Cinq métiers du web

Cinq professions qui ont le vent en poupe

Le web est déjà une industrie depuis plusieurs années. Il génère de nombreux emplois et ne cesse de croître et d'évoluer. Ainsi, le web 2.0 a apporté son lot de nouveaux métiers. Pour vous y retrouver, dans un monde d'initiés parfois un peu opaque, voici les 5 métiers du web qui sont porteurs en ce moment.


Community manager
C'est un métier très récent. Il requiert plusieurs compétences et ne correspond pas vraiment à une formation particulière. Les marques se sont vite rendu compte de l'importance du web et de l'avis des internautes. Le community manager a pour mission de fédérer une communauté active autour d'un thème précis. Cela peut être une marque ou un sujet (le sport, l'automobile…).
Pour assurer ce poste, il faut de solides compétences en relations interpersonnelles, être créatif et savoir animer un réseau. Un profil marketing ou communication correspond assez bien.

Le webmaster éditorial n'est pas un technicien, c'est avant tout un rédacteur. Il a pour mission de produire le contenu adéquat pour un site donné. C'est-à-dire qu'il a besoin de compétences rédactionnelles mais aussi en référencement afin de rendre ses textes « Google friendly ». Il doit en permanence jongler entre l'intérêt du contenu et l'insertion de mots-clés ainsi que la rédaction de titres accrocheurs et visibles par les moteurs de recherche. Il fait également le lien avec les équipes techniques, doit être conscient de l'environnement web. Il peut parfois gérer une communauté ou modérer un forum.

On l'appelle aussi blogspotter. Il est un expert du buzz, de ce qui marche et de ce qui va marcher sur le web. Le web surfer est en quelque sorte un journaliste dans le sens où il doit être en permanence à la recherche des nouveautés de la toile. Son flair et sa connaissance d’Internet lui permettent de tout savoir avant tout le monde et donc de le partager. Il s’agit typiquement d’un métier d'autodidacte même si des compétences en veille, rédaction, et relations publiques seront sans doute un plus. Ce qui compte avant tout, c'est l'expérience, le sens du web et de la communication.

Il y a parfois un vrai conflit entre les rédacteurs et les référenceurs. Pour vider ces querelles, rien de tel qu'un ergonome éditorial. Son métier consiste à améliorer la lisibilité du contenu d'un site afin de le rendre plus accessible aux internautes, mais aussi, par la même occasion, aux moteurs de recherche. L'ergonome éditorial travaille aussi bien sur le contenu que sur son organisation sur le site, sa hiérarchisation, sa présentation. Un objectif : faire en sorte que l'internaute trouve ce qu'il cherche.Le contenu, c'est le nerf de la guerre sur le web. Aussi, le podcasteur a pour mission de produire le contenu multimédia : son, vidéos… Il doit absolument être autonome et débrouillard. Il travaille le plus souvent seul et doit donc assurer la scénarisation, la réalisation, la post-production, le montage et même parfois la mise en ligne. Nombre de journalistes reporters d'images se sont transformés en podcasteurs pour poursuivre leur carrière sur le web.

Partager