Dégustation : whisky Benriach, une pépite venue d’Ecosse

Whisky Benriach

Boisson écossaise par excellence, le whisky est aujourd’hui fabriqué dans le monde entier ou presque, du Japon aux Etats-Unis en passant par la France, la Suède ou le Canada ! Mais c’est bien sur ses bonnes terres d’Ecosse que la distillerie Benriach produit des whiskies savoureux, tourbés ou non tourbés, issus d’une double ou triple distillation. « Tout un monde d’arômes » que nous vous invitons à découvrir à travers cet article.

La petite histoire de la distillerie Benriach

Avant même de s’intéresser au whisky, une plongée dans l’histoire de la distillerie Benriach paraît indispensable. Elle a été fondée au coeur du Speyside écossais, en 1898, par un certain John Duff. Son nom renvoie directement à la colline (« ben » en gaélique) sur laquelle elle est érigée et à la teinte argentée (« riach ») prise par la bruyère en hiver.

Du whisky typique du Speyside… mais pas que !

Après avoir débuté sa carrière dans l’industrie du whisky en Afrique du Sud et aux Etats-Unis, John Duff espère donc prospérer en Ecosse. Malheureusement, la récession contraint sa distillerie à fermer ses portes 2 ans seulement après son lancement… et ce n’est que 65 ans plus tard, en 1965 donc, qu’elle reprendra une activité normale.

Entre-temps, toutefois, son aire de maltage est restée opérationnelle, alimentant d’autres distilleries de la région. Mais ce n’est qu’à partir de 1972 que la maison Benriach fait à nouveau parler d’elle, grâce à la production des premiers whiskies tourbés du Speyside ! Pendant plusieurs décennies, son activité se développe, mais toujours à destination d’autres marques.

Et puisque tout vient à point à qui sait attendre, le premier « vrai » single malt scotch whisky Benriach finit par voir le jour en 1994 : un 10 ans d’âge typique de la région. En 2004, la première gamme permanente et lancée et ce long travail est finalement récompensé en 2009, avec le titre de « Distillery of the Year ».

Le Master Blender est une femme

Au-delà de son histoire mouvementée, la distillerie Benriach a toujours eu le mérite d’innover. Ou de faire des choix différents. C’est encore le cas pour son Master Blender, puisque la personne qui élabore les whiskies Benriach se nomme Rachel Barrie. Oui, une femme qui officie dans un univers typiquement masculin : une rareté, même en 2021 !

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle en connaît un rayon. Première femme à décrocher le titre de Master Blender en 2003, Rachel Barrie a échantillonné plus de 150 000 fûts depuis le début de sa carrière ! Son expertise n’est plus à démontrer, pas plus que son « intuition », qui lui permet aujourd’hui de proposer des styles et arômes d’une grande variété.

Rachel Barrie, Master Blender de la distillerie Benriach

3 référence de whisky Benriach à déguster

Pour offrir tout le « monde d’arômes » promis par Benriach, le processus de vieillissement est essentiel. Et à ce titre, les fûts utilisés jouent un rôle-clé : certains ont contenu du Bourbon, d’autres du Xérès, ou encore du rhum, du Porto, du vin rouge ou bien du Marsala.

Les nuances sont subtiles, mais la dégustation permet de découvrir une palette aromatique incroyablement variée.

The Original Ten, le classique

Voici sans doute le whisky idéal pour débuter sa dégustation (et pour ceux qui débutent dans le malt). Comme son nom l’indique, The Original Ten est un single malt de 10 ans d’âge.

Rond en bouche, fruité mais bénéficiant d’une belle longueur, il offre au nez des notes de fruits du verger, de miel et de chêne grillé. Au palais, les fruits se font toujours sentir, mais avec un fond plus épicé. Bref, une valeur sure pour les amateurs de bon whisky !

Disponible en grandes et moyennes surfaces, sur Amazon et La Maison du Whisky
Prix de vente conseillé : 34,10€

Malting Season First Edition, le plus équilibré

Whisky Benriach Malting Season First Edition

Cette édition spéciale se distingue par l’utilisation exclusive d’orge maltée au sein de la distillerie Benriach. Fruit d’une maturation en fûts de Bourbon et de chêne neuf, ce whisky arborer une robe lumineuse.

Il se pose comme un digne descendant de l’Original Ten évoqué juste au-dessus, mais avec un soupçon de caractère supplémentaire. On retrouve donc les notes fruitées à la première gorgée, vite rejointes par des touches plus épicées.

Disponible chez les cavistes et sur La Maison du Whisky
Prix de vente conseillé : 87,50€

Smoke Season, le plus corsé

Whisky Benriach Smoke Season

Rien qu’à la lecture de l’étiquette de la bouteille, on se doute qu’on est en présence d’un whisky « différent ». Avec un volume d’alcool affiché à 52,8%, le Smoke Season est à réserver aux palais avertis… et à ceux qui aiment le whisky tourbé.

Le nez fumé et caramélisé ne laisse pas de place au doute non plus. Et cela se confirme à la dégustation, où les notes fruitées laissent vite la place aux notes caféinées (crème de moka et amande toastée). Intense, profond, tourbé : une vraie pépite atypique dans le whisky du Speyside !

Disponible chez les cavistes et sur La Maison du Whisky
Prix de vente conseillé : 69,90€

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé – A consommer avec modération

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !