Découverte distillerie Twelve : l’art du whisky à la française

A Laguiole, dans le département de l’Aveyron (12), une bande de douze copains décide de s’associer pour faire du whisky. C’est ainsi que la distillerie Twelve (vous l’avez ?) a vu le jour en 2014 et propose depuis 2 ans maintenant une belle gamme de whiskies made in France.

A l’occasion d’une dégustation organisée sur Paris, nous avons rencontré Christian Bec, l’un des fondateurs, qui nous a fait découvrir l’univers de sa distillerie et ses produits 100% français.

Une histoire de terroir et d’amitié

D’une belle randonnée en 2013 à des rencontres déterminantes, l’histoire de la jeune distillerie commence en 2014 avec l’acquisition de l’ancien Presbytère ainsi que de l’ancien Couvent de la ville de Laguiole.

Dès le départ, l’objectif est clair et les amis veulent faire du whisky dans ce lieu d’exception. Le presbytère accueille la brasserie et la distillerie ainsi qu’une partie du vieillissement, quand le couvent lui est dédié au vieillissement final dans la cave, ainsi qu’aux incontournables dégustations.

Avec un alambic à plus de 1000 mètres d’altitude sur le plateau de l’Aubrac, la distillerie Twelve marque déjà sa singularité, qui se poursuit avec un sourcing local pour ses matières premières, notamment l’eau de source d’Aubrac et une orge du Sud-Aveyron. En 2017, la distillation commence et après 3 ans de vieillissement, les premières bouteilles sortent en novembre 2020.

Du Whisky, et aussi du Rhum

Deux ans après, la gamme de whiskies s’est bien étoffée, avec 4 références permanentes, et très régulièrement de petits batchs spécifiques, avec des élevages en fûts différents. Car sous la houlette de Florent Caston, maître de chai, l’équipe de la distillerie aime expérimenter et ne recule pas devant les bonnes idées.

Mais de 2014 à 2020, il a bien fallu s’occuper en attendant d’aménager le lieu de production, puis en laissant vieillir le whisky, et les amis ont donc eu l’idée d’assembler des rhums du monde entier, pour proposer des cuvées uniques.

Rhum de mélasse ou agricole, en provenance de Barbade, de Jamaïque ou de l’île de la Réunion, 4 expressions sont disponibles et offrent une signature unique. L’assemblage est réalisé par le maitre de chai avec une très belle précision, et notre rapide dégustation appelle à y revenir une prochaine fois.

Dégustation des whiskies Twelve

Nous avons eu l’occasion de déguster certains whiskies de la gamme et en avons retenu deux particulièrement, dont une nouveauté.

Whisky Twelve Aventurine

Composé d’un assemblage de whiskies de malt vieillis pendant 36 mois dans des fûts ayant préalablement contenu du cognac (allant de 2 à 30 ans), c’est de l’aveu des fondateurs, le whisky pour ceux qui n’aiment pas le whisky !

Notes de dégustation : Au nez, c’est la pêche blanche qui domine, suivi de près par des notes plus florales. En bouche, on retrouve une grande douceur, avec du miel, du bois sec. La finale est longue et tout en rondeur, avec des notes beurrées.

Très facile à boire et pourtant complexe, ce whisky aventurine est une bonne manière de découvrir la distillerie et sa signature gustative pour les néophytes.

Disponible autour de 70€ chez les cavistes ou directement à la distillerie.

Whisky Twelve Basalte 5+7

Issue du 4ème batch de la gamme classique Twelve, ce 5+7 qui titre donc à 57° est le fruit d’un heureux essai lors de la réduction du Basalte, et le maitre de chai a décidé que cette expression méritait sa propre bouteille. Ce single malt résulte d’un assemblage de six types de fûts : bourbon, porto, pineau de Charentes, Monbazillac, rhum et fût neuf ; avec une légère réduction pour le ramener aux 57°, au lieu des 48° habituels.

Notes de dégustation : Le nez est chaleureux, gourmand, on retrouve des notes de fruits confits, et de pruneaux. La bouche est ample, avec un bel équilibre entre puissance et douceur, le supplément d’alcool vient renforcer les goûts en piquant légèrement le palais. Le pruneau revient sur la finale et le fût s’exprime un peu plus en toute fin de bouche.

C’est un whisky riche, corsé, avec beaucoup de caractère que nous recommandons aux amateurs de whiskies plus puissants et savoureux.

Pourquoi pas une visite en Aveyron ?

Si vous êtes amateur de bons produits français, ou simplement curieux de voir comment est fabriqué le whisky dans notre beau pays, la distillerie Twelve propose des visites guidées et des dégustations presque tous les jours de l’année. Alors n’hésitez pas à les contacter et à faire un petit tour à Laguiole pour découvrir le savoir faire des 8 salariés de la distillerie !

Merci à Christian Bec et aux équipes de FreeSpirits pour leur disponibilité et leur invitation.

Vincent

Sur Masculin, je vous parle de rhum, et parfois d'autres spiritueux que l'on déguste ensemble. Je vous parle aussi de voitures avec des essais réguliers !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *