Osez le saké pour vos repas de fête !

Le vin et le champagne, c’est bon. Mais terriblement classique ! Alors, pour vos repas de fêtes, en cette fin d’année, laissez-vous tenter par le saké !

Les meilleurs accords mets-saké pour Noël

Après avoir partagé avec vous nos meilleurs accords mets-vins pour Noël, nous allons mettre une touche d’exotisme dans vos repas de fête : et si, plutôt que du vin, vous optiez pour du saké cette année ?

La dégustation de vin est un excellent moyen d'en apprendre davantage sur ce nectar cher aux français. Mais s'il existe le métier d'oenologue, c'est que le vin est plus complexe qu'il n'y parait. Il ...Lire la suite

Alcool de riz populaire au Japon, le saké est une boisson qui a de plus en plus la cote dans les restaurants étoilés en France et dans le monde. En témoigne le titre « d’Ambassadeur mondial du Saké » reçu par François Lavergne des mains de la « Sake Sommelier Association » en 2015.

Alors, au moment de passer à table pour les fêtes de fin d’année, ce Français, oenologue et consultant en vin, a confié les accords du saké avec les ingrédients emblématiques d’un repas de Noël à la Française.

Avec les huîtres ou du caviar :
Khaviyar Kaviar / Genshu de Myoko Shuzo
Région de production : Niigata, Japon

L’accord : iode, mer et suavité

Avec le foie gras :
Isake Classic / Shiboritate de Tatsuuma-Honke
Région de production : Hyogo, Japon

L’accord : onctueux et délicat

Avec le saumon fumé :
Château Myoko / Ginjo de Myoko Shuzo
Région de production : Niigata, Japon

L’accord : frais et tonique

Avec la dinde :
Genroku / Koshu – Junmai de Wakatakeya Shuzo
Région de production : Fukuoka, Japon

L’accord : robuste et complexe

Avec la bûche au chocolat :
Yama / Junmai Kimoto de Umetsu Shuzo
Région de production : Tottori, Japon

L’accord : rustique et sexy

Où trouver ce genre de saké ?

Les sakés proposés par François Lavergne sont disponibles chez le caviste « Les couleurs du vin » à Lyon et au bar à vin « Maison du Japon » à Paris, notamment.

Près d’une dizaine de restaurants japonais de la capitale les ont également inscrits à leur carte, tels que Kifuné dans le XVIIe arrondissement, Matchan dans le XVe, Okamé dans le XVIIIe, Hotaru dans le IXe ou encore Kimura dans le XIVe, Kameya dans le Ier et Juan dans le XVIe. À Lyon, vous les trouverez chez Tomo (VIe) et à Saint-Tropez chez Papagayo.

Du saké à déguster pour Noël

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé – À consommer avec modération