Cambriolage : comment être indemnisé ?

Les conseils pour être bien indemnisé par votre assureur

Lorsque l'on est victime d'un cambriolage ou d'une tentative de cambriolage, on ne sait jamais par où commencer : qui prévenir en premier, quels papiers remplir ? C’est d’autant plus difficile que l’on est bien souvent sous le choc ! Voici quelques conseils afin d'être pris en charge par votre assurance.


Les démarches immédiates
En cas de cambriolage, la première chose à faire est d’avertir les services de police ou de gendarmerie. N’oubliez pas de demander deux copies du dépôt de plainte, surtout si vous êtes locataire : celles-ci vous seront demandées par votre assurance et votre propriétaire en cas de vandalisme sur les biens immobiliers.

Appelez ensuite votre assureur pour l’informer du cambriolage. Dans un délai de deux jours ouvrés, le cachet de la poste faisant foi, envoyez- lui une déclaration écrite (par recommandé avec accusé de réception impérativement) confirmant votre déclaration faite oralement par téléphone. C’est indispensable pour être dédommagé par votre compagnie d'assurance. La lettre doit comporter vos coordonnées (et celles des éventuels témoins), votre numéro de contrat, la date à laquelle vous avez découvert le cambriolage, une copie de votre déclaration de vol.

Pour être correctement remboursé, il faut être capable d’apporter les preuves de la valeur des objets détériorés ou disparus. Pour cela, votre assurance a besoin de toutes les factures, les garanties ou autres attestations d’achat de vos biens dérobés. Et oui, on ne le dit jamais assez : il faut tout garder! 

Mais pas seulement : n’hésitez pas à leur fournir les photos des objets si vous en avez. On n'y pense pas toujours mais prendre vos biens de valeur en photo et noter les numéros de série de votre matériel hi-fi ou de votre électroménager peut faciliter la procédure d'indemnisation.

Veillez également à bien demander l’autorisation à votre assureur avant d’effectuer les éventuels travaux faisant suite au cambriolage, comme le remplacement de votre serrure ou d’une fenêtre cassée. 
 

Adressez à votre assurance les photocopies de tous les papiers pouvant servir à l’estimation de vos biens le plus rapidement possible.

Enfin, prenez garde à ne pas être trop longtemps absent de votre domicile (plus de 30 ou 90 jours dans l’année). La plupart des assurances ont des clauses très précises en ce qui concerne les périodes d'absence du logement : en dépasser le délai prévu dans votre contrat d’assurance peut nuire à votre indemnisation.

Partager