Dégustation : whisky Westland, le pionnier américain

À l’Ouest, rien de nouveau ? Eh bien si, justement puisque la distillerie Westland, basée du côté de Seattle, propose de nouvelles expériences de dégustations aux amateurs de whisky en cette fin d’année 2022. Du plus classique au plus complexe, le single malt américain se réinvente d’une jolie façon et nous permet de découvrir le terroir de la West Coast sous un nouveau jour. Dégustation d’un whiskey qui risque de vous surprendre.

La petite histoire de la distillerie Westland

Quand on déguste un nouveau produit (spiritueux ou autre), cela peut s’envisager de plusieurs façons. Soit en se bornant à donner un avis subjectif du type « c’est bon/c’est pas bon », soit en essayant de plonger dans l’histoire de la marque pour comprendre ce qu’ont voulu transmettre les créateurs dudit produit. C’est sous ce dernier angle que l’on a voulu apprendre à connaître le whisky Westland.

Pour beaucoup d’hommes, en effet, le whisky américain se résume au Jack Daniel’s ou au scotch qu’ont l’habitude de boire les personnages de certains films… Pourtant, le pays de l’Oncle Sam a bien plus à nous offrir, qu’il s’agisse du corn whiskey produit dans le Kentucky et le Missouri ou du single malt élaboré dans la distillerie Westland.

Whisky Westland Distillry Seattle

Contrairement à une maison historique comme Benriach en Ecosse, Westland n’a vu le jour que très récemment aux Etats-Unis, en 2010. Pas vraiment un pionnier, donc, si ce n’est que Matt Hoffman, associé à Emerson Lamb, a fondé sa distillerie à Seattle. Outre la mise en valeur de sa région et de son terroir, son objectif est de faire reconnaître les single malts américains.

Pour cela, Westland respecte les méthodes de fabrication traditionnelles, mais en y apportant une patte particulière. La distillerie fait ainsi appel à de nouvelles variétés d’orge et du chêne américain, faisant vieillir son breuvage dans d’anciens fûts de Sherry et de Bourbon. Le succès est rapidement au rendez-vous, Westland obtenant de multiples récompenses à travers le pays, attirant même l’attention du groupe Rémy Cointreau, qui en devient propriétaire en 2017.

Le single malt américain représente l’avenir du whiskey. À l’avant-garde de cette catégorie pleine d’avenir, Westland démontre que les single malts américains n’ont pas à rougir en compagnie des meilleurs whiskies au monde, et que la production de whiskies ancrés dans un terroir est une quête riche de sens.

Matt Hofmann, co-fondateur de la distillerie Westland

Matt Hofmann, co-fondateur de la distillerie Westland

3 références de whisky Westland à déguster

Qui a dit que le single malt était l’apanage de l’Ecosse ? La distillerie Westland entend bien démontrer le contraire avec ses 3 références disponibles sur le marché français en cette fin d’année 2022.

Garryana 7, le plus authentique

Whisky Westland Garryana

Commençons par un whiskey que nous n’avons malheureusement pas eu le plaisir de déguster… mais qui s’annonce prometteur sur le papier. Le single malt Garryana (prononcez Ga-rwi-yana) combine les 5 orges emblématiques de Westland, maltées torréfiées et cultivées dans l’Etat de Washington, et un vieillissement dans des fûts de vin de Washington et de Cabernet Sauvignon.

Le résultat prend la forme d’un whisky tourbé, avec un nez de mûre et de clou de girofle, et des arômes de mélasse et de cèdre charbonné en bouche.

Embouteillage limité à 6900 bouteilles, dont 480 pour la France
Prix de vente conseillé : 170€ la bouteille de 70 cl

Prochainement disponible chez les cavistes et sur La Maison du Whisky

Colere 2, un whisky qui a du caractère

Whisky Westland Colere 2

Ne vous fiez pas forcément à son nom, le Colere 2 de Westland ne vous rendra pas bougon. Avec son volume d’alcool à 50%, ses parfums de zeste de citron et de vanille et son palais gourmand (cassonade, chocolat à l’orange et coulis de fruits rouges nous dit-on), ce whisky ne manque pas de caractère ni d’originalité.

Il le doit notamment à l’utilisation d’une nouvelle variété d’orge, le Talisman, et à un vieillissement de près de 5 ans dans des fûts ressuyés de Bourbon.

Embouteillage limité à 3000 bouteilles, dont 240 pour la France
Prix de vente conseillé : 170€ la bouteille de 70 cl

Disponible chez les cavistes et sur La Maison du Whisky

American Single Malt, le grand classique

Whisky Westland American Single Malt

On termine ce tour d’horizon du whisky Westland par le single malt signature de la distillerie de Seattle. On retrouve les 5 orges typiques de la maison et le malt tourbé de la malterie Bairds, faisant de ce breuvage un whisky typiquement américain… et pourtant presque écossais. Bref, un single malt comme on l’aime, vieilli au moins 3 ans dans des fûts de chêne américain neufs, oscillant entre notes gourmandes (amande, érable, crème pâtissière) et fruitées (compotée de mûres).

Prix de vente conseillé : 59,90€ la bouteille de 70 cl
Disponible chez les cavistes, sur Vinatis et sur La Maison du Whisky

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé – A consommer avec modération

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi d'horlogerie, de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *