirror, comment ça marche ?

Lancé il y a maintenant près de 15 ans, la série des appareils Fujifilm X100 s’enrichit d’une sixième édition. Au programme, une montée en gamme pour l’appareil photo le plus « hype...Lire la suite

L'agence iStrategy Labs vient de dévoiler un miroir intelligent qui ravira les adeptes de photos d'eux-mêmes, habituellement prises avec leur smartphone à bout de bras. "SELFIE mirror" n'est autre qu'un miroir de salle de bain doté d'un logiciel de reconnaissance faciale qui permet de déclencher une photo juste en prenant la pose et en souriant devant lui – Selfie signifiant ici Self Enhancing Live Feed Image Engine. Le logiciel fonctionne grâce à un Mac Mini caché à l'intérieur de l'encadrement du miroir.

Il faut aussi positionner une marque au sol devant le miroir pour savoir exactement où se placer pour que la photo soit parfaitement cadrée. Comme dans un Photomaton, l'utilisateur a droit à un compte à rebours visuel (à LED) avant la prise du cliché.

Des photos partagées automatiquement

Une fois les photos prises, elle peuvent être automatiquement envoyées sur les réseaux sociaux, en affichant un logo "Selfie" watermarké.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Ce produit n'est pas encore commercialisé, mais les fabricants pensent proposer d'en réaliser à la commande, à moins que ce ne soit une nouvelle blague de cette agence qui a s'est illustrée le 1er avril 2014 avec cette fausse application pour hipsters barbus connectés.